Classe Delta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Delta
Image illustrative de l'article Classe Delta
Un Delta IV en surface

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine soviétique Marine soviétique
Pavillon de la marine russe Marine russe
Lancement 1985 (Delta IV)
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin nucléaire lanceur d'engins
Longueur 167 m
Maître-bau 12 m
Tirant d'eau 8,7 m
Déplacement 10 800 t (surface)
12 600 t
Propulsion 2 réacteurs à eau pressurisée
Puissance 37 400 ch
Vitesse 24 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 4 tubes torpilles de 533mm, 16 missiles stratégique nucléaires Makeyev RSM-54 (SS-N-23)
Autres caractéristiques
Équipage 130 hommes

Le sous-marin nucléaire lanceur d'engins russe de la classe Delta équipant la marine soviétique puis russe est classifié en quatre types dont l'apparence est relativement semblable mais dont l'équipement diffère. Le code OTAN les regroupe dans la classe Delta, mais le système russe effectue la distinction entre trois types de sous-marins, traitant le Delta II comme une évolution du Delta I.

Types[modifier | modifier le code]

Delta I[modifier | modifier le code]

Projet 667B. Dénommés Murena

Delta II[modifier | modifier le code]

Projet 667BD. Dénommés Murena-M

Delta III[modifier | modifier le code]

Projet 667BDR. Dénommés Kalmar, ils furent construits à quatorze exemplaires à partir de 1976, six sont en service en 2005 et devraient être retirés d'ici quelques années et remplacés par des unités de types Delta IV et Oscar II. Très similaire au Delta IV, il a été durant une longue période le principal SNLE russe, mais la situation économique de l'ex-URSS rend difficile l'entretien d'une flotte aussi importante (environ 60 unités dans les années 1970) et en vertu des accords START I et II, la marine russe a commencé à les retirer du service.

Delta IV[modifier | modifier le code]

Le K-114 Tula en 2011.

Projet 667BDRM. En raison de leur forme la marine russe a baptisé cette classe "Del'Phin". Le Del'Phin (Delta IV) est la classe russe la plus aboutie, héritière des Classes Delta I, II (Murena et Murena M) et Delta III (Kalmar). Ils bénéficient des dernières avancées technologiques, dont une coque métallique non magnétique et transportent des missiles balistiques SS-N-23.

La classe Delta IV fut prévue initialement pour permettre une frappe en cas d'échec des Typhoons. Ils permettent aujourd'hui la mise en retraite (future) des Typhoons. Malgré la chute du régime en 1990, tous les bâtiments furent lancés.

Depuis 1999, la marine remet à niveau ses Delta IV pour les rendre encore opérationnels pour 10 ans et leur permettre un meilleur taux de disponibilité dû au fait que les SNLE russes sont rendus moins nombreux.

Deux nouveaux bâtiments sont actuellement en chantier[Quand ?]. La marine était supposée reprendre possession d'un de ces sous-marins à la fin de 2005, mais en raison de difficultés de paiement la livraison par le chantier naval a été reportée.

Liste de navires[modifier | modifier le code]

  • K-18
  • K-51
  • K-64
  • K-84
  • K-114
  • K-117
  • K-407

Accidents[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]