Élections législatives de 2022 dans l'Ariège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives de 2022 dans l'Ariège
2 sièges de députés à l'Assemblée nationale
et
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits au 1er tour 119 484
Votants au 1er tour 65 790
55,06 % en augmentation 0,7

Votes exprimés au 1er tour 63 682
Votes blancs au 1er tour 1 305
Votes nuls au 1er tour 803
Inscrits au 2d tour 119 503
Votants au 2d tour 62 173
52,03 % en augmentation 3,3

Votes exprimés au 2d tour 55 271
Votes blancs au 2d tour 4 317
Votes nuls au 2d tour 2 585
French coalition Nupes.svg Nouvelle Union populaire écologique et sociale
La France insoumise
Voix au 1er tour 19 771
31,05 %
en diminution 10,8
Voix au 2e tour 27 129
49,08 %
Députés élus 1 en diminution 1
French party RN.svg Rassemblement national
Voix au 1er tour 12 915
20,28 %
en augmentation 7,3
Députés élus 0 en stagnation
French party PS.svg Parti socialiste dissident
Voix au 1er tour 12 714
19,96 %
Voix au 2e tour 16 225
29,36 %
Députés élus 1 en augmentation 1
French party LREM.svg Ensemble
Voix au 1er tour 10 474
16,45 %
en diminution 12
Voix au 2e tour 11 917
21,56 %
Députés élus 0 en stagnation
Députés sortants par circonscriptions
Carte
Résultats du 1er tour
Diagramme
Couleur de fond : couleur politique du candidat en tête

Carré : couleur politique des candidats habilités à se maintenir au second tour.

Résultats du 2d tour
Diagramme2
Couleur politique des députés élus.

Les élections législatives françaises de 2022 se déroulent les et . Dans l'Ariège, deux députés sont à élire dans le cadre de deux circonscriptions.

Contexte[modifier | modifier le code]

Présidentielle de 2022[modifier | modifier le code]

Résultats des principaux candidats de l'élection présidentielle par circonscription
Circonscription 1er tour[1] 2d tour[2]
Macron Le Pen Mélenchon Macron Le Pen
1re 19,52 % 22,93 % 27,39 % 52,91 % 47,09 %
2e 19,87 % 24,89 % 24,84 % 49,43 % 50,57 %

Système électoral[modifier | modifier le code]

Les élections législatives ont lieu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans des circonscriptions uninominales[3].

Est élu au premier tour le candidat qui réunit la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix au moins égal au quart (25 %) des électeurs inscrits dans la circonscription[4]. Si aucun des candidats ne satisfait ces conditions, un second tour est organisé entre les candidats ayant réuni un nombre de voix au moins égal à un huitième des inscrits (12,5 %) ; les deux candidats arrivés en tête du premier tour se maintiennent néanmoins par défaut si un seul ou aucun d'entre eux n'a atteint ce seuil[5]. Au second tour, le candidat arrivé en tête est déclaré élu.

Le seuil de qualification basé sur un pourcentage du total des inscrits et non des suffrages exprimés rend plus difficile l'accès au second tour lorsque l'abstention est élevé. Le système permet en revanche l'accès au second tour de plus de deux candidats si plusieurs d'entre eux franchissent le seuil de 12,5 % des inscrits. Les candidats en lice au second tour peuvent ainsi être trois, un cas de figure appelé « triangulaire ». Les second tours où s'affrontent quatre candidats, appelés « quadrangulaire » sont également possibles, mais beaucoup plus rares[3].

Partis et nuances[modifier | modifier le code]

Les résultats des élections sont publiées en France par le ministère de l'Intérieur, qui classe les partis en leur attribuant des nuances politiques. Ces dernières sont décidées par les préfets, qui les attribuent indifféremment de l'étiquette politique déclarée par les candidats, qui peut être celle d'un parti ou une candidature sans étiquette[6].

En 2022, seuls les coalitions Ensemble (ENS) et Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUP), ainsi que le Parti radical de gauche (RDG), l'Union des démocrates et indépendants (UDI), Les Républicains (LR), le Rassemblement national (RN) et Reconquête (REC) se voient attribués en 2022 des nuances propres[7],[8],[9].

Tous les autres partis se voient attribués l'une ou l'autre des nuances suivantes : DXG (divers extrême gauche), DVG (divers gauche), ECO (écologiste), REG (régionaliste), DVC (divers centre), DVD (divers droite), DSV (droite souverainiste) et DXD (divers extrême droite). Des partis comme Debout la France ou Lutte ouvrière ne disposent ainsi pas de nuances propres, et leurs résultats nationaux ne sont pas publiés séparément par le ministère, car mélangés avec d'autres partis (respectivement dans les nuances DSV et DXG)[10],[11].

