Automotrice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Automotrice (SNCF))

Une automotrice est un véhicule ferroviaire conçu pour transporter des passagers ou plus rarement de la marchandise et qui assure sa propre propulsion[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Définition[modifier | modifier le code]

Une automotrice est un véhicule ferroviaire qui est conçu pour transporter des passagers ou plus rarement de la marchandise et qui assure sa propre propulsion et dans certains cas la production de l'énergie nécessaire à sa propulsion. Elle est généralement bidirectionnelle et peut ne comporter qu'une seule caisse (automotrice simple) ou plusieurs qui forment ensemble une rame indéformable appelée rame automotrice. Il existe divers types de motorisations :

Dans l'usage courant actuel, le terme automotrice est souvent réservé aux véhicules à traction électrique avec alimentation externe bien qu'il ne leurs est pas exclusif. Le terme autorail est quant à lui utilisé pour les véhicules thermiques.

Appellations des compagnies de chemin de fer[modifier | modifier le code]

Les différentes compagnies de chemin de fer emploient des termes particuliers pour désigner les rames automotrices :

  • à la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), sont appelées automotrices, les automotrices électriques aménagées pour le transport de voyageurs ne comportant qu'une seule caisse et apte à tracter, selon le cas, une ou plusieurs remorques spécialisées ou non, ou des véhicules du parc ordinaire. Les rames automotrices sont appelées éléments automoteurs.
  • à la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), sont appelées automotrices, les automotrices électriques aménagées pour le transport de voyageurs, quel que soit le nombre de caisses. De même que, par extension, les engins transformés pour les besoins de la poste qui sont également qualifiées d'automotrices (postales). Les engins autonomes (moteur thermique) sont appelés autorails, quel que soit le nombre de caisses également. Ce terme est en vigueur depuis l'apparition des automotrices électriques en 1935. Auparavant, le terme automotrice désignait les quelques engins à moteur thermique (diesel ou vapeur) déjà disponibles[3]. Ceci concerne les engins destinés au transport de personnes mais également les engins assurant des mission de maintenance (autorail d'entretien des caténaires, autorail de mesure...) qui disposent d'un compartiment pour le personnel (les engins automoteurs de dressage de la voie par exemple ne sont pas qualifiés d'autorail). Historiquement, les petits engins automoteurs d'inspection de la voie étaient qualifiés de draisine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Larousse, « Automotrice », sur www.larousse.fr.
  2. Centre national de ressources textuelles et lexicales (CNRTL), « Automotrice », définition, sur le site du CNRTL.
  3. Vandenberghen J., Evolution de l'autorail à la SNCB, Département matériel, SNCB, (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]