Storybook Land Canal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Storybook Land Canal
Vue depuis Casey Jr Circus Train
Vue depuis Casey Jr Circus Train
Autre(s) nom(s) Le Pays des Contes de Fées
Ancien(s) nom(s) Canal Boats of the World (Disneyland)
Localisation
Parc Disneyland
Zone Fantasyland
Lieu Anaheim, Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 33° 48′ 50″ nord, 117° 55′ 08″ ouest
Ouverture

Parc Parc Disneyland (Paris)
Zone Fantasyland
Lieu Marne-la-Vallée, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 52′ 31″ nord, 2° 46′ 29″ est
Ouverture
Données techniques
Constructeur(s) Intamin (Parc Disneyland Paris)
Type Parcours scénique
Modèle Tow boat ride (Parc Disneyland Paris)
Nombre de places 12 place(s)
Durée du tour 5 - 7 min[1].

Storybook Land Canal et Le Pays des Contes de Fées sont deux attractions de type croisière tranquille situées respectivement à Disneyland en Californie et au Parc Disneyland.

Histoire et concept[modifier | modifier le code]

Storybook Land Canal et Le Pays des Contes de Fées sont les deux versions du même concept d'attraction.

Ces attractions sont des voyages à bord de petits bateaux, le long de décors miniatures à l'échelle 1/12 représentant des scènes des contes de fées[1]. Après être sorti de la zone d'embarquement, les scènes inspirées des contes de fées et accompagnées de musique s'agencent de part et d'autre du canal.

L'attraction partage son parcours fluvial avec une voie de chemin de fer miniature nommée Casey Jr Circus Train à Disneyland et Casey Jr - Le petit train du cirque au Parc Disneyland.

Le concept remonte aux plans de Walt Disney pour un « petit parc magique » en face des Walt Disney Studios Burbank en Californie. Ce petit parc d'attractions jamais réalisé, à l'échelle réduite, présentait une promenade en bateau parmi ses attractions.

Lors de l'élaboration des plans de Disneyland en Californie, il devait y avoir un Lilliputianland, inspiré par Madurodam, le parc miniature aux Pays-Bas que Walt Disney visite à l'été 1951 tout comme les jardins de Tivoli à Copenhague où il se rend le . Ceux-ci sont une source d’inspiration pour Disneyland[2]. Ces deux visites sont confirmées par « l’amiral » Joe Fowler, qui est pendant des années l’un des plus proches collaborateurs de Walt. Selon lui, il existe deux parcs européens que Walt a toujours mentionnés : Madurodam et Tivoli[2].

Cependant, la technologie n'existait pas encore pour créer les figures animées miniatures qui habitaient le village lilliputien. L'attraction ouvre alors sous le nom de Canal Boats of the World et présente plusieurs dysfonctionnements. Il s'agissait d'un voyage à travers les miniatures des grands sites du monde, principalement européens, mais le temps et l'argent empêchèrent son achèvement. Canal Boats of the World détient le record de l'attraction Disney ayant fermé le plus rapidement, au bout de soixante et un jours. Sur certains concepts, l'attraction devait accueillir une montagne en sucre d'orge et les personnages du Magicien d'Oz[3]. Certains bâtiments miniatures de l'attraction de Californie sont les maquettes de projets de lands supplémentaires nommés Lilliputianland et Land of Oz, jamais construits[4].

Parmi les imagineers ayant participé à l'attraction, on peut citer Ken Anderson[5].

Les attractions[modifier | modifier le code]

Disneyland[modifier | modifier le code]

Phare à l'entrée de l'attraction, reproduction de la billetterie de l'attraction originale.
« La couette de patchwork du géant ».

L'attraction s'appelle d'abord Canal Boats of the World et comprend des reproductions de monuments du monde entier, principalement européennes, indépendantes des films de Disney[4]. C'est en juin 1956 que son concept et son nom sont revus.

L'attraction prend la forme d'un huit étiré en son centre et coupé par les cinq ponts ferroviaires de Casey Jr Circus Train. L'entrée se fait par l'est[N 1] et fait face à un parterre fleuri incliné portant le nom de l'attraction. Elle comprend de nombreux bonsaïs dont l'un a été planté par Walt Disney, dans le village alpin de Pinocchio. Les bateaux motorisés sont des répliques réduites de bateaux néerlandais, anglais et français. Un guide costumé commentant la traversée se trouve à la poupe de l'esquif, au-dessus du moteur. Le parcours est surplombé par la miniature du château de Cendrillon.

Cette attraction a ouvert avec le parc Disneyland, c'est une attraction du Disneyland d'origine

Les scènes[modifier | modifier le code]

La première scène est inspirée du film Pinocchio et présente l'énorme gueule de la créature marine Monstro à l'intérieur de laquelle le bateau passe. Le visiteur peut noter que les yeux du cétacé se ferment à intervalles réguliers. La portion centrale de la rive nord est nommée « La couette de patchwork du géant » (The Giant's patchwork quilt). Composée de multiples parterres végétaux géométriques et colorés, elle fait référence au court métrage d'animation Au pays de la berceuse (Lullaby Land)[N 2],[1].

