Langage de script

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un langage de script est un langage de programmation qui permet de manipuler les fonctionnalités d'un système informatique configuré pour fournir à l'interpréteur de ce langage un environnement et une interface qui déterminent les possibilités de celui-ci. Le langage de script peut alors s'affranchir des contraintes de bas niveau — prises en charge par l'intermédiaire de l'interface — et bénéficier d'une syntaxe de haut niveau.

Le langage de script est généralement exécuté à partir de fichiers contenant le code source du programme qui sera interprété. Historiquement, ils ont été créés pour raccourcir le processus traditionnel de développement édition-compilation-édition des liens-exécution propre aux langages compilés. Les premiers langages étaient souvent appelés « langage de commande » ou « langage d'enchaînement des travaux » (JCL : Job Control Language) car ils permettaient simplement d'automatiser une succession de commandes simples, à la manière d'un « script » de théâtre. Par la suite, ils furent munis d'exécutions conditionnelles implicites (IBM 1130) ou explicites (JCL), et enfin d'ordres de boucle et d'opérateurs les transformant en quasi-langages de programmation.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Dans le sens le plus traditionnel, qui est celui des shell scripts, un script sert principalement à lancer et coordonner l'exécution de programmes.

  • Dans sa version la plus simple, un script ne spécifie qu'une suite de programmes à appeler dans un ordre donné (par exemple éditeur de texte, compilateur, éditeur de liens et exécution du code objet). Cela crée rapidement des inefficiences : à quoi bon en effet tenter de charger et d'exécuter un programme dont la compilation a échoué ?
  • On y ajoute donc assez vite une possibilité d'exécution conditionnelle simple (||, &&) en fonction du résultat de l'étape immédiatement précédente (il ne sert à rien d'exécuter si la compilation est mauvaise)
  • La possibilité d'y employer des variables, des paramètres, des structures de contrôle (répétition, exécution conditionnelle), etc. fait des langages de scripts de véritables langages de programmation.

Dans un sens différent, on appelle aussi langage de script un langage où les éléments visuels sont considérés comme des personnages placés sur une « scène », personnages dont le comportement est défini par un script. L'un des premiers langages de ce type dans le monde de la micro-informatique a été le langage HyperTalk (langage orienté objet dérivé de Smalltalk) très proche du langage naturel, que Dan Winkler crée en 1987 pour commander le programme HyperCard sur MacIntosh. Le langage Lingo de Macromedia Director est un descendant direct d'HyperTalk.

Enfin, l'informatique n'étant pas à une terminologie approximative près, « langage de script » désigne parfois, dans un sens très vague, n'importe quel langage de programmation interprété (ce qui est un abus de langage : en toute rigueur le caractère interprété ou compilé se rapporte à une implémentation particulière, pas à un langage), par rapport aux langages toujours compilés comme C, C++, Java, etc. On y trouve alors ceux qui sont parfois ou toujours interprétés comme BASIC, PHP, Lisp, JavaScript, etc.

Le terme langage de script a souvent une connotation négative, on préfère alors parler de langage de programmation dynamique quand c'est possible.

Liste des langages de script[modifier | modifier le code]

Les langages de script les plus connus sont :

Mais il en existe beaucoup d'autres.

Utilisation des scripts[modifier | modifier le code]

Les scripts sont utilisés à différents niveaux :

Quelques avis[modifier | modifier le code]

Larry Wall[modifier | modifier le code]

Larry Wall qui est le concepteur du langage de programmation Perl a dit :

  • « when I was a RSTS programmer on a PDP-11, I certainly treated BASIC as a scripting language, at least in terms of rapid prototyping and process control. I'm sure it warped my brain forever »
(Quand je programmais sous RSTS sur un PDP-11, j'ai assurément traité BASIC comme un langage de script, en tout cas pour le prototypage et la commande de processus. Je suis certain que cela m'a déformé durablement).
  • « basically, scripting is not a technical term. When we call something a scripting language, we're primarily making a linguistic and cultural judgment, not a technical judgment »
(Langage de script ne constitue pas un terme technique ; l'utiliser fait état d'un jugement linguistique et culturel, pas technique)

« Programming is Hard, Let's Go Scripting... »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • John K. Ousterhout, Scripting: Higher Level Programming for the 21st Century, IEEE Computer magazine, March 1998 [1]