Résultats[modifier | modifier le code]

Élus[modifier | modifier le code]

Circonscription Député sortant Parti Député élu ou réélu Parti
1re Bénédicte Taurine LFI Bénédicte Taurine LFI
2e Michel Larive LFI Laurent Panifous DVG
* député sortant ne se représentant pas en 2022

Résultats à l'échelle du département[modifier | modifier le code]

Résultats à l'échelle du département[12]
Parti et coalition Premier tour Second tour Total
Sièges
+/-
Voix % Sièges Voix % Sièges
La République en marche (LREM)
Mouvement démocrate (MoDem)
Ensemble (ENS)
Union des démocrates et indépendants (UDI)
Union de la droite et du centre (UDC)
La France insoumise (LFI)
Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES)
Rassemblement national (RN)
Les Patriotes (LP) Nv
Union pour la France (UPF)
Bastir Occitanie (BO)
Fédération de la gauche républicaine (FGR)
Lutte ouvrière (LO)
Reconquête (REC) Nv
Parti animaliste (PA)
Sans étiquette (SE)
Suffrages exprimés
Votes blancs
Votes nuls
Total 100 100 2 en stagnation
Abstentions
Inscrits/Participation
Résultats par nuances du Ministère de l'intérieur[12]
Nuance[9]
Premier tour Second tour Total
Sièges
+/-
Voix % Sièges Voix % Sièges
Ensemble ![a] ENS
Divers centre[b] DVC Nv
Les Républicains LR
Nouvelle Union populaire écologique et sociale NUP
Ecologistes[c] ECO
Rassemblement national RN
Divers gauche[d] DVG
Union des démocrates et indépendants UDI
Divers droite[e] DVD
Divers[f] DIV
Droite souverainiste[g] DSV
Régionaliste[h] REG
Divers extrême gauche[i] DXG
Parti radical de gauche RDG
Divers extrême droite[j] DXD
Reconquête REC Nv
Suffrages exprimés
Votes blancs
Votes nuls
Total 100 100 2 en stagnation
Abstentions
Inscrits/Participation
Résultats par nuances du Ministère de l'intérieur[12]
Nuance[9]
Premier tour Second tour Total
Sièges
+/-
Voix % Sièges Voix % Sièges
Ensemble ![a] ENS
Divers centre[b] DVC Nv
Les Républicains LR
Nouvelle Union populaire écologique et sociale NUP
Ecologistes[c] ECO
Rassemblement national RN
Divers gauche[d] DVG
Union des démocrates et indépendants UDI
Divers droite[e] DVD
Divers[f] DIV
Droite souverainiste[g] DSV
Régionaliste[h] REG
Divers extrême gauche[i] DXG
Parti radical de gauche RDG
Divers extrême droite[j] DXD
Reconquête REC Nv
Suffrages exprimés
Votes blancs
Votes nuls
Total 100 100 2 en stagnation
Abstentions
Inscrits/Participation

Résultats par circonscription[modifier | modifier le code]

Le résultat du premier tour, très serré entre les candidats arrivés en deuxième et troisième place, fait l'objet d'un recours de la part du Rassemblement national[13].

Première circonscription[modifier | modifier le code]

Députée sortante : Bénédicte Taurine (La France insoumise).

Résultats dans la 1re circonscription[14]
Candidat Parti et
coalition
Nuance Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Bénédicte Taurine *[15] LFI (NUPES) NUP 10 347 33,12 14 746 55,31
Anne-Sophie Tribout LREM (ENS) ENS 6 237 19,96 11 917 44,69
Jean-Marc Garnier[13] RN RN 6 229 19,94
Martine Froger PS [16],[17] diss. DVG 5 646 18,07
François Jossinet REC REC 1 134 3,63
Yannick Lomret LP (UPF) DSV 472 1,51
Gisèle Lapeyre LO DXG 420 1,34
Renaud Fabart PA ECO 413 1,32
Jean-Pierre Salvat[18] BO REG 340 1,09
Claire Couly DVG (FGR) DVG 2 0,01
Votes valides 31 240 96,35
Votes blancs 707 2,18
Votes nuls 477 1,47
Total 32 424 100 100
Abstention 25 041 43,58
Inscrits / participation 57 465 56,42

Deuxième circonscription[modifier | modifier le code]

Député sortant : Michel Larive (La France insoumise).

