Allegro (bibliothèque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allegro.
Allegro
Logo
Logo

Image illustrative de l'article Allegro (bibliothèque)

Développeur Allegro
Dernière version 5.0.11 (11 janvier 2015)
Écrit en C, C++
Environnement Multiplate-forme
Type Moteur de jeu
Licence Licence zlib
Site web https://www.allegro.cc/

Allegro est une bibliothèque logicielle dédiée à la création de jeux vidéo. Elle fournit aux programmeurs des routines bas niveau (optimisées pour la rapidité) portables. « Allegro » est un acronyme récursif qui correspond à « Allegro Low LEvel Game ROutines » (routines de bas niveau Allegro pour les jeux).

Caractéristiques d'Allegro[modifier | modifier le code]

  • Simplicité d'utilisation - Documentation très complète incluant de nombreux exemples
  • Rapide - Routines optimisées (plusieurs écrites en assembleur)
  • Extensible - fournit tout ce qui est nécessaire pour créer un jeu
  • Portable - sans changer la moindre ligne de code, vous pouvez compiler pour une autre plate-forme telle que Windows, DOS, Linux, BeOS, Mac, Qnx.
  • Libre et gratuit : la licence d'Allegro relève presque du domaine public, avec une demande non obligatoire de citer le nom de la bibliothèque en cas d'utilisation.

Ce que Allegro peut faire[modifier | modifier le code]

  • La gestion des entrées (clavier, souris, manette de jeux)
  • La gestion des sprites (affichage, rotation, zoom)
  • L'affichage de primitives géométrique (lignes, cercles...)
  • Une interface graphique totalement extensible (pour faire les boutons, des cases à cocher, listes déroulantes...)
  • La gestion des musiques midi
  • La gestion des effets sonores
  • La gestion du temps
  • Gestion 3D (calcul de perspective, rotation, affichage des polygones, etc.)
  • Création d'un fichier exécutable unique (grâce à la compilation statique, aux fichier DAT et aux utilitaires dat2c et dat2s permettant de les convertir respectivement en C et en assembleur), bien que rarement utilisée car le programme obtenu utilisera plus de mémoire, toutes les données étant préchargées

Bibliothèques complémentaires[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs bibliothèques complémentaires qui peuvent permettre de :

  • Faire de la 3D accélérée OpenGL (avec Allegro GL)
  • Jouer les musiques mod, xm, s3m, it... (avec jgmod ou dumb)
  • Jouer plusieurs formats audio dont Mp3 (avec AlMp3), ogg vorbis (Alogg), etc.
  • Détection des collisions au pixel près entre sprites (en d'autres termes, détecter si une image touche l'autre)
  • Plusieurs interfaces GUI très configurables (cgui)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • La bibliothèque SDL, une autre bibliothèque multimédia libre.
  • La bibliothèque SFML, une autre bibliothèque multimédia libre.
  • La bibliothèque ClanLib, une autre bibliothèque multimédia libre.
  • La bibliothèque Mesa, une autre bibliothèque de rendu 3D au niveau logiciel.

Liens externes[modifier | modifier le code]