Classe Amiral Gorchkov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe Amiral Gorchkov
Projet 22350
Image illustrative de l'article Classe Amiral Gorchkov
Le navire tête de série en 2015.
Caractéristiques techniques
Type Frégate
Longueur 132 m
Maître-bau 16 m
Tirant d'air 8 m
Déplacement 4 500 t (à vide)
Propulsion 2 x turbines à gaz CODOG; 2 turbines à gaz auxiliaires ; 2 x lignes d'arbre
Vitesse 26 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 16 x missiles de croisière antinavires NPO Mashinostroyeniya P-800 Oniks
2 x système de défense anti-missile antinavire Kachtan
4 x tubes pour torpilles de 400 mm
1 x canon de 130 mm Arsenal A-192
2 x canons hexatubes de 30 mm (prévus)
1 x lanceur quadruple pour 8 missiles surface-air Strela-3
Aéronefs 1 x hélicoptère Ka-27 stocké en hangar
Rayon d’action 4 000 milles à 14 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 100 officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots
Histoire
Constructeurs Severnaïa Verf (Saint-Pétersbourg)
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine russe
Période de
construction
Période de service 2015
Navires prévus ~ 20

La classe Amiral Gorchkov est une classe de frégates de la Flotte maritime militaire de Russie. La dénomination russe est « Projekt 22350 ».

Historique[modifier | modifier le code]

La tête de classe d'une quinzaine ou vingtaine de bâtiments, l’Amiral Gorchkov lancé en 2010 devait entrer en service en à l'origine 2011[1] mais, en janvier 2015, on annonce une entrée en service en novembre de la même année[2].

En janvier 2015, 6 navires ont été commandés, 2 sont à flot, 2 autres sont en construction.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Capitalisant sur le design des corvettes de classe Steregouchtchi, elles sont destinées à remplacer les frégates de classe Krivak[3]. Leurs missiles sont logés dans des systèmes de lancement verticaux.

Les deux premiers navires disposent de turbines à gaz M90FR construites par l'entreprise ukrainienne Zorya-Mashproekt. Suite à l'embargo sur le matériel militaire décidé par l'Ukraine à cause de la crise de Crimée et la guerre du Donbass, la construction des navires suivants est ralentie le temps de trouver une solution de rechange[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Russia to float out new missile frigate in 2011 », sur rian.ru, RIA Novosti,‎ (consulté le 2 octobre 2009)
  2. (ru) « Главком ВМФ: "Адмирал Горшков" войдет в состав флота в ноябре 2015 года », sur flot.com,‎ (consulté le 27 janvier 2015).
  3. Philippe Langloit, « Dozornyy / Gorshkov : Une nouvelle classe de frégates pour la Russie », DSI-Technologies, no 13,‎ septembre-octobre 2008, p. 41 (ISSN 1953-5953)
  4. (en) Karl Soper, « Russian Gorshkov frigate build may slow without Ukrainian gas turbines », sur Jane's,‎ (consulté le 27 janvier 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]