G.I. Joe : Conspiration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
G.I Joe : Conspiration
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo français du film
Titre québécois G.I. Joe : Les Représailles
Titre original G.I Joe: Retaliation
Réalisation Jon Chu
Scénario Paul Wernick
Rhett Reese
Acteurs principaux
Sociétés de production Di Bonaventura Pictures
Spyglass Entertainment
Saints LA
Paramount Pictures
Metro-Goldwyn-Mayer
Skydance Media
Hasbro
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Science-fiction
Durée 110 minutes
Sortie 2013

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

G.I. Joe : Conspiration ou G.I. Joe : Les Représailles au Québec[1] (G.I. Joe: Retaliation) est un film américain réalisé par Jon Chu, sorti en 2013.

Le film est écrit par Paul Wernick et Rhett Reese, les scénaristes de Bienvenue à Zombieland, et sert à la fois de suite à G.I. Joe : Le Réveil du Cobra[2],[3] et est un soft reboot de la franchise[4].

G.I. Joe : Conspiration dispose d'une distribution d'ensemble, avec Channing Tatum, Arnold Vosloo, Ray Park, Jonathan Pryce et Lee Byung-hun reprenant leurs rôles du premier film. Dwayne Johnson, Adrianne Palicki, D. J. Cotrona, et Bruce Willis complètent le casting principal.

Initialement prévu pour une sortie en , le film a été retardé afin de le convertir à la 3D et stimuler l'intérêt pour les marchés internationaux. Il sort finalement en et a reçu des critiques généralement négatives[5], mais a été un succès au box-office en rapportant plus de 375 millions de dollars dans le monde[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Depuis l'incarcération de Cobra Commander et de ses acolytes, les G.I. Joe, sous les ordres du commandant Conrad « Duke » Hauser, ont recruté de nouveaux soldats : le sergent-major Marvin « Roadblock » Hinton, l'adjudant Dashiell « Flint » Faireborn et la capitaine Alison « Lady Jaye » Burnett. Après une mission réussie d'exfiltration d'un transfuge en Corée du Nord, les G.I. Joe sont déployés au Pakistan, dont le président a été assassiné, afin de sécuriser son arsenal nucléaire, tombé aux mains de forces dissidentes. La mission est un succès, mais à peine les G.I. Joe sont-ils rentrés à la base que l'armée américaine les attaque, ne laissant que trois survivants : Roadblock, Flint et Jaye.

Une fois en sécurité, ils comprennent qu'il n'y a qu'une seule personne qui a pu ordonner une telle attaque : le Président, qui a été capturé et remplacé par Zartan, lequel a envoyé Storm Shadow au Pakistan assassiner le président Panwhar sous les traits de Snake Eyes afin d'accuser les G.I. Joe de l'assassinat et du « vol » des armes nucléaires pour justifier leur élimination par Cobra. En outre, il fait libérer Cobra Commander et prépare le terrain pour lancer la révolution qui devra permettre à Cobra de dominer le monde. Devant cette menace sans précédent, les G.I. Joe se tournent vers le fondateur de leur unité, l'homme qui leur a donné son nom : le général Joe Colton.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original : G.I. Joe: Retaliation
  • Titre français : G.I. Joe : Conspiration
  • Titre québécois : G.I. Joe : Les Représailles
  • Réalisation : Jon Chu
  • Scénario : Rhett Reese et Paul Wernick, d'après les personnages d'Hasbro
  • Musique : Henry Jackman
  • Direction artistique : Luke Freeborn, Alan Hook, Scott Plauche, Sebanstian Schroder et Tom Reta
  • Décors : Andrew Menezies
  • Costumes : Louise Mingenbach
  • Photographie : Stephen F. Windon
  • Son : Scott Millan, Greg P. Russell, Drew Webster, Erik Aadahl
  • Montage : Roger Barton et Jim May
  • Production : Lorenzo di Bonaventura et Brian Goldner
Production déléguée : Gary Barber, Roger Birnbaum, David Ellison, Stephen Sommers,
Production déléguée : Herbert W. Gains, Dana Goldberg, Erik Howsam et Paul Schwake
Production associée : Linda Pianigiani

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur Allodoublage.com[16] ; Version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[17]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En , après le succès financier du Réveil du Cobra, Rob Moore, vice-président de Paramount Pictures, confirme qu'une suite serait développée avec les acteurs principaux du film qui sont contractuellement obligés de revenir[18]. En , Rhett Reese et Paul Wernick, les scénaristes de Bienvenue à Zombieland, sont embauchés pour écrire le scénario de la suite[19]. Le titre du film était initialement intitulé G.I. Joe: Cobra Strikes[20], mais fut ensuite démenti par Rhett Reese[21].

