Audi A2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Audi A2
Audi A2

Marque Drapeau : Allemagne Audi
Années de production 1999 - 2005
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
1.4 16S 75 ch
1.6 FSI 110 ch

Gazole :
1.2 TDI 3L 61 ch
1.4 TDI 75 ch
1.4 TDI 90 ch
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide 1,4 l TDI : 990[1] kg
Émission de CO2 116 à 146[2] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) aluminium
Coefficient de traînée 0,28[3]
Dimensions
Longueur 3826[4] mm
Largeur 1868 mm
Hauteur 1553 mm
Chronologie des modèles

L'Audi A2 est une voiture compacte de type monospace dont la particularité est d'avoir une carrosserie ainsi qu'une structure entièrement en aluminium, qui lui assure un risque de corrosion nul, un poids raisonnable (895 à 1070 kg selon la motorisation et l'équipement) pour un espace intérieur généreux à 4 places. Son prix de base à sa sortie en France en juillet 2000, 129 900 franc soit environ 19 800 euro, est en revanche important et correspond à l'époque au niveau de prix d'une Audi A3, pourtant d'une meilleure finition. Les ventes en France ayant du mal à décoller, Audi baisse fortement les tarifs au 1er mars 2001, le prix de base étant alors 115 400 franc soit environ 17 600 euro.

Généralement sobre grâce à une très bonne aérodynamique avec un Cx de 0,28, cette voiture propose une version économique baptisée 1.2 TDI 3L dérivée de la Volkswagen Lupo 3L, à l'aérodynamique améliorée et encore plus allégée, dotée entre autres d'une boîte manuelle pilotée à rapports allongés, d'un système de stop/start automatique, de pneus à faible résistance au roulement etc., ne consommant (selon le cycle d'homologation) que 3 litres aux cent kilomètres.

Aérodynamique poussée

L'A2 offre un espace intérieur relativement modulable: les deux sièges individuels arrière sont rabattables (le dossier formant un plancher plat avec le double fond de chargement du coffre), repliables (formant un plancher plat du dossier des sièges avant jusqu'au seuil du coffre) et complètement amovibles facilement. Le hayon s'étendant jusqu'à l'aplomb des portes arrière, l'accessibilité au coffre est très bonne. Le volume de coffre est un record pour la catégorie des citadines avec 390 litres sous plage arrière / 1085 litres sièges ar. repliés (normes VDA).

Grâce à sa haute fiabilité, l'A2 se positionne pendant six années (2001 à 2006) à la meilleure place des statistiques de panne européennes du segment A des petites voitures dites citadines, avant d'en être détrônée par la MINI de BMW.

Il existe une version semi sportive de luxe avec moteur essence à injection directe, l'Audi A2 FSI 1,6 litre de 110 ch. Contrairement au moteur essence de 1,4 litre de 75 ch, celui-ci ne tolère pas le supercarburant E10 contenant jusqu'à 10% d'éthanol.

L'A2 est fabriquée de novembre 1999 à juillet 2005 dans l'usine de Neckarsulm. Devant le manque de succès commercial et les coûts de production élevés dus aux coûts d'achats de l'aluminium et aux procédés spécifiques d'emboutissage, soudure, peinture de ce matériau, la direction d'Audi décide de stopper prématurément, environ un an avant la fin programmée, sa commercialisation, après 176.377 exemplaires dont 93.084 immatriculés sur le marché allemand. Le second marché est le Royaume-Uni, suivi des Pays-Bas. Dans ces pays, cette voiture est l'objet de plusieurs clubs d'amateurs.

Nombres d'unités produites[5]:

Année 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
Quantité - 32.164 49.369 37.578 27.323 19.745 10.026 -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche technique Audi A2 », sur Fiches-auto.LaCentrale.fr.
  2. « http://www.ademe.fr/auto-diag/transports/car_lab/carlabelling/accueil.asp »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Ademe.fr.
  3. D. Allignol, « Essai Audi A2 2000 : innovante et... chère ! », sur ParuVendu.fr.
  4. « Cote voiture Audi A2 1.4 TDI 75 (4 CV) 2000 », sur ParuVendu.fr.
  5. Source: rapports annuels publiés du groupe Volkswagen AG, 1999 à 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]