Langues misumalpanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Langues misumalpanes
Pays Nicaragua, Honduras, Salvador
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 cai[1]
ISO 639-5 cai[1]
IETF cai[1]

Les langues misumalpanes sont une famille de langues amérindiennes parlées en Amérique centrale, au Nicaragua et au Honduras. L'adjectif "misumalpanes" a été imaginé par John Alden Mason en fusionnant le nom des trois membres de cette famille : miskito, sumu et matagalpa[2].

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Les langues misumalpanes ont été pour la première fois reconnues en tant que telles par Walter Lehmann en 1920.

Classification[modifier | modifier le code]

Distribution des langues misumalpanes en Amérique centrale

Les langues misumalpanes sont considérées comme n'étant pas génétiquement reliées à d'autres familles de langues amérindiennes.

Classification interne[modifier | modifier le code]

La famille misumalpane se compose de trois groupes[3] :

Tandis que les langues matagalpanes sont toutes éteintes, le miskito et le sumu sont encore parlées par 200 000 personnes.

Le miskito fut la langue dominante de la côte des Mosquitos durant le 17e siècle, à la suite de l'alliance avec l'Empire Britannique. Il continue d'être parlé, avec le sumu. Il est cependant moins parlé que le créole anglais du sud-est. Le miskito tend même à disparaître tout comme le sumu. Les langues matagalpanes sont depuis longtemps éteintes, et très peu documentées.

Toutes les langues misumalpanes ont la même phonologie, exceptée la phonotactique. Les consonnes sont : p, b, d, t, k, h, s, w et y. Il y a aussi les versions voisée et sourde de m, n, ng, l et r. Les voyelles a, i et u possèdent une version courte et une version longue.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Suarez, Jorge A., The Mesoamerican Langues, Cambridge Language Surveys, Cambridge, Cambridge University Press, 1983. (ISBN 0 521 29669 2)
  • (en)Benedicto, Elena (2002), "Verbal Classifier Systems: The Exceptional Case of Mayangna Auxiliaries." In "Proceedings of WSCLA 7th". UBC Working Papers in Linguistics 10, pp. 1–14. Vancouver, British Columbia.
  • (en)Benedicto, Elena & Kenneth Hale, (2000) "Mayangna, A Sumu Language: Its Variants and Its Status within Misumalpa", in E. Benedicto, ed., The UMOP Volume on Indigenous Languages, UMOP 20, pp. 75–106. Amherst, MA: University of Massachusetts.
  • (en)Colette Craig & Kenneth Hale, "A Possible Macro-Chibchan Etymon", Anthropological Linguistics Vol. 34, 1992.
  • (en)Constenla Umaña, Adolfo (1987) "Elementos de Fonología Comparada de las Lenguas Misumalpas," Revista de Filología y Lingüística de la Universidad de Costa Rica 13 (1), 129-161.
  • (en)Constenla Umaña A. (1998). "Acerca de la relación genealógica de las lenguas lencas y las lenguas misumalpas," Communication presented at the First Archeological Congress of Nicaragua (Managua, 20–21 July), to appear in 2002 in Revista de Filología y Lingüística de la Universidad de Costa Rica 28 (1).
  • (en)Hale, Ken. "El causativo misumalpa (miskitu, sumu)", In Anuario del Seminario de Filología Vasca "Julio de Urquijo" 1996, 30:1-2.
  • (en)Hale, Ken (1991) "Misumalpan Verb Sequencing Constructions," in C. Lefebvre, ed., Serial Verbs: Grammatical, Comparative, and Cognitive Approaches, John Benjamins, Amsterdam.
  • (en)Hale, Ken and Danilo Salamanca (2001) "Theoretical and Universal Implications of Certain Verbal Entries in Dictionaries of the Misumalpan Languages", in Frawley, Hill & Munro eds. Making Dictionaries: Preserving indigenous Languages of the Americas. University of California Press.
  • (en)Koontz-Garboden, Andrew. (2009) "Ulwa verb class morphology", In press in International Journal of American Linguistics 75.4. Preprint here: http://ling.auf.net/lingBuzz/000639
  • (en)Ruth Rouvier, "Infixation and reduplication in Misumalpan: A reconstruction" (B.A., Berkeley, 2002)
  • (en)Phil Young and T. Givón. "The puzzle of Ngäbére auxiliaries: Grammatical reconstruction in Chibchan and Misumalpan", in William Croft, Suzanne Kemmer and Keith Denning, eds., Studies in Typology and Diachrony: Papers presented to Joseph H. Greenberg on his 75th birthday, Typological Studies in Language 20, John Benjamins 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c code générique
  2. Hale & Salamanca 2001, p. 33
  3. Suarez, 1983, p. XVIII.

Voir aussi[modifier | modifier le code]