Catherine Ire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Catherine Ire de Russie)
Aller à : navigation, rechercher
Catherine Ire
Екатерина I
Catherine Ire de Russie
Catherine Ire de Russie
Titre
Impératrice de Russie

(2 ans, 3 mois et 9 jours)
Couronnement
Prédécesseur Pierre Ier
Successeur Pierre II
Tsarine puis impératrice consort de Russie

(12 ans, 11 mois et 20 jours)
Prédécesseur Eudoxie Lopoukhine
Successeur Catherine II
Biographie
Dynastie Maison Romanov
Nom de naissance Marthe Skavronskaïa
Date de naissance
Lieu de naissance Jakobstadt en Livonie
Date de décès (à 43 ans)
Lieu de décès Saint-Pétersbourg
Sépulture Cathédrale Pierre-et-Paul à Saint-Pétersbourg
Père Samuil Skavronsky
Mère Elisabeth Moritz
Conjoint Pierre Ier de Russie
Enfant(s) Paul Pétrovitch
Pierre Pétrovitch
Catherine Pétrovna
Anne Pétrovna
Élisabeth Ire de Russie
Nathalie Pétrovna
Marguerite Pétrovna
Pierre Pétrovitch
Nathalie Pétrovna
Pierre Pétrovitch
Paul Pétrovitch

Catherine Ire
Monarques de Russie

Catherine Ire (russe : Екатерина I), de son nom de naissance Marthe Hélène Skavronskaïa (née le à Jakobstadt en Livonie et décédée le à Saint-Pétersbourg), est impératrice de Russie de 1725 à 1727. Elle épouse l'empereur Pierre le Grand en 1707.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il n’existe aucun document fiable sur les origines de Catherine[1]. Voltaire dit d'elle qu'elle a eu une vie aussi extraordinaire que Pierre le Grand.

Née de parents catholiques et pauvres qui décèdent de la peste vers 1689, Marta Helena Skowrońska est placée par sa tante à Marienbourg en tant que servante chez le pasteur luthérien Johann Ernst Glück, traducteur de la Bible en letton[2]. Ce dernier ne se soucie toutefois pas de lui apprendre à lire et écrire et elle demeure analphabète toute sa vie.

À 17 ans, en 1702, adolescente d'une beauté avenante, elle épouse un modeste dragon suédois, Johan Cruse (ou Rabbe) dont le régiment était cantonné dans le voisinage ; mais cette union ne dure que huit jours, les troupes suédoises se repliant alors devant l’avancée de l’armée russe commandée par Boris Cheremetiev. Johan est porté disparu.

Marta travaille comme servante auprès du vieux feldmarshall Cheremetiev[3] puis passe au service au prince Alexandre Danilovitch Menchikov. Elle devient peut-être la maîtresse de Menchikov, avant de faire la connaissance de Pierre le Grand en automne 1703. Peu après, elle devient la maîtresse de Pierre le Grand.

En 1705, elle se convertit à la religion orthodoxe et prend le nom de Iekaterina Alexeïevna. En 1711, elle accompagne le tsar dans sa campagne contre l'Empire ottoman, et lui rend le plus important service en traitant avec les ennemis qui le tenaient enfermé sur les bords du Prout : elle achète au prix de ses pierreries la retraite du grand vizir.

Pierre Ier l'épouse en 1712 après en avoir eu un enfant, Anna Petrovna de Russie ; ils auront ensemble six autres enfants.

En 1724, elle est solennellement couronnée impératrice.

Après la mort de l'empereur en 1725, elle est reconnue souveraine de toutes les Russies, nomme comme chef de gouvernement Menchikov puis le laisse exercer une grande influence.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Monogramme de l'impératrice Catherine Ire de Russie
Au centre, le tombeau de marbre blanc de l'impératrice Catherine Ire ; sur la droite, toujours fleuri, celui de son époux, l'empereur Pierre le Grand

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert K. Massie 1985, p. 352.
  2. Robert K. Massie 1985, p. 353.
  3. Des ragots suggèrent qu'elle devint la maîtresse de Cheremetiev.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :