Hématocrite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Composition en volume du sang.
Volume cellulaire par rapport au volume sanguin.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

En médecine, l'hématocrite (du grec ancien αἵματος / haimatos de αἷμα / haima, « sang » et κριτής / kritês « juge ») est le volume occupé par les globules rouges circulants dans le sang exprimé en pourcentage par rapport au volume total du sang. C'est aussi le nom de l'examen permettant de déterminer ce paramètre, qui est souvent abrégé en Ht.

En pratique, ce pourcentage correspond au rapport entre le volume qu'occupent les cellules circulantes du sang après centrifugation d'un prélèvement sanguin veineux et le volume centrifugé. C'est une approximation surestimée [réf. nécessaire] du volume qu'occupent les érythrocytes (globules rouges).

Cette mesure est indispensable pour calculer le volume globulaire moyen (VGM) et la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH).

Valeurs usuelles[modifier | modifier le code]

Sa valeur est variable selon l'espèce, l'âge et le sexe.

Dans l'espèce humaine, il est plus élevé chez l'homme que chez la femme et il est plus élevé chez le nourrisson que chez une personne âgée.

  • Chez l'homme de plus de 40 ans, la valeur normale est de 41 à 52 %.
  • Chez la femme de plus de 40 ans, la valeur normale est de 40 à 52 %[1].
  • Chez la femme enceinte et l'enfant, cette valeur diminue considérablement (36 à 47 % chez l'enfant et 44 à 62 % chez le nouveau né).

Pour les espèces animales les plus couramment rencontrées en médecine vétérinaire, il est de 37 à 55 % chez le chien, de 24 à 45 % chez le chat, de 32 à 53 % chez le cheval et de 24 à 46 % chez la vache.

Variations pathologiques[modifier | modifier le code]

De nombreuses affections peuvent être responsables d'anomalies de l'hématocrite, avec en premier lieu lors d'élévation de celui-ci, toutes les causes d'anémies.

Une baisse de ce paramètre peut être due à une déshydratation, une polyglobulie ou une splénocontraction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tables scientifiques, Geigy, 7e éd..

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Animation expliquant comment on détermine l'hématocrite (académie de Créteil)