L'attraction est régulièrement mise à jour pour intégrer les nouvelles productions de Walt Disney Pictures. Certaines scènes sont retirées pour la « bonne cause ». Les modifications les plus notables sont par exemple la construction du palais du Sultan d'Aladdin en lieu et place du Toad Hall de La Mare aux grenouilles lors d'une rénovation majeure réalisée en 1994. Toad Hall est revenu l'année suivante en un autre endroit. Les trois moulins à vent hollandais symbolisant le court métrage d'animation Le Vieux Moulin sont supprimés pour l'installation de la scène de La Reine des neiges inaugurée le 20 décembre 2014[9]. Les moulins à vent sont mis en réserve par Walt Disney Imagineering[N 3].

Parc Disneyland Paris[modifier | modifier le code]

L'attraction prend la forme d'un huit étiré en son centre et coupé par les quatre ponts ferroviaires de Casey Jr - Le petit train du cirque.

La version parisienne est exempte de pilote, les embarcations se meuvent grâce à la technique du Tow boat ride. Pour monter à bord des bateaux, les visiteurs doivent emprunter un pont qui les mène au centre d'une plate-forme en rotation autour de laquelle se placent les bateaux. Un livre de conte de fées géant est posé comme sur une écritoire au nord de la plate-forme. Les végétaux sont représentés également par de nombreux bonsaïs proportionnés pour ces scènes miniatures.

La tête de Monstro de la version de Disneyland est remplacée par celle du Tigre servant d'entrée à la caverne d'Aladdin à mi-parcours. Le parcours est surplombé par la miniature du château de La Belle et la Bête.

Les scènes[modifier | modifier le code]

Château dans la Petite Sirène, ici le modèle de Disneyland.

L'illustration sur le livre exagérément disproportionné voisin de la plate-forme d'embarquement est directement inspirée de l'esthétique du village du moyen métrage d'animation Mickey et le Haricot magique[N 8]. Dans le prolongement du pont des passagers qui embarquent, une plate-bande végétale présente comme point commun avec « La couette de patchwork du géant » (The Giant's patchwork quilt) de l'attraction californienne sa composition de multiples parterres végétaux géométriques de différentes teintes[N 9]. En décembre 2010, la tour du conte Raiponce est remplacée par une nouvelle qui correspond à l'aspect de celle du long métrage d'animation Raiponce, sorti le en Europe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'entrée du train se fait par l'ouest.
  2. Au pays de la berceuse fait partie de la série des Silly Symphonies.
  3. Le Vieux Moulin fait partie de la série des Silly Symphonies.
  4. Il est suivi d'une vue latérale sur la miniature du village de Pinocchio.
  5. Les Trois Petits Cochons fait partie de la série des Silly Symphonies.
  6. Derrière celui-ci, la Caverne aux Merveilles abrite le trésor et la lampe du génie.
  7. La Mare aux grenouilles est l'une des deux séquences du film Le Crapaud et le Maître d'école.
  8. Le thème de l'échoppe Sir Mickey's Boutique tire aussi son inspiration de Mickey et le Haricot magique.
  9. « La couette de patchwork du géant » californienne fait référence au court métrage d'animation Au pays de la berceuse (Lullaby Land) faisant partie de la série des Silly Symphonies.
  10. Un moulin est voisin de cette scène. Certains y voient une référence au court métrage d'animation Le Vieux Moulin ; il n'est pas présenté comme tel. Par ailleurs, les Pirouettes du Vieux Moulin était une attraction du parc inspirée de ce film qui fait partie de la série des Silly Symphonies.
  11. La Symphonie Pastorale est l'une des séquences du long métrage d'animation Fantasia.
  12. Une Nuit sur le Mont Chauve est l'une des séquences du long métrage d'animation Fantasia.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) John Glass, Things To Do At Disneyland, Renee Dominick, , 382 p. (lire en ligne), p. 73.
  2. a et b (nl) « Walt Disney in de Efteling? À la Recherche de la Visite Perdue Walt Disney spent a great deal of time studying Pieck's work at Efteling before beginning his own parks, wonderlijkewcweb », sur wonderlijkewcweb.org, (consulté le 26 mai 2017)
  3. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 86
  4. a et b (en) Shaun Finnie, The Disneylands That Never Were, p. 27
  5. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 26-27
  6. (en) Chris Strodder, The Disneyland Encyclopedia, p. 87-88
  7. (en) Chris Strodder, The Disneyland Encyclopedia, p. 398-400
  8. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 526
  9. (en) Shawn Slater, « New ‘Frozen Fun’ Opens at Disneyland Resort January 7 », sur regardencoulisse.com, (consulté le 26 mai 2017)
  10. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 430

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]