Wéo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article Wéo

Création
Propriétaire Groupe La Voix et Région Nord-Pas-de-Calais
Slogan « Vivons ensemble la région »
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste locale mixte
Ancien nom C9 Télévision (1987-2009)
Siège social 8, place du Général-de-Gaulle
59000 Lille
Site web www.weo.fr
Diffusion
Numérique TNT : chaîne no 30 (dans la région Nord-Pas-de-Calais)
Câble Numericable : chaîne no 90
ADSL AliceBox : chaîne no 370
BBox : chaîne no 408
DartyBox : chaîne no 273
Freebox TV : chaîne no 349
Orange TV : chaîne no 249
SFR : chaîne no 355
Aire Generic flag of Nord-Pas-de-Calais.svg Nord-Pas-de-Calais (TNT)
Drapeau de la France France (ADSL)
Chronologie
Précédent C9 Télévision

Wéo est une chaîne de télévision généraliste locale mixte appartenant au Groupe La Voix, au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, et au Crédit Agricole, diffusée dans la majorité du Nord-Pas-de-Calais. Elle est apparue le sur le canal 20 (canal 30 depuis le 12 décembre 2012) de la télévision numérique terrestre.

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

Le , le CSA lance un appel à candidature pour des fréquences en TNT sur l'émetteur de Bouvigny-Boyeffles et l'émetteur de Lambersart[1] pour rattraper un retard de la France dans la télévision locale par rapport aux pays voisins[2]. Jean-Michel Lobry propose son projet car avec le rachat de C9 Télévision, il ne pouvait pas émettre en analogique à cause des fréquences et de la Belgique[3]. Trois chaînes se disputent les deux émetteurs.

En , le projet du groupe La Voix du Nord est retenu par le conseil supérieur de l'audiovisuel et la chaîne reçoit l'autorisation d'émettre dans le Nord-Pas-de-Calais[4], grâce à l'émetteur de Bouvigny-Boyeffles. Le CSA a choisi la chaîne de Jean-Michel Lobry pour le plus puissant émetteur de la région car c'était celle qui avait un dossier plus important que les deux autres[2].

Après avoir lancé le Wéoshow, début mars, pour repérer les meilleurs chanteurs et les meilleurs comiques, la chaîne Wéo est lancée le et diffusée sur le canal 20 de la TNT en Nord-Pas-de-Calais, grâce à l'émetteur de Bouvigny-Boyeffles.

Depuis le 12/12/2012 Wéo est diffusée sur le canal 30 de la TNT

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Président :

  • Jean-Michel Lobry

Capital[modifier | modifier le code]

Wéo appartient au groupe La Voix du Nord et à la région Nord-Pas-de-Calais. Elle a débuté avec un budget de 3,2 millions d'euros[5], ce qui est un huitième du budget de France 3 Nord-Pas-de-Calais Picardie[6]. D'ici cinq ans, la chaîne espère avoir un budget de six millions d'euros[7].

La chaîne recevra également chaque année du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, un investissement de 3,7 millions d'euros. Cet argent est réparti de 2,1 millions d'euros pour les programmes de flux (actualités, magazines de proximité, émissions événementielles), 545 000 € pour les programmes de stocks (documentaires, séries) et 545 000 € pour les programmes issus du réseau des télévisions locales du Nord - Pas-de-Calais[8]. Cette subvention a été votée par le conseil général, à 80 voix contre 15, et seul le groupe communiste a voté contre[8].

Siège[modifier | modifier le code]

Le Nouveau Siècle, premier lieu d'enregistrement de Wéo.

Les studios d'enregistrement de la chaîne se situent au Nouveau Siècle à Lille[9] dans un studio de 700 m2[3]. Fin août 2013, la chaîne a déménagé pour s'installer dans les locaux rénovés de La Voix du Nord derrière la Place du Général-de-Gaulle, toujours à Lille[10].

Programmes[modifier | modifier le code]

La chaîne a débuté par son émission principale Grand'Place[6], un talk show d'informations régionales[7] présenté par Laurent Dereux du lundi au vendredi de 18h à 20h[11]. Elle émet 24 heures sur 24 et sept jours sur sept[2] et a 2 h 30 de nouveaux programmes par jour[12]. La chaîne se veut être « miroir de sa région[13] ».

