Élodie Yung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yung.
image illustrant une actrice française
Cet article est une ébauche concernant une actrice française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Élodie Yung
Description de cette image, également commentée ci-après

Elodie Yung en 2015.

Naissance (35 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Banlieue 13 : Ultimatum
G.I. Joe : Conspiration

Gods of Egypt
Séries notables La Vie devant nous
Les Bleus, premiers pas dans la police
Daredevil

Élodie Yung est une actrice française, née le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa mère est française et son père d'origine cambodgienne. Elle pratique le karaté depuis l'âge de 9 ans, ce qui explique ses facilités dans les films d'actions. Elle possède une maîtrise de droit obtenue à la Sorbonne[1].

En 2007, elle joue dans la série télévisée française Les Bleus, premiers pas dans la police dans le rôle de Laura Maurier, apprentie policière fille d'inspecteur. En 2009, Élodie Yung se fait réellement connaître dans le cinéma français avec le rôle de Tao, chef du gang chinois, dans le film Banlieue 13 : Ultimatum.

Elle ne reçoit ensuite que peu de rôles et part au Royaume-Uni, où elle parfait son anglais et suit les cours de la London Academy of Music and Dramatic Art (LAMDA)[1]. Elle était aussi l'élève de Robert Cordier. Elle est ensuite repérée par David Fincher, qui la fait jouer dans Millenium[1]. Elle poursuit une carrière internationale et joue le rôle de Jinx, une samuraï dans le film G.I. Joe : Conspiration.

En juillet 2015, il est annoncé qu'elle tiendra le rôle d'Elektra dans la série télévisée américaine Daredevil produite par Marvel Television et diffusée sur Netflix[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Philippe Guedj, « Élodie Yung - La ninja française qui fait plier Hollywood », GQ n°98, mai 2016, page 43.
  2. « Daredevil : la frenchie Elodie Yung sera Elektra dans la saison 2 », sur Allociné,‎ (consulté le 8 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :