Culture alternative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une culture alternative est un mouvement culturel qui se place à l'écart des médias de masse, voire en marge de la société.

Tentative de définition[modifier | modifier le code]

Cultures en marge des habitudes culturelles dites « mainstream » largement relayées par les médias de masse et les institutions de leurs époques. Les Cultures alternatives sont considérées parfois péjorativement comme des sous-cultures ou politiquement, comme des contre-cultures On y trouve souvent des critiques des normes, des morales, des codes inhérents à l'organisation sociale qui y est parfois conspuée[1], ainsi que des techniques de communication et des réseaux de diffusion alternatifs aux moyens traditionnels (fanzines plutôt que grande presse, vente ou échange lors d'événements plutôt que commerce par grande distribution, prône du « do it yourself » et de l'autogestion).

Cette exclusion du système courant n'est cependant pas systématiquement délibérée, et l'engagement sociopolitique n'est que facultatif.

Leurs protagonistes tiennent souvent à rester dans l'ombre. Un certain élitisme se développe parfois, chacun voulant rester en compagnie d'autres gens partageant les mêmes passions sans que ces dernières ne soient galvaudées par un effet de mode, dans le but avoué de conserver leur « identité culturelle ». Les mouvements les plus importants punk, techno[2], mods, skinhead, metal, etc. adoptent des codes propres, et ainsi, très paradoxalement, tendent à s'uniformiser.

Sujet à de nombreux stéréotypes et poncifs sensationnalistes, ces mouvements culturels, souvent extrêmes ou même violents sur certains points (discours radicaux et subversifs, musique bruitiste, imagerie bizarre, goreetc.), peinent parfois à exister sur le long terme au sein d'une société qui accepte difficilement, et parfois même réprime[3], cet anticonformisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Culture Underground - Clad Strife, webzinemaker.com, 4 août 2001 (voir archive)
  2. Briser le Cercle de Christoph Fringeli, 1995 sur zerez
  3. Répression policière au Czektek 2005

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]