Stephen Sommers devait à l'origine revenir en tant que réalisateur de la suite[22]. Cependant, en , il est annoncé que Sommers ne sera finalement pas de retour derrière la caméra[23]. Un mois plus tard, Paramount Pictures annonce que Jon Chu réalisera le film[24],[25]. En , il est révélé que le nom de la suite est G.I. Joe: Retaliation[26]. Jon Chu déclara plus tard que Paramount voulait un reboot mais qui sert également de suite au Réveil du Cobra puisque « beaucoup de gens ont vu le premier film de sorte que nous ne voulons pas aliéner celui-ci et refaire le tout »[4].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le , il est confirmé que Lee Byung-hun reprendrait son rôle de Storm Shadow dans cette suite[27],[28]. Channing Tatum et Ray Park sont également de retour dans leurs rôles respectifs. Rachel Nichols, l'actrice qui a joué Scarlett dans le premier film, déclare le que la majorité des membres de la distribution ne reviendraient pas, à l'exception des trois acteurs précités[29]. Également en , Sienna Miller annonce qu'elle ne serait pas de retour pour la suite[30]. Deux mois plus tard, Joseph Gordon-Levitt confirme également qu'il ne reviendrait pas en Cobra Commander dans ce nouveau film[31].

Tournage[modifier | modifier le code]

G.I. Joe : Conspiration a été tourné presque entièrement à la Nouvelle-Orléans[32]. Le tournage débuta en en Louisiane[26],[33] pour une durée de 72 jours[32]. Le , un membre de l'équipe de production est mort lors d'un accident dans un entrepôt de la Nouvelle-Orléans qui servait de plateau de tournage pour la production. L'accident est survenu alors que les membres de l'équipe étaient en train de changer un ensemble[34].

Le combat dans l'Himalaya a été tourné dans un entrepôt de la Nouvelle-Orléans précédemment utilisé pour construire des fusées de la NASA, qui a été équipé d'un mur sur fond vert à un angle très raide avec beaucoup de rigging dessus afin de balancer les cascadeurs[35]. Une scène fut tournée à Washington avec James Carville dans son propre rôle présidant un événement de collecte de fonds[32].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Initialement prévu pour le aux États-Unis et le en France, le film est repoussé au aux États-Unis pour permettre une conversion en 3D, à la suite de projections-tests[36].

Promotion[modifier | modifier le code]

L'investissement massif réalisé en termes de marketing et de produits dérivés est aussi responsable de ce changement de date. La bande-annonce diffusée lors de la finale du Super Bowl XLVI a entaché le budget et la distribution du film, ainsi le plan marketing pour produire les jouets issus de la franchise est un gouffre à combler. D'après le site Deadline.com, les premières projections ont été très mal accueillies outre-atlantique, en raison notamment de la mort du personnage de Channing Tatum au début du film. Afin de réparer ces erreurs, il y aura, en plus de la conversion 3D, le tournage de scènes totalement inédites[37].

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de son premier jour d'exploitation aux États-Unis et au Canada, le film se place à la première place, rapportant 10 506 875 $ dans 3 719 cinémas[38]. Il conserve sa première place pour son week-end d'ouverture, gagnant 40 501 814 $[39]. Toutefois, cela est inférieur au week-end d'ouverture de son prédécesseur à 54 713 046 $[39]. En France, le film effectua 817 270 entrées dont 54 150 pour son premier jour et 437 058 pour sa première semaine d'exploitation[40].

G.I. Joe : Conspiration a finalement rapporté 122 523 060 $ en Amérique du Nord et 253 217 645 $ à l'échelle internationale pour un total mondial de 375 740 705 $[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 2012 et 2014, G.I. Joe : Conspiration a été sélectionné 13 fois dans diverses catégories et a remporté 1 récompense[41].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Suite[modifier | modifier le code]

Le , le magazine américain Variety rapporte que Paramount Pictures a donné son feu vert pour la production d'un troisième volet et qu'il sera très certainement en 3D[42]. En , les scénaristes de Conspiration réfléchissent afin de ramener la baronne dans la suite[43]. De leurs côtés, Dwayne Johnson annonce qu'il est prêt à reprendre son rôle[44] et Ray Park parle d'un possible retour de son personnage, incluant son animal de compagnie, un loup nommé Timber[45]. Deux mois plus tard, il est annoncé que Jon Chu sera de retour pour réaliser le troisième film[46].

