Julie London

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julie London
Description de cette image, également commentée ci-après

En 1958

Nom de naissance Gayle Peck
Naissance
Santa Rosa, Californie
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 74 ans)
Encino, Californie
États-Unis
Profession Actrice, chanteuse

Julie London, de son vrai nom Gayle Peck, est une chanteuse et actrice américaine, née le à Santa Rosa, et morte le à Encino en Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Célèbre pour sa voix grave et sensuelle, première interprète de la chanson Cry Me a River en 1955, elle connaît la gloire durant les années 1950. Sa carrière d'actrice s'étend sur plus de 35 ans, jusqu'à son rôle de l'infirmière Dixie McCall, dans la série télévisée Emergency! (1972–1979).

Elle est la fille de Jack et Josephine Peck, un couple de danseurs et chanteurs de vaudeville. Lorsqu'elle a 14 ans, sa famille déménage à Los Angeles. En 1945, à 19 ans et après quelques apparitions au cinéma, elle obtient le diplôme de la Hollywood Professional School.

Après avoir tourné dans une vingtaine de films, dont plusieurs westerns, notamment Horizons en Flammes en 1949 avec Gary Cooper, L'homme de l'Ouest, dans lequel elle réalisait un mémorable strip-tease forcé, ou The Fat Man avec Rock Hudson en 1958, Julie London, de son vraie nom Julie Peck, avait pris ses distances avec le cinéma.

Elle avait poursuivi la comédie à la télévision où elle interpréta le rôle de l'infirmière Dixie McCall dans l'ancêtre de la série Urgences, Emergency! dans les années 70.

Parallèlement, elle avait mené une carrière de chanteuse de clubs. Sélectionnée dans le classement des meilleures chanteuses du Billboard en 1955, 56 et 57, elle avait réalisé 32 albums après son tube de 1955 «Cry Me A River».

Julie London a épousé la star Jack Webb, puis en secondes noces le compositeur, musicien de jazz et acteur Bobby Troup.

Julie London est décédée dans un hôpital de San Fernando Valley près de chez elle. Sa santé était restée fragile après un infarctus, cinq ans auparavant.

Albums[modifier | modifier le code]

  • Julie Is Her Name (1955, U.S. #2)
  • Lonely Girl (1956, U.S. #16)
  • Calendar Girl (1956, U.S. #18)
  • About the Blues (1957, U.S. #15)
  • Make Love to Me (1957)
  • Julie (1958)
  • Julie Is Her Name, Volume II (1958)
  • London by Night (1958)
  • Swing Me an Old Song (1959)
  • Your Number Please (1959)
  • Julie...At Home (1960)
  • Around Midnight (1960)
  • Send for Me (1961)
  • Whatever Julie Wants (1961)
  • The Best of Julie London (1962)
  • Sophisticated Lady (1962)
  • Love Letters (1962)
  • Love on the Rocks (1962)
  • Latin in a Satin Mood (1963)
  • Julie's Golden Greats (1963)
  • The End of the World (1963, U.S. #127)
  • The Wonderful World of Julie London (1963, U.S. #136)
  • Julie London (1964)
  • In Person at the Americana (1964)
  • Our Fair Lady (1965)
  • Feeling Good (1965)
  • By Myself (1965, produced exclusively for the Columbia Record Club)
  • All Through the Night: Julie London Sings the Choicest of Cole Porter (1965)
  • For the Night People (1966)
  • Nice Girls Don't Stay for Breakfast (1967)
  • With Body & Soul (1967)
  • Easy Does It (1968)
  • Yummy, Yummy, Yummy (1969)
  • The Very Best of Julie London (1975)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]