Bernard Magrez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Magrez
Alias
« L'homme aux 40 châteaux »[réf. nécessaire]
Naissance
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Bernard Magrez (né en 1936) est un homme d'affaires bordelais en œnologie, fondateur du « Groupe Bernard Magrez », important propriétaire de grands vignobles internationaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bordeaux, Bernard Magrez est autodidacte. C'est en 1960, en intégrant une grande maison de Bordeaux que sa passion pour le vin se concrétise. Il y commence sa carrière comme négociant en vendant des millions de bouteilles dans les hypermarchés naissants avec entre autres les marques de spiritueux Pitterson et de porto Pitters. Il se plonge inlassablement dans les livres et se fixe comme objectif d'acquérir un vrai savoir-faire et gagner sa légitimité[non neutre]. Il crée à l'âge de 23 ans son entreprise : William Pitters, en 1964 et étend ensuite ses activités au whisky de marque William Peel, à la tequila de marque San Jose et au vin avec la commercialisation du Sidi Brahim[1]. En 1979 Bernard Magrez crée la marque de vin de bordeaux Malesan. Au début des années 2000, il revend les vins Malesan et Sidi Brahim au groupe Castel[2] et les autres alcools à Marie Brizard[3], pour se réorienter vers les vins haut de gamme, en majeure partie dans le bordelais.

Dans les années 1980, il fait l’acquisition du prestigieux Château Pape Clément (Grand Cru Classé de Graves), puis du Château Fombrauge en 1999 (Grand Cru Classé de Saint-émilion) et du Château La Tour Carnet (Grand Cru Classé 1855 du Médoc), puis 18 autres domaines bordelais de renom, dont également Clos Haut-Peyraguey (Grand Cru Classé de Sauternes). Au total : 40 propriétés et plus de 1 000 hectares de vignobles dans le monde, plus récemment le château Les Grands Chênes, Cru Bourgeois en Médoc.

Bernard Magrez travaille historiquement en collaboration avec l'œnologue français Michel Rolland depuis 1990. Il obtient la note de 100/100 pour un Château Pape Clément blanc 2009 grand cru de Pessac-léognan décernée par le célèbre critique américain Robert Parker. L'année suivante, c'est le vin rouge qui obtient la même consécration pour le millésime 2010[4].

En 2010, il fonde sa « Fondation Bernard-Magrez » puis en 2011 l'« Institut culturel Bernard Magrez » pour le mécénat artistique. L'Institut Culturel Bernard Magrez est un lieu d'exposition à Bordeaux qui prend place dans le Château Labottière. Les expositions se succèdent et une résidence d'artistes est également en place pour aider les jeunes artistes à évoluer dans le monde de l'art. Amateur d'art, Bernard Magrez possède une collection d’œuvres qui est exposée selon les périodes au Château Labottière[réf. souhaitée].

En 2013, les vignobles Bernard Magrez se dotent d'un drone pour leurs quatre Grands Crus Classés dans les quatre grandes appellations du Bordelais afin d'identifier « tous les besoins de la vigne avec une précision centimétrique »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]