Lors du San Diego Comic-Con International de 2013, Chu annonce le possible retour de Scarlett dans le prochain film[47]. En , le producteur Lorenzo di Bonaventura déclare à Beijing News qu'il espérait que Johnson et Willis reviendraient, que le script est encore au stade de l'écriture et qu'ils envisagent d'ajouter un troisième rôle important[48]. Le , Chu est confirmé à la réalisation avec le scénariste Evan Daugherty[49]. En , Daugherty parle de l'écriture du scénario et de ses sentiments au sujet de la mort de Duke[50]. Le mois suivant, Chu déclare à MTV que Channing Tatum pourrait revenir dans la suite[51].

En , durant une interview avec le site Collider, Dwayne Johnson déclare qu'il croit que Chu ne peut pas revenir à la réalisation en raison de son travail sur l’adaptation de la série d'animation Jem et les Hologrammes, mais « qu'ils peuvent trouver un autre réalisateur pour le film »[52]. En , le film est annoncé pour 2016, sans plus de précision[53]. Le , di Bonaventura déclare, également dans une interview avec Collider, qu'ils ont rencontré de nouveaux réalisateurs et que le tournage pourrait débuter au début de l'année 2015[54]. Le , Variety rapporte que Jonathan Lemkin écrira le scénario et que le film se concentrera sur Roadblock avec Johnson de retour[55]. Finalement, le , il est annoncé que Paramount Pictures a embauché Aaron Berg pour le scénario et D. J. Caruso pour la réalisation[56].

