Francesco Casagrande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casagrande.
Francesco Casagrande
Francesco CASAGRANDE.jpg
Francesco Casagrande, lors de Paris-Tours 1998
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
Principales victoires
1 classement mondial
Classement UCI 2000
1 maillot distinctif sur un grand tour
Leader du classement de la montagne Classement de la montagne du Tour d'Italie 2000
1 étape de grand tour
Tour d'Italie (1 étape)
3 courses par étapes
Tour de Suisse 1999
Tour du Pays basque 1996
Tirreno-Adriatico 1996
3 classiques
Flèche wallonne 2000
Classique de Saint-Sébastien 1998 et 1999

Francesco Casagrande est un coureur cycliste italien né le à Florence en Italie. Professionnel de 1992 à 2005, il a terminé l'année 2000 à la première place du classement UCI. Il a notamment remporté la Flèche wallonne cette année-là, ainsi que le Tour du Pays basque et Tirreno-Adriatico en 1996, la Classique de Saint-Sébastien en 1998 et 1999 et le Tour de Suisse en 1999. Il s'est également classé deuxième du Tour d'Italie 2000 et a été contrôlé positif deux fois en 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Casagrande commence le vélo dans un club à la périphérie de Florence, l'US ITALA die San Bartolo a Cintoia. Ses frères aînés Stefano et Filippo ont également été coureurs professionnels. Après les expériences chez Grassi-Filati Alessandra et Casini-Vellutex, il devient professionnel au sein de la Mercatone Uno. Il commence sa carrière en tant que spécialiste des courses d'un jour et des courses par étapes d'une semaine. Il remporte des classiques comme la Flèche Wallonne, la Classique de Saint-Sébastien, Milan-Turin et le Tour d'Émilie et des courses par étapes comme Tirreno-Adriatico et le Tour de Suisse. En 1997, il termine sixième du Tour de France.

En 1998, il rejoint l'équipe Cofidis. Il fait l'objet de deux contrôles antidopage, au Tour du Trentin en avril et au Tour de Romandie en mai, révélant une prise de testostérone. Autorisé à courir dans l'attente d'une décision des autorités italiennes, il participe au Tour de France en juillet et remporte la Classique de Saint-Sébastien en août. Critiquée, l'équipe Cofidis décide de ne plus aligner Casagrande en compétition tant qu'une décision ne serait pas prise. En septembre, la commission disciplinaire de la Fédération italienne de cyclisme prononce à son encontre une suspension de six mois[1], allongée de trois mois par le Tribunal italien du sport[2]. Il est licencié par Cofidis et rejoint à partir de 1999 Vini Caldirola.

Au Tour d'Italie 2000, il remporte la neuvième étape, portant le maillot rose qu'il réussi à conserver pendant onze jours jusqu'à ce que l'étape de Sestrières. Il termine le Giro à la deuxième place au classement général derrière Stefano Garzelli et s'adjuge le maillot vert de meilleur grimpeur. Cette saison là il gagne la Flèche wallonne et termine sur le podium de plusieurs classiques prestigieuses. Il termine l'année numéro un mondial.

L'objectif de sa saison 2001 est de remporter le Giro, mais une chute dans la première semaine l'oblige à abandonner. Il participe aux classiques de fin de saison et remporte la Coppa Agostoni et le Trophée Melinda.

La préparation de 2002 est à nouveau concentré sur le Giro. Lors de la 15e étape, il est exclu de la course pour avoir poussé le coureur Colombien Jhon Freddy García contre des barrières lors d'un sprint pour le classement du Grand Prix de la montagne, ce qui entraîne l'abandon de García et occasionne un traumatisme facial[3]. En fin de saison, il participe à la Vuelta, qu'il termine à la septième place.

Au Tour d'Espagne 2004, il est mis en arrêt de travail pour un hématocrite supérieur à 50 %.

Il porte le maillot de l'équipe nationale à douze reprises entre les championnats du monde et les Jeux Olympiques. Son meilleur résultat est une quatrième place aux mondiaux 1999.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations :

  • 1997 : 6e
  • 1998 : abandon (10e étape)
  • 2001 : abandon (4e étape)

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

8 participations :

  • 1993 : 40e
  • 1994 : 22e
  • 1995 : 10e
  • 1996 : 31e
  • 2000 : 2e, Leader du classement de la montagne vainqueur du classement de la montagne et de la 9e étape, Jersey pink.svg maillot rose pendant 11 jours
  • 2001 : abandon (2e étape)
  • 2002 : exclusion (15e étape)
  • 2003 : abandon (18e étape)

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations :

  • 1996 : abandon (11e étape)
  • 2002 : 7e
  • 2004 : abandon (non-partant 1re étape)

Résultats sur les championnats[modifier | modifier le code]

Championnats du monde professionnels[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005
UCI Europe Tour 397e[4]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Casagrande gets 6 », sur cyclingnews.com, (consulté le 4 mars 2010)
  2. (en) « Suspension for Casagrande lengthened », sur cyclingnews.com, (consulté le 4 mars 2010)
  3. (it) « Giro: espulso Casagrande per aver danneggiato Garcia », sur www.repubblica.it, (consulté le 8 novembre 2017)
  4. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]