Barrage de Chaudanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Barrage de Chaudanne
Image illustrative de l’article Barrage de Chaudanne
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Communes Castellane et Demandolx
Coordonnées 43° 50′ 54″ nord, 6° 32′ 39″ est
Cours d'eau Verdon
Objectifs et impacts
Vocation Hydroélectricité
Propriétaire Électricité de France
Date du début des travaux 1950
Date de la fin des travaux 1953
Date de mise en service 1952
Barrage
Type voûte mince en béton
Hauteur
(lit de rivière)
57 m
Hauteur
(fondation)
73,9 m
Longueur 95 m
Épaisseur en crête m
Épaisseur à la base 9,6 m
Réservoir
Altitude 790 m NGF
Volume 16 millions de m3
Source a

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Barrage de Chaudanne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Barrage de Chaudanne

Le barrage de Chaudanne est un barrage voûte construit de 1950 à 1953, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence.

Description[modifier | modifier le code]

Situé immédiatement à l’aval du barrage de Castillon, il permet de limiter les variations de débit à l’entrée des gorges du Verdon.

Comme pour celui de Castillon, la centrale est entièrement automatisée. Elle est intégrée dans les fondations du barrage et est équipée de deux turbines Francis de 11 MW[1]. Les turbines de l’usine de Chaudanne, située en amont immédiat de Castellane, font varier les débits relâchés dans le Verdon. Ainsi, à l’aval de Chaudanne, le débit peut varier de 1,5 à 40 m3/s, ce qui provoque des montées rapides du niveau d’eau et des augmentations de vitesse dans la rivière[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. centrale hydroélectrique du barrage de Chaudanne, sur regionpaca.fr, consulté le 5 décembre 2017
  2. Débit à l'aval immédiat de Chaudanne, sur edf-prod-mediterranee-infodebits.fr, consulté le 5 décembre 2017

Articles connexes[modifier | modifier le code]