Blender Game Engine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BGE.
Blender Game Engine
Description de l'image Blender Logo.svg.
Description de l'image BgeCarSc.jpg.
Informations
Développé par Fondation BlenderVoir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 2.76b ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C, C++ et PythonVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Moteur de jeuVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.blender.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Yo Frankie! de la fondation Blender
LogicBricksPythonScript.jpg
Sintel The Game de la fondation Blender

Le Blender Game Engine (BGE) est le moteur de jeu qui était intégré dans Blender : il gère l'affichage en temps-réel de scènes 3D interactives. Ce n'est pas seulement un moteur 3D car il possède un certain nombre d'outils et de fonctions destinés à la création de jeux vidéo.

Il est gratuit et open source, et doté d'une communauté active (centrée autour de la fondation Blender).

Toute la logique du jeu peut ainsi être «programmée» graphiquement grâce à un système de briques graphiques. Il est également possible d'étendre les fonctions du BGE grâce à des scripts python. Doté du moteur de simulation physique Bullet, le BGE gère les collisions entre objets, la pesanteur et autres accélérations.

le BGE n'est pas exclusivement réservé au monde du jeu vidéo : il permet d'effectuer des démonstrations techniques, des applications en temps-réel comme les simulations, des dessins interactifs, des applications de réalité virtuelle, de robotique, etc.

Les jeux Yo Frankie! et Sintel the Game sont les vitrines de la Fondation Blender concernant les capacités de ce moteur de jeu[1].

Le 16 avril 2018, le code du Blender Game Engine est supprimé du code de Blender[2]. Selon Ton Roosendaal, le principal problème du Blender Game Engine était qu'il ne partageait pas assez de code avec le cœur de Blender. Les choix de conception du game engine remontant au début des années 2000 n'était pas les bons et les nouvelles fonctionnalités apportées à Blender ne peuvent pas directement bénéficier au Game Engine. Le but à moyen ou long terme est donc de recréer un moteur de jeu réutilisant plus largement le code de blender et notamment de EEvEE (Le moteur temps réel de Blender développé pour la version 2.8)[3].

Jeux utilisant le moteur[modifier | modifier le code]

Caractéristiques Techniques[modifier | modifier le code]

  • Multiplateformes, fonctionne sous Windows, MacOS et Linux. Un plugin web, burster, permet d'exporter les jeux dans des pages web.
  • Affichage GLSL (OpenGL 4 avec Vertex et Pixel shaders)
  • Programmation logique du jeu grâce à un système de briques graphiques: 14 types de sensors (capteurs), 8 types de controllers et 16 types d'actuators (actionneurs).
  • Langage de script: Python
  • Moteur physique intégré : Bullet
  • Sons 3D
  • Intelligence artificielle: doté de son propre système de recherche du plus court chemin (pathfinding) au travers d'un mesh de navigation
  • Peut gérer des scènes très importantes grâce à une gestion intégrée du Level of Detail (Lod), d'occlusion culling, d'occulders, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]