Le Grand Orchestre du Splendid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Grand Orchestre du Splendid est un groupe français créé en 1977 au café-théâtre Le Splendid.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

En 1977, quelques musiciens font un bœuf au Splendid et réinterprètent quelques succès de Duke Ellington et de Ray Ventura. Revisitant les standards du jazz et du swing, ils ne tardent pas à se faire remarquer par Jean-Louis Foulquier qui anime alors Saltimbanques sur France Inter. Le Grand Orchestre du Splendid intègre alors son émission durant une saison côtoyant et parodiant avec humour les répertoires de grands noms de la chanson française tels que Charles Trenet ou Joe Dassin. Malgré les contraintes de cette quotidienne, il continue de se produire sur scène au Café de la Gare et à l'Espace Cardin.

Fort de cette double expérience, le Grand Orchestre du Splendid se construit une identité musicale vacillant entre le jazz, le reggae, le swing, la salsa, le mambo ou encore le ska, qu'il marie à la dérision, les textes salés, la parodie et l'insolence.

Parmi les succès dus aux auteurs-compositeurs, que sont entre autres Philippe Adler, Jacques Delaporte, les frères Xavier et Frédéric Thibault (fils du comédien Jean-Marc Thibault), on peut citer La Salsa du démon, Jazz volant, ou encore Macao.

C'est là que naissent les deux comédies musicales, Tam Tam au pays des noirs-blancs en 1986 et Couac en 1992, qui assoient définitivement le succès et la popularité de l'orchestre.

Aujourd'hui le Grand Orchestre du Splendid se produit toujours à travers toute la France et à l'étranger.

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Xavier Thibault, auteur-compositeur-interprète
  • Frédéric Thibault, compositeur
  • Alice Prévost, chanteuse
  • Paul Maucourt, trompettiste et chanteur
  • Michel Winogradoff, chanteur
  • Frédo Westrich, bassiste
  • Bernard Balestier, trompettiste
  • Vincent Turquoize, saxophoniste
  • Lou Volt, chanteuse
  • Damien Verherve, tromboniste
  • Yvano Latucca, Batteur
  • Claude Egéa, trompettiste
  • Jean Gobinet, trompettiste
  • Alain Hatot, saxophoniste
  • Philippe Duchesne, saxophoniste
  • Gilles Miton, saxophoniste
  • Julie Saury, percussionniste et chanteuse
  • Véronique Bossa, percussionniste et chanteuse
  • Julien de Muynke, bassiste super virtuel

Discographie[modifier | modifier le code]

45 tours[modifier | modifier le code]

33 tours[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Le Grand Orchestre du Splendid
La Plus Bath des javas ; Shabada swing ; Zigloo cha cha ; Tiens, tiens, tiens ; Carottes bouillies ; Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ; Jazz volant ; À pas de loup ; La musique vient par ici ; Summertime ; Paris Boogie.
  • 1980 : Théâtre de la Porte-Saint-Martin
Jazz volant ; Macao ; Carottes bouillies ; Tiens, tiens, tiens ; Les Explorateurs ; La salsa du démon ; Tapin, métro, boulot, dodo ; J'aime les bananes ; Paris boogie.
  • 1981 : La Kermesse égyptienne
La Kermesse égyptienne ; Radio Pirate ; Funky Soutane ; La Galère ; Le boogie bout ; Castor ; Antibes-Juan-les-pins ; La Cadillac de Jack ; Le Vieux Cargo ; Le Château hanté.

CD[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Les Irrésistibles
La Salsa du démon ; Macao ; Les Explorateurs ; Le Bar louche; Radio pirate ; Jazz volant ; On est pas là pour se faire engueuler ; Tiens, tiens, tiens ; Shabada swing ; Zigloo cha cha ; Carottes bouillies ; Antibes-Juan-les-pins ; Paris Boogie ; Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux.
Docteur Soul, sauvez-la ; Mythoman ; La Plus Bath des javas ; Le Papa du bébé ; La Vraie de vraie ; Cha-cha boxeur ; Macao ; Le Bar louche ; Cocooning ; De mélodie en harmonie ; Couac and Roll ; La Salsa du démon ; Pot-pourri ; Y a des hauts, y a des bas.
  • 1996 : Amusez-vous
Viva musica lapina ; Excuse me signori ; Jalousie Jalousie ; Le Tatoué ; Philosophic mambo ; Femme Keuf ; Amusez-vous ; La Prof de maths ; Les Araignées ; Puisque c'est comme ça ; Danger d'amor ; Le Papa du bébé.
  • 2000 : Le swing me soigne
Le swing me soigne ; Nuit de Chine ; On est jamais trop laid ; Faut qu'je bosse ; Le Marchand de bonheur ; Oui mon minou ; Quand un vicomte ; Ana conga ; Gangster ; Ça jase au village ; La Mattchiche ; Siffler les mains dans les poches ; Paris tour Eiffel.
Fais-moi mal Johnny ; J'suis snob ; On est pas là pour se faire engueuler ; La Complainte du progrès ; À Cannes cet été ; Ça pince ; Donne, donne, donne ; Ne vous mariez pas les filles ; La Java martienne ; J'en ai marre de l'amour ; La Danse du chat ; Je suis mordue ; Frankie et Johnny ; Chez Duke Ellington ; Strip Rock ; Voyage au paradis.

Lien externe[modifier | modifier le code]