Canton de Frontenay-Rohan-Rohan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Frontenay-Rohan-Rohan
Situation du canton de Frontenay-Rohan-Rohan dans le département de Deux-Sèvres.
Situation du canton de Frontenay-Rohan-Rohan dans le département de Deux-Sèvres.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement(s) Niort
Bureau centralisateur Frontenay-Rohan-Rohan
Conseillers
départementaux
Dominique Pougnard
Rabah Laïchour
2015-2021
Code canton 79 05
Histoire de la division
Création avant 1848
Modification(s) 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 18 380 hab. (2014)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Superficie 225,30 km2
Subdivisions
Communes 13

Le canton de Frontenay-Rohan-Rohan est un canton français situé dans le département des Deux-Sèvres et la région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Frontenay-Rohan-Rohan dans l'arrondissement de Niort. Son altitude varie de 0 m à 81 m (Coulon).

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 18 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Frontenay-Rohan-Rohan est conservé et s'agrandit. Il passe de neuf à treize communes[1].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1852 Jean-Baptiste Lary   Correspondant de la Société nationale et centrale d'agriculture
Maire de Bessines
1852 1868
(décès)
Sylvain Pétiet[2]   Ancien officier supérieur de cavalerie
et premier page de Napoléon Ier
Maire de Sansais
1868 1870 Henri Giraud   Président du tribunal civil de Niort
1870 1880 Armand-Isidore-Sylvain Petiet
(fils de Sylvain Pétiet)
Droite
Bonapartiste
Conseiller d'État
Député (1876-1877)
Conseiller municipal de Niort
Propriétaire à Saint-Liguaire
1880 1892 Jean Coirier Républicain Notaire, maire du Vanneau
1892 1898
(décès)[3]
Auguste Gandouet Républicain Docteur-médecin, maire de Frontenay (1896-1899)
1899 1900
(décès)[4]
Amédée de La Porte Rad. Avocat
Député (1877-1889 et 1893-1900)
Maire de Saint-Symphorien
1900 1910 Ulysse Mounier Rad. Maire du Vanneau
1910 1919 Henri de La Porte SFIO Journaliste - Directeur du Populaire de l'Ouest
Député (1910-1919) - Maire de Saint-Symphorien (1912-1919)
1919 1940 M. Marchand Rad.  
1945 1982 Roger Chatelain UDSR puis RGR
puis Rad. puis MRG
Pharmacien à Niort
Député (1956-1958)
Conseiller municipal de Niort
1982 1988 Colette Lision RPR Maire de Bessines
1988 1994 Claude Juin PS Écrivain et essayiste
Maire de Bessines
1994 2015 Joël Misbert DVG puis PS Maire de Vallans

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 mars 2015 juillet 2015 Brigitte Competissa
(Décédée le 29/07/2015[5])
DVG Retraitée de l'Éducation nationale
Maire de Frontenay-Rohan-Rohan (2008-2015)
juillet 2015 en cours Mme Dominique Pougnard (remplaçante)[6]   DVG Maire de Fors (depuis 2014)
mars 2015 en cours Rabah Laïchour   DVG Chargé de développement économique
Maire de Sansais (depuis 2008)

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Brigitte Competissa et Rabah Laïchour (Union de la gauche, 40,13 %) et Noëlle Rousseau et Michel Simon (Union de la droite, 29,96 %). Le taux de participation est de 49,57 % (7 083 votants sur 14 288 inscrits)[7] contre 50,44 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9]. Au second tour, Brigitte Competissa et Rabah Laïchour (Union de la gauche) sont élus avec 57,80 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,06 % (3 672 voix pour 7 009 votants et 14 288 inscrits)[10].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Frontenay-Rohan-Rohan regroupait neuf communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Frontenay-Rohan-Rohan
(chef-lieu)
79130 CA du Niortais 2 925 (2014)
Amuré 79009 CA du Niortais 457 (2014)
Arçais 79010 CA du Niortais 610 (2014)
Bessines 79034 CA du Niortais 1 640 (2014)
Épannes 79112 CA du Niortais 825 (2014)
Saint-Symphorien 79298 CA du Niortais 1 886 (2014)
Sansais 79304 CA du Niortais 741 (2014)
Vallans 79335 CA du Niortais 811 (2014)
Le Vanneau-Irleau 79337 CA du Niortais 883 (2014)

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Frontenay-Rohan-Rohan comprend désormais treize communes. Aux neuf communes précédentes s'ajoutent deux communes du canton de Niort-Ouest (Coulon et Magné), une du canton de Beauvoir-sur-Niort (Granzay-Gript) et une du canton de Prahecq (Fors).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Frontenay-Rohan-Rohan
(bureau centralisateur)
79130 CA du Niortais 2 925 (2014)
Amuré 79009 CA du Niortais 457 (2014)
Arçais 79010 CA du Niortais 610 (2014)
Bessines 79034 CA du Niortais 1 640 (2014)
Coulon 79100 CA du Niortais 2 250 (2014)
Épannes 79112 CA du Niortais 825 (2014)
Fors 79125 CA du Niortais 1 786 (2014)
Granzay-Gript 79137 CA du Niortais 905 (2014)
Magné 79162 CA du Niortais 2 661 (2014)
Saint-Symphorien 79298 CA du Niortais 1 886 (2014)
Sansais 79304 CA du Niortais 741 (2014)
Vallans 79335 CA du Niortais 811 (2014)
Le Vanneau-Irleau 79337 CA du Niortais 883 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 342 6 462 7 044 7 991 8 649 9 139 10 317 10 660 10 706
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[11] puis population municipale à partir de 2006[12])
Histogramme de l'évolution démographique

Le canton gagne 1 178 habitants entre 1999 et 2006, soit 1,8 %/an. C'est un des cantons les plus dynamiques du département. Toutes les communes enregistrent une hausse de la population. En pourcentages, les premières communes sont Amuré qui gagne 4,4 %/an (+100 hab.), Vallans 3,6 %/an (+142 hab.) et Le Vanneau-Irleau 2,4 %/an (+131 hab.). Frontenay, Saint-Symphorien et Bessines sont les communes qui accueillent le plus de nouveaux habitants (respectivement +267, +214 et +186). Sansais est la seule commune avec une hausse annuelle inférieure à 1 %. Des suites du redécoupage cantonale, le canton connait une population 18 326 habitants en 2012[13].

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 18 380 habitants[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 2014-176 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Deux-Sèvres.
  2. http://gw.geneanet.org/favrejhas?lang=fr;p=sylvain;n=petiet
  3. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6256575c/f1.item.r=canton.zoom
  4. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62495254/f1.item.r=canton.zoom
  5. « Brigitte Compétissa, le décès d'une femme d'action », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 30 juillet 2015.
  6. « Dominique Pougnard va succéder à Brigitte Compétissa », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 31 juillet 2015.
  7. « Résultats du premier tour pour le canton de Frontenay-Rohan-Rohan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  8. « Résultats du premier tour pour le département des Deux-Sèvres », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  10. « Résultats du second tour pour le canton de Frontenay-Rohan-Rohan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  11. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  12. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  13. :http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donnees-detaillees/cantons-2015/pop-legales-2012-cantons-2015.pdf
  14. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]