Bénédicte Taurine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bénédicte Taurine
Illustration.
Bénédicte Taurine en 2017.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(3 ans, 11 mois et 30 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 1re de l'Ariège
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique LFI
Prédécesseur Frédérique Massat
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Lavelanet (France)
Nationalité Française
Parti politique PCF
LFI
Syndicat SNES
Diplômée de Université Toulouse-III-Paul-Sabatier
Profession Enseignante en SVT
Site web benedictetaurine.fr

Bénédicte Taurine, née le à Lavelanet, est une femme politique française. Membre du Parti communiste français et de La France insoumise, elle est élue députée dans la 1re circonscription de l'Ariège le 18 juin 2017.

Bénédicte Taurine est membre de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Bénédicte Taurine, née à Lavelanet[1], est enseignante en sciences de la vie et de la Terre dans un collège et exerce en parallèle des fonctions syndicales au Syndicat national des enseignements de second degré (SNES)[2].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

En 2015, elle est candidate aux élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées sur la liste « Nouveau monde en commun », regroupant plusieurs partis de la gauche radicale, mais n'est pas élue.

Membre du Parti communiste français, elle est choisie par les militants de La France insoumise (candidature validée par le comité électoral[3]) et se présente contre le candidat investi par le PCF aux élections législatives de 2017. Elle est élue députée dans la première circonscription de l'Ariège le 18 juin 2017 avec 50,28 % des voix au second tour sous la bannière politique de La France insoumise[4],[5].

Au , elle fait partie des 13 élus à ne pas avoir déposé leur déclaration d'intérêts ou de patrimoine à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique ; toutefois, selon la députée, sa déclaration est bien transmise dans les délais mais il existe un problème informatique[6]. Cette déclaration est finalement enregistrée le 25 octobre 2017[7].

Elle prend part à partir de septembre 2019 aux travaux de la « commission d'enquête citoyenne pour une gestion alternative des forêts »[8].

Prises de position[modifier | modifier le code]

En , elle se déclare favorable au maintien de l'ours dans les Pyrénées[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qui sont les députés de La France insoumise ? », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  2. Brice Vidal, « Bénédicte Taurine et Michel Larive élus pour la France Insoumise », sur Cent pour cent, .
  3. « Composition du comité électoral », sur La France insoumise (consulté le 30 juin 2017).
  4. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  5. Arnaud Paul, « Ariège : France insoumise renverse la table et les habitudes », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne).
  6. « Intérêts et patrimoine des députés : 13 déclarations manquantes et "des carences" », sur L'Express, .
  7. « Déclaration d’intérêts et d’activités », sur hatvp.fr (consulté le 12 septembre 2020)
  8. Aurélie Delmas, « Forêts : des députés lancent une commission d'enquête citoyenne », sur Libération.fr,
  9. « La députée (FI) de l'Ariège Bénédicte Taurine favorable au maintien des ours dans les Pyrénées », sur France 3 Occitanie (consulté le 8 septembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]