Flèche wallonne 1994

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Flèche wallonne 1994
Généralités
Course
58e Flèche wallonne
Date
20 avril
Distance
205
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Vitesse moyenne
41,554
Temps
4 h 56 min 00 s
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La Flèche wallonne 1994, 58e édition de la course, a lieu le 20 avril 1994 sur un parcours de 205 kilomètres, entre Spa et le mur de Huy. La victoire revient pour la troisième fois à l’Italien Moreno Argentin.

Sont présents au départ 190 cyclistes, dont 54 ont terminé la course.

Cette édition est marquée par le triplé de l'équipe Gewiss-Ballan. La course est remportée par Moreno Argentin devant ses coéquipiers Giorgio Furlan et Evgeni Berzin, après s'être échappés du peloton à 72 kilomètres de l'arrivée, pour ne plus jamais être rattrapés[1]. Après la course, la performance dominante des coureurs Gewiss a suscité des soupçons. Leur médecin d'équipe, Michele Ferrari, a été interviewé par le journal L'Équipe le lendemain de la course et a répondu à des questions sur l'érythropoïétine (EPO), une substance utilisée à des fins de dopage. Parlant des dangers de l'EPO, Ferrari a déclaré qu'il ne le considérait pas plus dangereux que « dix litres de jus d'orange »[2],[3].

Classement final[modifier | modifier le code]

# Coureur Équipe Temps
1 Drapeau de l'Italie Moreno Argentin Gewiss-Ballan en 4 h 56 min 00 s
2 Drapeau de l'Italie Giorgio Furlan Gewiss-Ballan + 0 s
3 Drapeau de la Russie Evgueni Berzin Gewiss-Ballan 22 s
4 Drapeau de l'Italie Gianni Bugno Polti 1 min 14 s
5 Drapeau de l'Italie Stefano Della Santa Mapei-CLAS 1 min 14 s
6 Drapeau de l'Italie Francesco Casagrande Mercatone Uno 1 min 23 s
7 Drapeau de l'Italie Claudio Chiappucci Carrera 1 min 23 s
8 Drapeau de l'Italie Davide Cassani GB-MG Magl. 1 min 29 s
9 Drapeau de la France Ronan Pensec Novemail 1 min 35 s
10 Drapeau de l'Italie Marco Giovannetti Mapei-CLAS 1 min 39 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Markus Völker, « Doping im Radsport: Systematische Verarschung », Die Tageszeitung, (consulté le 13 août 2018)
  2. Eric Jozsef, « La carrière du sulfureux Dr Ferrari se décide au tribunal », Libération, (consulté le 13 août 2018)
  3. David Walsh, From Lance to Landis. Inside the American Doping Controversy at the Tour de France, New York, Random House, , 50–52 p. (ISBN 978-0345499622, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]