Communauté urbaine Marseille Provence Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'ancienne communauté urbaine. Pour le territoire de la métropole d'Aix-Marseille-Provence, voir Marseille-Provence.
Marseille Provence Métropole
Communauté urbaine Marseille Provence Métropole
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Forme Communauté urbaine
Siège Marseille
Communes 18
Budget 1 392 000 000  (2010)
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 241 300 391
Démographie
Population 1 045 823 hab. (2012)
Densité 1 729 hab./km2
Géographie
Superficie 604,75 km2
Localisation
Localisation dans les Bouches-du-Rhône.
Localisation dans les Bouches-du-Rhône.
Liens
Site web marseille-provence.com

Marseille Provence Métropole est une ancienne communauté urbaine française regroupant 18 communes de l'agglomération de Marseille situées dans le département des Bouches-du-Rhône. Avec 1 045 823 habitants, il s'agissait à sa disparition de la troisième plus important établissement public de coopération intercommunale français.

Elle a été créée par arrêté préfectoral le [1] et disparaît le 31 décembre 2015 en fusionnant au sein de la métropole d'Aix-Marseille-Provence.

Les 18 communes de l'ancienne communauté urbaine forment aujourd'hui le territoire de Marseille-Provence au sein de la métropole.

Territoire[modifier | modifier le code]

Communes membres[modifier | modifier le code]

Marseille Provence Métropole regroupait 18 communes, représentant 1 039 739 habitants[2] :

(en quelle année ?) ; 1 049 835 h en 2013.

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Marseille (siège) 13055 Marseillais 240,62 855 393 (2013) 3 555
Allauch 13002 Allaudiens 50,30 21 276 (2013) 423
Carnoux-en-Provence 13119 Carnussiens 3,45 6 754 (2013) 1 958
Carry-le-Rouet 13021 Carryens 10,10 6 053 (2013) 599
Cassis 13022 Cassidains 26,87 7 446 (2013) 277
Ceyreste 13023 Ceyrestens 22,61 4 282 (2013) 189
Châteauneuf-les-Martigues 13026 Châteauneuvais 31,65 13 792 (2013) 436
Ensuès-la-Redonne 13033 Ensuennens 25,83 5 365 (2013) 208
Gémenos 13042 Gémenosiens 32,75 6 232 (2013) 190
Gignac-la-Nerthe 13043 Gignacais 8,64 9 099 (2013) 1 053
La Ciotat 13028 Ciotadens 31,46 34 655 (2013) 1 102
Le Rove 13088 Rovenains 22,97 4 557 (2013) 198
Marignane 13054 Marignanais 23,16 33 986 (2013) 1 467
Plan-de-Cuques 13075 Plandecuquois 8,52 10 689 (2013) 1 255
Roquefort-la-Bédoule 13085 Bédoulens 31,15 5 321 (2013) 171
Saint-Victoret 13102 Saint-Victoriens 4,73 6 567 (2013) 1 388
Sausset-les-Pins 13104 Saussetois 12,10 7 655 (2013) 633
Septèmes-les-Vallons 13106 Septemois 17,84 10 713 (2013) 601

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2009 2012
987 893 1 039 112 1 024 953 969 323 980 791 1 038 521 1 049 461 1 045 823
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE[3],[4])
Histogramme
(Élaboration graphique par Wikipédia)

Administration[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

Le président de la communauté urbaine est élu par le conseil communautaire. Trois présidents se sont succédé pendant la vie de la communauté urbaine. L'élection d'Eugène Caselli en 2008 a été une surprise : socialiste, il est élu avec 79 voix contre 77 face au candidat UMP Renaud Muselier alors que la gauche est minoritaire au conseil[5].

Mandat Président Parti Commune
2000-2001 Jean-Claude Gaudin DL Marseille
2001-2008 Jean-Claude Gaudin DL / UMP Marseille
2008-2014 Eugène Caselli PS Marseille
2014-2015 Guy Teissier UMP Marseille

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Composition du conseil communautaire issu des élections de 2014[6] :
  •      Gauche (32)
  •      Droite (90)
  •      Front national (16)

À sa création, le conseil de la communauté urbaine comptait 157 délégués[1]. À compter des élections municipales et communautaires de 2014, le conseil communautaire compte 138 membres[7].

