Beriozovo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beriozovo
Берёзово
Blason de Beriozovo
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Oural
Sujet fédéral Drapeau des Khantys-Mansis Khantys-Mansis
Indicatif +7 34674
Démographie
Population 7 050 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 63° 56′ nord, 65° 02′ est
Fuseau horaire UTC+06:00 (OMST)
Heure d'Omsk
Divers
Fondation 1593
Statut Commune urbaine depuis 1954
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Beriozovo

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Beriozovo
Liens
Site web www.berezovo.ru
Sources

Beriozovo ou Berezovo (en russe : Берёзово) est une commune urbaine du district autonome des Khantys-Mansis, en Russie, et le centre administratif du raïon Beriozovski. Sa population s'élevait à 7 050 habitants en 2017.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à 1 100 km au nord de la ville de Tobolsk, elle est construite sur trois collines de la rive gauche de la rivière Severnaïa Sosva, 42 km en amont de son point de confluence avec l'Ob. La température moyenne annuelle est de °C, avec une température minimale de −44 °C.

Histoire[modifier | modifier le code]

À sa fondation, en 1593, Beriozovo fut d'abord une place forte qui devint par la suite la ville de Berezov ou Beriozov (en russe : Берёзов).

Menchikov et sa famille à Berezov, par Vassili Sourikov.

Elle a souffert de plusieurs conflits, notamment en 1719 et en 1808. La ville doit surtout sa célébrité au fait qu'elle servit de lieu d'exil et de détention à de nombreux personnages célèbres de la noblesse russe. Le prince Alexandre Menchikov, favori de Pierre le Grand et de Catherine Ire, y est mort en exil en 1729. En 1730, son ennemi et rival le prince Dolgorouki, y fut interné avec sa famille. En 1742 le général Ostermann y fut envoyé avec sa femme et y mourut en 1747.

La ville possède une cathédrale près de laquelle sont enterrés Marie Menchikova, une fille d'Alexandre Menchikov que ce dernier avait tenté de fiancer au tsar Pierre II et plusieurs membres de la famille Dolgoroukov. Menchikov lui-même y décède dans la pauvreté le 2 novembre 1729. Au XIXe siècle, Berezov fut un lieu d'exil pour de nombreux décembristes. Au début du XXe siècle, le régime tsariste a banni quelques révolutionnaires dans cette ville. Elle est maintenant une commune urbaine.

Le 21 septembre 1953 un forage a permis de faire jaillir pour la première fois du gaz en Sibérie, à Beriozovo. Découvert à un endroit qui n'était même pas répertorié et après plusieurs années de vaines recherches, le contrôle du puits n'a pu être réalisé qu'en février 1954 en canalisant le gaz vers une torchère et en refermant l'ouverture par une dalle de ciment. C'est le début, presque par accident, d'une nouvelle dimension dans le domaine de l'énergie pour l'URSS, plus tard, la Russie [1].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eric Hoesli, L'épopée sibérienne, La Russie à la conquête de la Sibérie et du Grand Nord, Genève, éditions des Syrtes et Paulsen, , 826 p. (ISBN 978-2-940523-70-2), p. 700-703.