March 881

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
March 881
March 881
Ivan Capelli au GP du Canada 1988
Présentation
Équipe Leyton House March Racing Team
Constructeur March Engineering
Année du modèle 1988
Concepteurs Adrian Newey
Tim Holloway
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Amortisseurs Koni
Suspension arrière Amortisseurs Koni
Nom du moteur Judd CV
Cylindrée 3 500 cm3
600 ch à 11 200 tr/min
Configuration 8 cylindres en V à 90°
Boîte de vitesses March
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de carburant Réservoir de 195 litres
Système de freinage Freins à disque carbone AP Racing
Poids 500 kg
Dimensions Empattement : 2855 mm
Voie avant : 1778 mm
Voie arrière : 1676 mm
Carburant Mobil, BP
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Leyton House
Diavia
Histoire en compétition
Pilotes 15. Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin
16. Drapeau de l'Italie Ivan Capelli
Début Grand Prix du Brésil 1988
Courses Victoires Pole Meilleur tour
18 0 0 0
Championnat constructeur 6e avec 22 points (1988)
12e avec 4 points (1989)
Championnat pilote 1988
Ivan Capelli : 7e
Mauricio Gugelmin : 13e

1989
Ivan Capelli : Non classé
Mauricio Gugelmin : 16e

Chronologie des modèles (1988 - 1989)

La March 881 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie March Engineering lors de la saison 1988 de Formule 1 et les deux premières courses de la saison 1989. Elle est pilotée par le Brésilien Mauricio Gugelmin, qui fait ses débuts dans la discipline, et l'Italien Ivan Capelli, présent dans l'écurie depuis 1987.

Conçue par l'ingénieur Britannique Adrian Newey qui réalise sa première monoplace de Formule 1, la March 881 utilise un moteur atmosphérique Judd, ce qui fait de cette monoplace la première à ne pas être équipée d'un moteur turbo depuis 1983.

Saison 1988[modifier | modifier le code]

La saison 1988 commence par un double abandon au Grand Prix du Brésil[1]. À Saint-Marin, seul Mauricio Gugelmin franchit la ligne d'arrivée tandis que son coéquipier abandonne dès le deuxième tour à la suite d'un problème de boîte de vitesses[2]. La manche monégasque ne se déroule guère mieux pour l'écurie britannique : parti de la vingt-deuxième position, Capelli termine dixième et dernier à trois tours de son plus proche rival, Nicola Larini, alors que Gugelmin, parti quatorzième, abandonne en raison d'un problème de pompe à essence[3],[4]. Au Grand Prix du Mexique, le pilote brésilien ne rallie pas l'arrivée alors que Capelli termine seizième et dernier[5].

Le Grand Prix du Canada marque le début d'une période plus prospère pour March puisqu'Ivan Capelli marque les points de la cinquième place alors qu'il s'est élancé de la quatorzième position[6],[7]. À Detroit, un accident survenu aux essais empêche Capelli de prendre le départ tandis qu'en France, les deux pilotes March terminent à la porte des points[8].

Lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, Gugelmin et Capelli se qualifient respectivement cinquième et sixième, juste derrière les pilotes Ferrari et McLaren[9]. En course, le Brésilien termine quatrième et marque les premiers points de sa carrière[10]. En Allemagne et en Hongrie, les pilotes March rapportent chacun une cinquième place. À Spa-Francorchamps, Capelli se qualifie quatorzième[11] et en course, remonte dans le classement pour terminer cinquième, avant que les pilotes Benetton Formula ne soient disqualifiés pour essence non conforme. L'Italien rafle alors une troisième place sur tapis vert signant son premier podium en Formule 1 et le premier podium de March depuis douze ans[12],[13]. En Italie, Capelli termine cinquième tandis que Gugelmin finit huitième[14].

Le Grand Prix du Portugal est le meilleur Grand Prix de la saison pour March : lors des qualifications, Ivan Capelli se qualifie en troisième position, derrière les McLaren d'Alain Prost et d'Ayrton Senna, tandis que Mauricio Gugelmin se qualifie cinquième[15]. Si le Brésilien abandonne au cinquante-neuvième tour sur casse moteur, Capelli et sa modeste 881 rivalisent avec les pilotes McLaren. Au vingt-deuxième tour, l'Italien double Senna puis se bagarre avec Prost pour la victoire et, malgré quelques coupures moteur, termine deuxième de la course à neuf secondes du Français[16],[17].