Grâce à un investissement dans du matériel, la chaîne a doublé le volume de terrain et d'images[14]. Les films et téléfilms sont plus rares, sauf « quand ça a du sens[14] », c'est-à-dire qu'il y ait un rapport avec la région Nord-Pas-de-Calais, comme par exemple L'Homme du Picardie.

Animateurs[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Pour 2010, le directeur de la chaîne espérait 800 000 téléspectateurs journaliers[3], selon Médiamétrie, plus de 476 700 individus de 15 ans et plus, soit 17,6 % de la population totale regardent la chaîne Wéo[15]. Parmi ces téléspectateurs, 85 à 90 000 représentent le noyau dur qui regarde la chaîne chaque jour. Pour Jean-Michel Lobry, ces résultats sont « globalement satisfaisant[s][14] » et souligne que la chaîne est regardé en moyenne « trente-trois minutes[14] ».

En 2011, selon Médiamétrie, 744 900 personnes, soit 56 % de la population totale regardent la chaîne Wéo en un an.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Grâce à l'émetteur de Bouvigny-Boyeffles[11], la chaîne couvre une zone particulièrement dense de 4,2 millions d'habitants, dont 3,5 millions auront accès à la TNT d'ici 2010[16].

La chaîne est accessible sur la TNT dans le Nord-Pas-de-Calais sur la chaîne 30[11], sauf aux alentours de Calais, Boulogne-sur-Mer et Saint-Omer. Elle est également accessible hors de la région nordiste. Elle est également accessible sur Numericable (Canal 17), La TV d'Orange (Canal 240), Freebox TV (Canal 349) et sur SFR depuis le (Canal 355).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les chaînes Wéo et Grand Lille TV autorisées », Conseil supérieur de l'audiovisuel,‎ (consulté le 9 mai 2009)
  2. a, b et c « Michel Boyon et les télés locales : "La France doit rattraper son retard" », CSA - La Voix du Nord,‎ (consulté le 29 juillet 2009)
  3. a, b et c Christophe Caron, « Wéo, la télé Nord - Pas-de-Calais : jour J », La Voix du Nord,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  4. P.M., « Wéo, la télévision du groupe Voix du Nord, présentée, hier, à Calais », La Voix du Nord,‎ (consulté le 3 avril 2009)
  5. G. T., « Wéo plonge dans le grand bain », 20 minutes,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  6. a et b Florence Traullé, « Wéo : ultimes calages », Nord éclair,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  7. a et b Samantha, « Télés locales: dans le Nord, Wéo prend l'antenne », L'Express,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  8. a et b Dominique Serra, « La Région confirme à une large majorité son soutien financier à Wéo, la télé Nord - Pas-de-Calais », La Voix du Nord,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  9. Christophe Caron, « Wéo, la télé Nord - Pas-de-Calais : jour J », La Voix du Nord,‎ (consulté le 29 juillet 2009)
  10. Dominique Serra, « Wéo, la télé qui aime la nouveauté », La Voix du Nord,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  11. a, b et c J.-M. R., « Wéo, la télé Nord - Pas-de-Calais : l'aventure commence », La Voix du Nord,‎ (consulté le 25 avril 2009)
  12. Johannes Braun et Naja, « Wéo, « miroir » de la vie du Nord-Pas-de-Calais ! », Servir le public,‎ (consulté le 29 juillet 2009)
  13. « WEO, la nouvelle télévision régionale », Rossel (consulté le 29 juillet 2009)
  14. a, b, c et d Christophe Caron, « Première bougie pour Wéo, la TNT Nord - Pas-de-Calais », La Voix du Nord,‎ (consulté le 25 avril 2010)
  15. Vincent, « Audiences TV : Grand Lille TV vs Wéo ! », Zoom Sur Lille,‎ (consulté le 24 avril 2010)
  16. « Lancement vendredi de Wéo, nouvelle chaîne du Nord/Pas-de-Calais sur la TNT », Agence France Presse,‎ (consulté le 25 avril 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]