Groupes du conseil communautaire[8],[9]
Groupe Parti Conseillers
Pour un territoire solidaire FG-DVG 8
Agir pour l'espace métropolitain de MPM PS 21
Ensemble pour l'avenir DVD 17
Ensemble pour l'intérêt des communes DVD-UDI 21
Union pour un avenir métropolitain UMP-UDI 51
Front national Rassemblement bleu marine FN 16
Sans étiquette La Force du 13 2
Non-inscrits EÉLV 2
Délégués par commune
Commune Maire Parti Conseillers
Allauch Roland Povinelli PS 7
Carnoux-en-Provence Jean-Pierre Giorgi DVD 2
Carry-le-Rouet Jean Montagnac UMP 2
Cassis Danielle Vivanti-Milon UMP 3
Ceyreste Patrick Ghigonetto SE 1
Châteauneuf-les-Martigues Roland Mouren DVD 3
Ensuès-la-Redonne Michel Illac DVG 2
Gémenos Roland Giberti DVD 2
Gignac-la-Nerthe Christian Amiraty DVG 3
La Ciotat Patrick Boré UMP 13
Le Rove Georges Rosso PCF 1
Marignane Éric Le Dissès DVD 14
Marseille (Ier secteur) Sabine Bernasconi UMP 6
Marseille (IIe secteur) Lisette Narducci La Force du 13 5
Marseille (IIIe secteur) Bruno Gilles UMP 8
Marseille (IVe secteur) Yves Moraine UMP 10
Marseille (Ve secteur) Lionel Royer-Perreaut UMP 10
Marseille (VIe secteur) Valérie Boyer UMP 10
Marseille (VIIe secteur) Stéphane Ravier FN 12
Marseille (VIIIe secteur) Samia Ghali PS 8
Plan-de-Cuques Jean-Pierre Bertrand DVD 4
Roquefort-la-Bédoule Jérôme Orgeas UMP 2
Saint-Victoret Claude Piccirillo DVD 2
Sausset-les-Pins Éric Diard UMP 3
Septèmes-les-Vallons André Molino PCF 4

Compétences[modifier | modifier le code]

  • Développement et aménagement économique, social et culturel de l'espace communautaire
    • Création, aménagement, entretien et gestion des zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire
    • Actions de développement économique
    • Construction ou aménagement, entretien gestion et animation d'équipements, ou de réseaux d'équipements (culture, sport ...) lorsqu'ils sont d'intérêt communautaires
  • Aménagement de l'espace communautaire
    • Schémas directeur et de secteur, POS et document assimilé, création et réalisation de ZAC d'intérêt communautaire et, après avis des conseillers municipaux, constitution de réserves foncières d'intérêt communautaire
    • Organisation des transports urbains, création ou aménagement et entretien de voirie, signalisation, parcs de stationnement
    • Prise en considération d'un programme d'aménagement d'ensemble et secteurs d'aménagement du code de l'urbanisme
  • Équilibre social de l'habitat sur le territoire communautaire
    • Programme local de l'habitat
    • Politique du logement d'intérêt communautaire, politique du logement social d'intérêt communautaire, actions en faveur du logement des personnes défavorisées par des opérations d'd'intérêt communautaire
    • Opérations programmées d'amélioration de l'habitat et actions de réhabilitation et de résorption de l'habitat insalubre lorsqu'elles sont d'intérêt communautaire
  • Politique de la Ville dans la Communauté
    • Dispositifs contractuels (développement urbain, local et insertion économique et sociale)
    • Dispositifs locaux de prévention de la délinquance
  • Gestion des services d'intérêt collectif
    • Assainissement et eau
    • Cimetières (création, extension), crématoriums
    • Abattoirs, abattoirs-marchés et marchés d'intérêt national
    • Services d'incendie et de secours dans les conditions fixées par la loi
  • Protection et mise en valeur de l'environnement et politique du cadre de vie
    • Elimination et valorisation des déchets des ménages et assimilés
    • Lutte contre la pollution de l'air
    • Lutte contre les nuisances sonores

Finances[modifier | modifier le code]

Le budget de la communauté urbaine a évolué comme suit :

  • 2004 : 1 204 millions d'euros
  • 2005 : 1 283 millions d'euros
  • 2006 : 1 376 millions d'euros
  • 2007 : 1 391 millions d'euros
  • 2010 : 1 392 millions d'euros
  • 2011 : 1 690 millions d'euros
  • 2012 : à déterminer
  • 2013 : 1 959 millions d'euros
  • 2014 : sera adopté en avril 2014

L'encours de la dette de la communauté urbaine a ainsi évolué :

  • 2000 : 0 euros
  • 2002 : 300 millions d'euros
  • 2003 : 313 millions d'euros
  • 2004 : 488 millions d'euros
  • 2005 : 827 millions d'euros
  • 2006 : 1 100 millions d'euros
  • 2007 : 1 262 millions d'euros
  • 2008 : 1 384 millions d'euros
  • 2009 : 1 446 millions d'euros
  • 2010 : 1 467 millions d'euros

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]