La fin de saison est plus difficile pour March. En Espagne, Capelli abandonne au quarante-cinquième tour alors qu'il était troisième[18]. Lors du Grand Prix du Japon, l'Italien, parti de la quatrième position[19], parvient de nouveau à rivaliser avec Prost et prend même la tête de la course durant le seizième tour[20] avant d'abandonner sur problème électrique[21]. Lors du dernier Grand Prix de la saison, disputé en Australie, Capelli termine sixième tandis que Gugelmin, élancé de la dix-neuvième place, abandonne à la suite d'un accrochage[22].

À la fin de la saison, March termine sixième du championnat des constructeurs avec vingt-deux points, dont dix-sept marqués par Ivan Capelli, qui se classe septième. Avec cinq points, Mauricio Gugelmin prend la treizième place finale[23].

Saison 1989[modifier | modifier le code]

La conception de la March CG891 prend du retard et March doit engager la March 881 pour les deux premières courses de la saison 1989. Lors du premier Grand Prix de la saison, disputé au Brésil, Capelli se qualifie en septième position tandis que Gugelmin est douzième[24]. En course, si Capelli abandonne au vingt-deuxième tour sur un problème de suspension, Gugelmin remonte le classement et termine troisième, signant son unique podium en Formule 1[25],[26]. Ce podium est le dernier de l'histoire de l'écurie March[13].

À Saint-Marin, Ivan Capelli prend la treizième place des qualifications tandis que Mauricio Gugelmin n'est que dix-neuvième[27] En course, aucun des deux pilotes ne rallie cependant l'arrivée, Capelli abandonnant dès le premier tour à la suite d'un accident et Gugelmin abandonnant au trente-neuvième tour sur un problème d'embrayage[28]. La CG891 est engagée dès le Grand Prix suivant, disputé à Monaco.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la March 881 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1988 Leyton House March Racing Team Judd CV
V8
Goodyear BRÉ SMR MON MEX CAN DET FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 22 6e
Mauricio Gugelmin Abd 15e Abd Abd Abd Abd 8e 4e 8e 5e Abd 8e Abd 7e 10e Abd
Ivan Capelli Abd Abd 10e 16e 5e Np 9e Abd 5e Abd 3e 5e 2e Abd Abd 6e
1989 Leyton House March Racing Team Judd CV
V8
Goodyear BRÉ SMR MON MEX USA CAN FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 4* 12e
Mauricio Gugelmin 3e Abd
Ivan Capelli Abd Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classement du Grand Prix du Brésil 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  2. Classement du Grand Prix de Saint-Marin 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  3. Qualifications du Grand Prix de Monaco 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  4. Classement du Grand Prix de Monaco 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  5. Classement du Grand Prix du Mexique 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  6. Qualifications du Grand Prix du Canada 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  7. Classement du Grand Prix du Canada 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  8. Classement du Grand Prix de France 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  9. Qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  10. Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  11. Qualifications du Grand Prix de Belgique 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  12. Classement du Grand Prix de Belgique 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  13. a et b Podiums de l'écurie March sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  14. Classement du Grand Prix d'Italie 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  15. Qualifications du Grand Prix du Portugal 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  16. Classement du Grand Prix du Portugal 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  17. Grand Prix du Portugal 1988 : Tour par tour sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  18. Classement du Grand Prix d'Espagne 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  19. Qualifications du Grand Prix du Japon 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  20. Grand Prix du Japon 1988 : Tour par tour sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  21. Classement du Grand Prix du Japon 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  22. Classement du Grand Prix d'Australie 1988 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  23. Classements généraux du championnat du monde 1988 de Formule 1 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  24. Qualifications du Grand Prix du Brésil 1989 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  25. Classement du Grand Prix du Brésil 1989 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  26. Podium de Mauricio Gugelmin sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  27. Qualifications du Grand Prix de Saint-Marin 1989 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012
  28. Classement du Grand Prix de Saint-Marin 1989 sur statsf1.com. Consulté le 8 juillet 2012

Sur les autres projets Wikimedia :