Allegro (bibliothèque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allegro.
Allegro
Image illustrative de l'article Allegro (bibliothèque)

Développeur Allegro
Dernière version 5.0.9 ()
Écrit en C, C++
Environnement Multiplate-forme
Type Moteur de jeu
Licence Licence zlib
Site web https://www.allegro.cc/

Allegro est une bibliothèque logicielle dédiée à la création de jeux vidéo. Elle fournit aux programmeurs des routines bas niveau (optimisées pour la rapidité) portables. « Allegro » est un acronyme récursif qui correspond à « Allegro Low LEvel Game ROutines » (routines de bas niveau Allegro pour les jeux).

Caractéristiques d'Allegro[modifier | modifier le code]

  • Simplicité d'utilisation - Documentation très complète incluant de nombreux exemples
  • Rapide - Routines optimisées (plusieurs écrites en assembleur)
  • Extensible - fournit tout ce qui est nécessaire pour créer un jeu
  • Portable - sans changer la moindre ligne de code, vous pouvez compiler pour une autre plate-forme telle que Windows, DOS, Linux, BeOS, Mac, Qnx.
  • Libre et gratuit : la licence d'Allegro relève presque du domaine public, avec une demande non obligatoire de citer le nom de la bibliothèque en cas d'utilisation.

Ce que Allegro peut faire[modifier | modifier le code]

  • La gestion des entrées (clavier, souris, manette de jeux)
  • La gestion des sprites (affichage, rotation, zoom)
  • L'affichage de primitives géométrique (lignes, cercles...)
  • Une interface graphique totalement extensible (pour faire les boutons, des cases à cocher, listes déroulantes...)
  • La gestion des musiques midi
  • La gestion des effets sonores
  • La gestion du temps
  • Gestion 3D (calcul de perspective, rotation, affichage des polygones, etc.)
  • Création d'un fichier exécutable unique (grâce à la compilation statique, aux fichier DAT et aux utilitaires dat2c et dat2s permettant de les convertir respectivement en C et en assembleur), bien que rarement utilisée car le programme obtenu utilisera plus de mémoire, toutes les données étant préchargées

Bibliothèques complémentaires[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs bibliothèques complémentaires qui peuvent permettre de :

  • Faire de la 3D accélérée OpenGL (avec Allegro GL)
  • Jouer les musiques mod, xm, s3m, it... (avec jgmod ou dumb)
  • Jouer plusieurs formats audio dont Mp3 (avec AlMp3), ogg vorbis (Alogg), etc.
  • Détection des collisions au pixel près entre sprites (en d'autres termes, détecter si une image touche l'autre)
  • Plusieurs interfaces GUI très configurables (cgui)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • La bibliothèque SDL, une autre bibliothèque multimédia libre.
  • La bibliothèque SFML, une autre bibliothèque multimédia libre.
  • La bibliothèque ClanLib, une autre bibliothèque multimédia libre.
  • La bibliothèque Mesa, une autre bibliothèque de rendu 3D au niveau logiciel.

Liens externes[modifier | modifier le code]