Le prochain film est la préquelle Snake Eyes, sorti en 2021.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour des séquences intenses de violence de combat et d'action d'arts martiaux tout au long, et pour une brève sensualité et un langage. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. « G.I. Joe : Les Représailles », sur Cinoche.com (consulté le ).
  2. (en) Jim Vejvoda, « First Look: The Rock in G.I. Joe 2 - Movies News at IGN », sur Uk.movies.ign.com, (consulté le ).
  3. (en) Rene Lynch, « What would have improved Super Bowl XLVII? G.I. Joe: Retaliation », sur Los Angeles Times.com, (consulté le ).
  4. a et b (en) Edward Douglas, « Exclusive: Director Jon M. Chu on the G.I. Joe: Retaliation Blu-ray », sur Superherohype.com, (consulté le ).
  5. (en) « G.I. Joe: Retaliation (2013) », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le ).
  6. a et b (en) « G.I. Joe: Retaliation (2013) », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  7. (en) « G.I. Joe : Conspiration - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  8. (en) « Budget du film G.I. Joe: Retaliation », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  9. (en) « G.I. Joe : Conspiration - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  10. (en) « G.I. Joe : Conspiration - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  11. (en) « G.I. Joe - Retaliation Seoul World Premiere », sur English.astroawani.com (consulté le ).
  12. « G.I. Joe: Retaliation », sur cineman.ch (consulté le ).
  13. a et b « G.I. Joe : Les représailles », sur cinoche.com (consulté le ).
  14. (en) « G.I. Joe : Conspiration - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  15. (en) « G.I. Joe: Retaliation - Guide Parental », sur filmrating.ch (consulté le ).
  16. « G.I. Joe : Conspiration », sur Allodoublage.com (consulté le ).
  17. « G.I. Joe : Les Représailles », sur Doublage.qc.ca (consulté le ).
  18. (en) « G.I. Joe opens to $100 million worldwide, but will it hold? », sur Latimesblogs.latimes.com, (consulté le ).
  19. (en) Steve Weintraub, « Exclusive: G.I. Joe Sequel is Happening; Zombieland’s Rhett Reese and Paul Wernick Writing G.I. Joe 2 », sur Collider.com, (consulté le ).
  20. (en) Adam Rosenberg, « G.I. Joe: The Rise Of Cobra Sequel Has A Title », sur Spinoff.comicbookresources.com, (consulté le ).
  21. (en) « Writer Confirms G.I. Joe Sequel Not Called Cobra Strikes », sur Enewsi.com, (consulté le ).
  22. (en) Jeff Sneider, « Stephen Sommers to Direct G.I. Joe Sequel », sur Thewrap.com, (consulté le ).
  23. (en) Steven Zeitchik, « Stephen Sommers won't dress for battle on G.I. Joe sequel », sur Latimesblogs.latimes.com, (consulté le ).
  24. (en) Germain Lussier, « Jon Chu Picked To Direct G.I. Joe 2 », sur Slashfilm.com, (consulté le ).
  25. (en) Mike Fleming Jr, « Paramount Drafts Jon M. Chu For G.I. Joe 2 », sur Deadline.com, (consulté le ).
  26. a et b (en) Jim Vejvoda, « G.I. Joe 2s New Title & Trek Takeover », sur IGN.com, (consulté le ).
  27. (en) Park Soo-Mee, « Lee Byung-hun to Reprise G.I. Joe Role », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le ).
  28. (en) Silas Lesnick, « Storm Shadow to Return in G.I. Joe Sequel », sur Superherohype.com, (consulté le ).
  29. (en) Krystal Clark, « Rachel Nichols Says Only a Few G.I. Joe Members Returning for Sequel », sur Screencrave.com, (consulté le ).
  30. (en) « Sienna Miller Will Not Be Returning for G.I. Joe 2 », sur Theterrordrome.com, (consulté le ).
  31. (en) Matt Keith, « No suprise, Joseph Gordon-Levitt not in G.I. Joe 2 », sur Killerfilm.com, (consulté le ).
  32. a b et c (en) Mike Scott, « Take 5: The G.I. Joe: Retaliation edition », sur Nola.com, (consulté le ).
  33. (en) B. Alan Orange, « G.I. Joe 2: Retaliation Photo with Dwayne Johnson as Roadblock », sur MovieWeb.com, (consulté le ).
  34. (en) « G.I. Joe 2 Crew Member Dies At New Orleans Set », sur Wdsu.com, (consulté le ).
  35. (en) Bill Desowitz, « G.I. Joe Gets VFX Retaliation », sur Awn.com, (consulté le ).
  36. G.I. Joe : Conspiration repoussé à 2013 ! sur AlloCiné.fr
  37. G.I. Joe 2 : les véritables raisons du retard de la sortie du film sur Sallesobscures.com
  38. (en) « Daily Box Office for Thursday, March 28, 2013 », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  39. a et b (en) Ray Subers, « Weekend Report: Audiences Re-Enlist With G.I. Joe Over Easter », sur Box Office Mojo.com, (consulté le ).
  40. « Le calendrier des sorties France - Semaine du mercredi 27/03/2013 », sur Jpbox-office.com (consulté le ).
  41. (en) « G.I. Joe : Conspiration - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  42. (en) Andrew Stewart, « Paramount Brews More Joe », sur Variety.com, (consulté le ).
  43. (en) Roth Cornet, « Retaliation Writers Want to Bring The Baroness Back For G.I. Joe 3 », sur IGN.com, (consulté le ).
  44. (en) Roth Cornet, « G.I. Joe 3 - Dwayne Johnson Update », sur IGN.com, (consulté le ).
  45. (en) Aaron Sagers, « Wizard World NYC: Ray Park Wants To Be Snake Eyes And Darth Maul Again », (consulté le ).
  46. (en) Mike Fleming Jr, « Jon M. Chu Re-Enlisting To Helm G.I. Joe 3 », sur Deadline.com, (consulté le ).
  47. (en) William Bibbiani, « Comic-Con 2013 Exclusive: Jon M. Chu Hints at G.I. Joe 3 Returnees », sur Craveonline.com, (consulté le ).
  48. (en) Silver Optimus, « G. I. Joe 3 To Feature A 3rd Major Role », sur News.hisstank.com, (consulté le ).
  49. (en) Borys Kit, « Snow White and the Huntsman Writer Tapped for G.I. Joe 3 (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le ).
  50. (en) « Exclusive! Screenwriter Evan Daugherty Talks To Me About G.I. Joe 3 », sur Ramascreen.com, (consulté le ).
  51. (en) Sophie Schillaci, « Could Channing Tatum Return For G.I. Joe 3? », sur MTV.com, (consulté le ).
  52. (en) Steve Weintraub, « Dwayne Johnson Talks G.I. Joe 3; Says Retaliation Director Jon M. Chu Isn’t Coming Back but “We Would Love to Start Shooting in January” », sur Collider.com, (consulté le ).
  53. (en) Stuart Kemp, « CineEurope: Paramount Screens Transformers: Age of Extinction One Day Before World Premiere », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le ).
  54. (en) Adam Chitwood, « Producer Lorenzo di Bonaventura Talks G.I. Joe 3, New Characters, and More; Currently Meeting with Directors in Hopes of Filming by Early 2015 », sur Collider.com, (consulté le ).
  55. (en) Andrew Stewart, « Paramount Taps Writer for G.I. Joe 3 (Exclusive) », sur Variety.com, (consulté le ).
  56. (en) Sandy Schaefer, « G.I. Joe 3 Getting A New Script; Eagle Eye Helmer D.J. Caruso Set To Direct », sur Screenrant.com, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]