Hauptsturmführer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hauptsturmführer était un grade paramilitaire du parti nazi, utilisé dans plusieurs organisations, telles que la SS, la NSKK et le NSFK.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agissait d'un grade de niveau intermédiaire. Il était l'un des grades d'officier le plus fréquents chez les SS au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le Hauptsturmführer provient du grade de Sturmhauptführer de la SA, créé en 1928. La SS utilisa le grade de Sturmhauptführer entre 1930 et 1934. Cependant, après l'évènement connu sous le nom de la Nuit des Longs Couteaux, le grade fut rebaptisé Hauptsturmführer, mais conserva les mêmes insignes.

Insignes de grade[modifier | modifier le code]

Équivalents[modifier | modifier le code]

Liste d'Hauptsturmführers[modifier | modifier le code]

  • Klaus Barbie (1913-1991), « boucher de Lyon » ;
  • Theodor Dannecker (1913-1945), actif en France ;
  • Henri Fenet (1919-2002), commandant d'un bataillon de la Division Charlemagne, amnistié en 1949 ;
  • Karl Fritzsch (1903-1945), premier Schutzhaftlagerführer (chef de camp) de l'Obersturmbannführer Rudolf Höss à Auschwitz ;
  • Amon Göth (1908-1946), commandant du camp de concentration de Płaszów ;
  • Walter Hauck (né vers 1918), responsable du massacre d'Ascq puis du massacre de Leskovice, condamné à perpétuité après guerre, il bénéficie d'une remise de peine et est libéré dans les années 1950 ;
  • Aribert Heim (1912-1992), volontaire de la Waffen-SS et médecin nazi dans différents camps de concentration; toujours recherché, serait peut-être mort en 1992 ;
  • Waldemar Hoven (1903-1948), médecin responsable du programme d'euthanasie à Buchenwald, condamné à mort ;
  • Horst Kopkow (1910-1996), chargé de tous les agents de renseignement des Alliés parachutés dans le Reich, il démantèle l'Orchestre rouge puis finira par travailler pour le MI5 ;
  • Robert Jan Verbelen (1911-1990), SS flamand qui travaillera après-guerre pour les Américains ;
  • Michael Wittmann (1914-1944) né à Vogelthal, Allemagne. Années de service 1934 – 1944. 1 SS Panzer Division "Leibstandarte" ;
  • Josef Mengele (1911-1979) médecin nazi allemand ayant fait des expériences pseudo-scientifiques sur de nombreux prisonniers, constituant des crimes de guerre, enfuit en Amérique latine, il ne fut jamais capturé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]