K-117 Briansk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

K-117 Briansk
Image illustrative de l’article K-117 Briansk
Silhouette d'un sous-marin de la classe Delta-IV
Autres noms K-117
К-117 « Брянск »
Type Sous-marin nucléaire lanceur d'engins de classe Delta
Histoire
A servi dans Flotte du Nord
Naval Ensign of the Soviet Union (1950-1991).svg Marine soviétique
Naval Ensign of Russia.svg Marine russe
Chantier naval Sevmash, Severodvinsk
Quille posée 1er septembre 1986
Lancement 8 février 1988
Commission 30 septembre 1988
Équipage
Équipage 135 officiers et marins
Caractéristiques techniques
Longueur 167 m[1]
Maître-bau 11,7 m[1]
Tirant d'eau 8,8 m[1]
Déplacement 11 700 tonnes (en surface)
18 200 tonnes (en plongée)
Propulsion deux réacteurs nucléaires OК-650 (VM4-SG) de 90 MW chacun, 8 générateurs de vapeur, 2 blocs turbine-réducteur GTZA-635 de 30 000 cv chacun, 2 turbo-alternateurs TG-3000 de 3 MW, 2 alternateurs diesel de secours DG-460 de 460 kW chacun, 2 moteurs électriques de secours PG-153 de 225 kW chacun, 2 lignes d'arbre, 2 hélices à cinq pales
Vitesse 14 nœuds (26 km/h) en surface,
24 nœuds (44 km/h) en plongée
Profondeur 400 m (opérationnelle)
600 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Blindage Double coque en acier
Armement 16 missiles R-29RM Shtil (RSM-54) puis 16 R-29RMU Sineva puis 16 R-29RMU2 Laïner
Système de lancement D-9RM [3K37] puis D-9RMU2 [3K37U2]
4 tubes lance-torpilles de 533 mm
16 torpilles SAET-60 ou 53-65M ou USET-80 ou missiles ASM RPK-6 Vodopad (83R et 84R) ou 4 leurres autopropulsés MG-74 Korund-2 de 533 mm
Carrière
Port d'attache Base navale de Gadjievo

Le K-117, puis K-117 Briansk (en russe : К-117 « Брянск ») est un sous-marin nucléaire lanceur d'engins du Projet 667BDRM Delfin (code OTAN : classe Delta-IV) de la Flotte du Nord de la Marine soviétique puis de la Marine russe.

Construction[modifier | modifier le code]

Le K-117 est le 1000e sous-marin construit en Russie et en URSS[2]. Sa quille est posée le 1er septembre 1986 au chantier naval no 402 de la Sevmash à Severodvinsk. Il est inscrit sur la liste des navires de guerre de la Marine soviétique en tant que « croiseur sous-marin lance-missiles » (RPK). Le nom de K-117 « 70 лет Великого Октября » (en français : 70e anniversaire de la Grande Révolution d'Octobre) est un temps envisagé avant d'être abandonné[3].

Le sous-marin est lancé le 8 février 1988 puis, après avoir réussi ses essais constructeurs et ses essais officiels, il entre en service dans la Marine soviétique le 30 septembre 1988[3].

Service[modifier | modifier le code]

Le 9 novembre 1988, le K-117 est affecté à la 13e division de la 3e flottille de sous-marins de Flotte du Nord, stationnée dans la baie d'Olenia. Le 25 septembre 1990, il procède au lancement d'un missile balistique d'exercice (tube 5). Le 3 juin 1992, le bâtiment est reclassé en « croiseur nucléaire sous-marin stratégique » (APKSN)[3].

Le 25 juin 1996, un accord est signé entre la Flotte du Nord et les autorités de la villes de Briansk, la capitale administrative de l'oblast de Briansk, concernant le parrainage du K-117 par cette ville. Le 27 janvier 1998, le K-117 est renommé K-117 Briansk. Longtemps en sommeil, le parrainage est relancé en 2006 à l'initiative de l'administration de la ville et du commandant-adjoint de l'état-major Valeri Manouev[4]. En 2008, V. Manouev rend visite au centre de formation d'Obninsk où il rencontre l'équipage du sous-marin et les invite à venir visiter Briansk. Le 6 décembre 2008, pour la première fois, une délégation d'officiers du Briansk visite la ville[4]. Le commandant du sous-marin Dmitri Stepanenko rencontre le maire de Briansk Igor Alekhine. En outre, le commandant reçoit des mains du gouverneur de l'oblast une médaille à l'occasion du 65e anniversaire de la libération de Briansk. Lors de la visite, l'équipage du sous-marin fait une visite de la ville, du mémorial en souvenir des partisans, du musée et du Monastère Svenski.

« Je remercie tous les résidents pour l'attention dont nous avons fait l'objet. Les liens étroits entre le sous-marin Briansk et la ville de Briansk vont nous aider à mener les missions de combat et de commandement que nous effectuons. »

— D. Stepanenko[4]

Réparation et modernisation[modifier | modifier le code]

Le 19 février de la même année, il tire un missile balistique d'exercice. En 2000, il est affecté à la 31e division de la 3e flottille de sous-marins, basée dans la baie Iagelnaïa[3]. Entre juillet 2002 et le mois de novembre 2007, le K-117 Briansk est placé en IPER pour entretien et modernisation au chantier naval SRZ Zvezdochka. Il reçoit à cette occasion les nouveaux missiles R-29RMU2 Sineva. Le 30 novembre 2007 il débute des essais à la mer après IPER[3],[5].

Retour au service actif[modifier | modifier le code]

Le 11 février 2008, le K-117 Briansk reprend le service actif[6]. Le 14 juillet 2009, il procède au lancement d'un missile balistique R-29RMU2 Sineva en portée minimale sur le polygone de Chija, situé sur la péninsule de Kanine, depuis les environs du pôle Nord[7]. Le 1er novembre, il tire en plongée un missile balistique depuis la mer de Barents cette fois en direction du polygone de Koura, sur la péninsule du Kamtchatka[3],[8],[9].

Le 28 octobre 2010, lance un missile R-29RMU2 Sineva depuis la mer de Barents en direction du polygone de Koura[10]. En mars 2011, il est photographié sur dock PD-50. Le 17 juillet 2013, il rentre à sa base navale de Gadjievo à l'issue d'une patrouille opérationnelle d'environ trois mois, l'une des plus longues accomplies en flotte du Nord en 2013. Le 30 octobre, il procède à un lancement « surprise » de missile balistique R-29RMU depuis la mer Blanche en direction du polygone de Koura, en même temps que le K-433 Sviatoï Gueorgui Pobedonosets du projet 667BDR Kalmar (classe Delta-III) qui tirait lui depuis l'océan Pacifique en direction du polygone de Chija[3].

Commandants[modifier | modifier le code]

Premier équipage
  • 1987-1993 : A.M. Smotrov
  • 1993-1997 : I. V. Poloji
  • 1997-1999 : Andreï Riaboukhine
  • 1999-2006 : Sergueï Ratchouk
  • 2006-2008 : A. Pavlovski
  • 2008?-2014 : Dmitri Stepanenko
Deuxième équipage
  • 1987-1989 : V.A. Ganitchev
  • 1989-1993 : V.A. Vovianko
  • 1993-1995 : Iouri Ivanovitch Iourtchenko
  • 1995-1999 : V.V. Andreïev
  • 1999-2000 : A.M. Korabliov
  • 2000 : B.I. Dourtsev
  • 2000-2001 : A. Pavlovski
  • 2001-2003 : S.V. Domnine
  • 2003-2005 : N.T. Goydine
  • 2005-2006 : D.A. Zelikov

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]