François Valéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Valéry
Nom de naissance Jean-Louis Mougeot
Naissance (61 ans)
Oran
(Département d'Oran, Algérie française)
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Variété française
Années actives Depuis 1973

Jean-Louis Mougeot[1], dit François Valéry, né le [2] à Oran (Algérie), est un chanteur français, connu pour ses slows et ses hits disco dans les années 1970 et pour avoir composé et interprété plusieurs chansons de films dans les années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Valéry est issu d'une famille pied-noire. Son nom de scène lui a été suggéré par une voyante en 1974 : « Mais comme on était en époque de présidentielle (opposant François Mitterrand et Valéry Giscard d'Estaing), les gens se sont dit que ça faisait drôle, François Valéry »[3].

Dans les années 80, il compose plusieurs musiques de film dont le succès Dream In Blue, en duo avec Sophie Marceau[4].

François Valéry est aussi compositeur et producteur de chansons pour plusieurs artistes (Michèle Torr, Line Renaud, Dalida, Jean Marais, Corinne Hermès, Jeane Manson, Hervé Vilard, Lova Mooretc.) pour des séries et films, dont Joy et Joan (1985), Les Nanas (1985), et Les Grandes Marées (1993). Il a produit Patrick Fiori à l'Eurovision 1993 avec Mama Corsica.

Il participe activement à l'illustration sonore de la série télévisée à succès Sous le soleil, diffusant des airs mélancoliques, romantiques dans le cours des intrigues amoureuses propres à cette série.

En 2001, il écrit, compose et produit la comédie musicale L'Ombre d'un géant chantée par Rose Laurens, Sophie Delmas et Hanna H. En 2003, il compose l'hymne officiel du XV de France Standing Ovation[5].

L'aventure de L'Ombre d'un géant a de graves conséquences pour François Valéry. Le spectacle, donné au Théâtre Mogador, s'arrête au bout de 42 représentations, la banque de la société de production de François Valéry ayant contraint ce dernier à déposer le bilan en rejetant l'un de ses chèques. François Valéry attaque le Théâtre Mogador pour avoir massivement émis des entrées gratuites pour le spectacle ; la salle se défend en affirmant que François Valéry en avait fait lui-même la demande afin que sa comédie musicale ne soit pas jouée devant des salles vides[6]. La carrière avortée du spectacle entraîne en outre des conflits judiciaires entre François Valéry et sa banque, mais aussi avec Sony BMG qui l'accuse d'avoir utilisé à des fins personnelles une avance versée à sa société. L'artiste est également attaqué par le Pavillon Henri IV, où s'étaient déroulées les répétitions du spectacle et qui n'a pas été réglé. François Valéry, ruiné financièrement par l'affaire, finit par être blanchi dans le cadre des procès l'opposant au Pavillon Henri IV et à Sony BMG[7],[8],[9].

Dans les années 2010, François effectue un come-back, d'abord par le biais de la scène. De mars à décembre 2013, il fait partie de la tournée Âge Tendre et Tête de Bois Saison 8, présenté par Julien Lepers[10] avec entre autres Michèle Torr, Dave, Hervé Vilard, Michel Orso, Gigliola Cinquetti ou Annie Cordy. Ensuite, il retourne en studio pour enregistrer un nouvel album[11]. Le 10 février 2014, François Valéry revient avec un nouveau single Nos DJ font danser le monde (j'avais oublié)[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Et puis c'est tout (sous le pseudonyme de Claude Larra[2])
  • 1974 : Une chanson d'été
  • 1974 : Le Prince d'amour
  • 1975 : Toutes les chansons d'amour sont tristes
  • 1975 : Lady Music
  • 1976 : Dormir avec toi
  • 1976 : Qu'est-ce qu'on a dansé sur cette chanson
  • 1977 : La Vieille musique
  • 1977 : Dînons ce soir en amoureux
  • 1978 : Laisse tomber
  • 1978 : La Loi d'amour
  • 1979 : Chanteur pour fille de 16 ans
  • 1979 : Disco Brasilia
  • 1979 : Tu as gagné je t'aime
  • 1980 : Chez Lola
  • 1980 : Emmanuelle
  • 1980 : Symphonie pour cœur blessé
  • 1981 : Chanson d'adieu
  • 1981 : Dream In Blue (en duo avec Sophie Marceau)
  • 1982 : Stars, le samedi soir
  • 1982 : Oran, juin 62
  • 1982 : Comme une poupée
  • 1983 : Joy (bande originale du film du même nom)
  • 1983 : Elle était venue du Colorado
  • 1983 : Elle danse, Marie
  • 1984 : Mon pote le DJ
  • 1984 : Et dieu créa le rock
  • 1985 : La Femme qui danse
  • 1985 : Joy and Joan (bande originale du film du même nom)
  • 1985 : Il voit la musique
  • 1986 : Comme Jimmy Dean
  • 1987 : Je sais que tu vis
  • 1987 : Putain d'envie de vivre
  • 1988 : Liban (75 artistes pour le Liban)
  • 1988 : Esclave de la musique
  • 1989 : Aimons-nous vivants
  • 1989 : C'est pas possible
  • 1989 : C'est la même chanson
  • 1989 : Pour toi Arménie (Aznavour pour l'Arménie)
  • 1990 : J'aime l'amour avec toi
  • 1991 : Qu'est-ce que je t'aime
  • 1991 : Tout est écrit
  • 1992 : Changer de vie
  • 1992 : Loin d'être un saint
  • 1994 : Il est revenu le soleil
  • 1996 : Cuba Cuba
  • 1996 : Que la musique nous éclaire
  • 1997 : Qu'est ce qu'on est con
  • 1998 : Au nom de toi
  • 1998 : Carmen
  • 1999 : Tout ce que j'aime
  • 2005 : Jouez Gitans
  • 2014 : Nos DJ font danser le monde (j'avais oublié)

Albums[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le , il épouse Nicole Calfan ; ils ont deux enfants, Jérémy et Michaël, et divorcent en janvier 1993.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie sur RamDam
  2. a et b Biographie sur Bide-et-Musique
  3. François VALÉRY revient avec son pote... le DJ !, Melody TV, 14 février 2014
  4. François Valéry et Sophie Marceau sur Bide-et-Musique
  5. (en) François Valéry sur l’Internet Movie Database
  6. fr François Valéry attaque le Théâtre Mogador, Le Parisien, 30 mai 2007
  7. François Valéry accuse sa banque de l'avoir ruiné, Le Parisien, 17 juin 200
  8. François Valéry blanchi, Le Parisien, 8 avril 2006
  9. Victoire judiciaire de François Valéry dans le fiasco de sa comédie musicale, La Dépêche du midi, 9 avril 2008
  10. http://www.agetendreettetesdebois.com/2013/02/la-derniere-tournee/
  11. « François Valery son surprenant come-back », sur http://www.purepeople.com
  12. François Valéry revient avec un titre électro : kitschissime ou come-back génial ?, Le Plus Nouvel Obs, 14 février 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]