Résultats dans la 2e circonscription[19]
Candidat Parti et
coalition
Nuance Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Michel Larive *[15] LFI (NUPES) NUP 9 424 29,05 12 383 43,29
Laurent Panifous[20] PS [16],[17] diss. DVG 7 068 21,79 16 225 56,71
Bérengère Carrié RN RN 6 686 20,61
Rémi Dutrenois MoDem (ENS) ENS 4 237 13,06
Alexandra Tarrieux-Antranikian REC REC 1 271 3,92
Yann de Kérimel[21] DIV[21] DIV 928 2,86
Patrick Laffont DVG DVG 871 2,68
Paul Afonso UDI (UDC) UDI 783 2,41
Enzo Garcia[18] BO REG 543 1,67
Quentin Charoy PA ECO 387 1,19
Théodora Testard LO DXG 244 0,75
Votes valides 32 442 97,23
Votes blancs 598 1,79
Votes nuls 326 0,53
Total 33 366 100 100
Abstention 28 653 46,20
Inscrits / participation 62 019 53,80

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b La République en marche, MoDem, Horizons, Agir, Territoires de progrès, Fédération progressiste et autres formations appartenant à la confédération
  2. a et b Autres partis ou candidats centristes, y compris se déclarant sans étiquette
  3. a et b Union des démocrates et des écologistes, Alliance écologiste indépendante, Rassemblement citoyen - Cap21, Parti animaliste, autres partis ou candidats écologistes. La nuance avait obtenu un siège en 2017, mais celui ci obtenu par EELV est regroupé dans la comparaison de la nuance NUPES.
  4. a et b Autres candidats de sensibilité de gauche, y compris se déclarant sans étiquette
  5. a et b Les Centristes - Le Nouveau Centre, Via, la voie du peuple, autres partis ou candidats de sensibilité de droite, y compris se déclarant sans étiquette
  6. a et b Autres candidats inclassables, y compris se déclarant sans étiquette
  7. a et b Debout la France, Les Patriotes, autres partis ou candidats de sensibilité souverainiste
  8. a et b Régionalistes, Régions et peuples solidaires, indépendantistes et autonomistes
  9. a et b Nouveau Parti anticapitaliste, Lutte ouvrière, le Parti ouvrier indépendant, autres partis ou candidats d'extrême gauche sans affiliation partisane
  10. a et b Comités Jeanne, Les Identitaires, Ligue du Sud, Alsace d'abord, Parti de la France, Souveraineté, identité et libertés, Civitas, autres partis ou candidats d'extrême droite sans affiliation partisane

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Election présidentielle des 10 et 24 avril 2022 - Résultats du 1er tour », sur data.gouv.fr, .
  2. « Election présidentielle des 10 et 24 avril 2022 - Résultats du second tour », sur data.gouv.fr, .
  3. a et b Loic Farge, « Élections législatives 2022 : dates, partis, candidats, sondages », sur Vie pratique, (consulté le ).
  4. France. « Code électoral », art. L.126. (version en vigueur : 12 juillet 1986) [lire en ligne (page consultée le 8 juin 2017)].
  5. France. « Code électoral », art. L.162. (version en vigueur : 9 décembre 2003) [lire en ligne (page consultée le 8 juin 2017)].
  6. « Législatives 2022 : une circulaire pour l'attribution des nuances politiques aux candidats », sur vie-publique.fr (consulté le ).
  7. « Circulaire du 13 mai 2022 relative à l'attribution des nuances aux candidats aux élections législatives de 2022 », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le ).
  8. « Addentum à la circulaire du 13 mai 2022 relative à l'attribution des nuances aux candidats aux élections législatives de 2022 », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le ).
  9. a b et c « Nuances de Candidats », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  10. « Législatives 2022 : DVD, DSV, REG... que signifient les nuances politiques attribuées aux candidats ? », sur www.rtl.fr (consulté le ).
  11. « Comment « Le Monde » attribue les nuances politiques aux candidats pour les législatives 2022 », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  12. a b et c « Les résultats en direct », sur www.elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  13. a et b Florent Duprat, « Première circonscription : le RN dépose un recours », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  14. https://www.resultats-elections.interieur.gouv.fr/legislatives-2022/009/00901.html
  15. a et b « Les candidats NUPES », sur Site officiel NUPES, (consulté le ).
  16. a et b « Ariège : le Parti socialiste maintiendra ses deux candidats aux législatives », (consulté le ).
  17. a et b « Législatives. Martine Froger et Laurent Panifous reçoivent le soutien du PS en Ariège », (consulté le ).
  18. a et b https://occitanie-paisnostre.fr/?page_id=3263
  19. https://www.resultats-elections.interieur.gouv.fr/legislatives-2022/009/00902.html
  20. « Laurent Panifous candidat aux législatives », Le petit journal - Ariège,‎ (lire en ligne)
  21. a et b A. C., « Législatives 2022 : candidat dans la 2e circo, Yann de Kerimel obtient la rectification de sa nuance politique », La Gazette ariégeoise,‎ (lire en ligne)