Audi S1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir S1.

Audi S1
Image illustrative de l’article Audi S1

Marque Drapeau : Allemagne Audi
Années de production 2014 - 2018
Classe Sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 2.0 TFSI Quattro
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 984 cm3
Puissance maximale 231 (à 6 000 tr/min) ch DIN (170 kW)
Couple maximal 370 (à 1 600 tr/min) Nm
Transmission Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 315 (1 340) kg
Vitesse maximale 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,8
5,9 s
Consommation mixte 9,2 - 5,9 - 7,2 (9,3 - 6 - 7,3) L/100 km
Émission de CO2 166 (168) g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes
Direction Électrique
Freins Disques ventilés
Dimensions
Longueur 3980 mm
Largeur 1740 mm
Hauteur 1420 mm
Empattement 2470 mm
Voies  AV/AR 1480 mm  / 1460 mm
Volume du coffre 210 - 680 dm3

L'Audi S1 est une sportive dérivée de l'Audi A1 et produite par Audi de 2014[1] à 2018. Elle est élaborée sur la base de l'A1 Sportback.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'Audi S1 n'est pas seulement une variante d'équipement de l'A1, mais possède également une carrosserie spécifique. En témoignent les pare-chocs avant et arrière modifiés, une calandre plus large mais plus plate et des nouveaux feux arrière. Les phares sont plus étroits et plus anguleux et ont maintenant des feux de jour à DEL en forme de flèche. Ces derniers sont de série sur la S1, y compris les phares au xénon et les feux arrière à DEL. À l'intérieur, seuls quelques détails ont été modifiés, par exemple, il y a de nouveaux éléments chromés sur la radio et les lève-vitres. Les autres caractéristiques de série de la S1 comprennent des jantes en alliage de 17 pouces, un indicateur de pression des pneus, des sièges sport à l'avant avec une combinaison tissu-cuir, un ciel de pavillon noir, un capteur de lumière et de pluie et une climatisation automatique.

L'Audi drive select, un système avec lequel différents paramètres du véhicule tels que la caractéristique de l'accélérateur peuvent être influencés entre sportif, équilibré et efficace. Comme tous les modèles S d'Audi, les rétroviseurs extérieurs sont également en aluminium et d'autres caractéristiques spécifiques sont incluses dans la S1: pédales en acier inoxydable, volant sport en cuir, système d'échappement à quatre soupapes et seuils de porte spéciaux. Des supports lombaires, un ordinateur de bord et un éclairage intérieur à LED sont également inclus de série. En option, deux nouvelles finitions de peinture (effet Uni jaune ou bleu perle de Sepang), un volant multifonction en cuir aplati et des étriers peints en rouge sont disponibles.

L'assistant au freinage «suite à la collision», qui empêche le véhicule de rouler après un accident et empêche ainsi d'autres collisions, est maintenant utilisé. Le quatre roues motrices fonctionne avec un embrayage multidisques hydraulique sur l'essieu arrière. Un blocage transversal électronique permet d'assurer un meilleur freinage en freinant les roues intérieures. Certains composants du système de freinage tels que les disques de frein ont été augmentés en raison de la puissance supérieure. La direction assistée électromécanique a également été accordée plus sportive. Sur le châssis, les pivots avant ont été modifiés et l'essieu arrière est remplacé par une version à quatre bras. La voie du véhicule a également été élargie et les amortisseurs de la suspension sport peuvent être réglés en deux étapes (automatique ou dynamique). Par la conception du châssis, le volume de coffre est réduit par rapport à l'A1 de 60 litres à 210 litres ou 860 avec la banquette arrière repliée.

En 2018, la production de la S1 s'arrête. La nouvelle génération de S1 Sportback qui devait succéder à la première, serait commercialisée en 2019, et motorisée par un 4 cylindres de 2 litres de cylindrée et fort de 250 ch[2], accouplé à une boîte S-tronic à double embrayage.

Toutefois, Peter Oberndorfer, responsable communication d'Audi, a expliqué que le développement d'une S1 serait compliqué : "Cela représente un investissement. Souvenez-vous que la première Audi S1 Quattro était très chère à produire." a-t-il avoué à CarAdvice. Cela ferait de la A40 TFSI, le modèle le plus puissant de la gamme.[3]

Version compétition[modifier | modifier le code]

Audi S1 EKS RX quattro[modifier | modifier le code]

Audi S1 EKS RX quattro
Audi S1
L'Audi S1 EKS RX quattro en 2017

Marque Drapeau : Allemagne Audi
Années de production Depuis 2014
Classe Supercar
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 2.0l Turbo
Puissance maximale 560 à 600 ch
Couple maximal 800 à 900 Nm
Transmission 4 roues motrices
Boîte de vitesses Transversale 6 vitesses à commande séquentielle
Poids et performances
Poids à vide minimum 1300 kg
Accélération 0 à 100 km/h en 2 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes/en fibres
Suspensions Pseudo Mac Pherson
Direction Directe à assistance hydraulique

Audi est engagé officiellement depuis 2017 en Championnat du monde de rallycross FIA via l'équipe EKS Audi Sport [4]. Développé depuis 2014, la S1 EKS RX quattro reprend le châssis de l'Audi S1 de série avec des renforts; le moteur, la transmission et les suspensions sont spécifiques au modèle de compétition. Le moteur est un 2.0l turbo développant entre 550 et 600ch et environ 800Nm de couple, la boite de vitesses séquentielle est à 6 rapports avec un système de transmission intégrale permanente, et les suspensions sont spécifiques. La voiture est capable d'abattre le 0-100km/h en 2 secondes.

Le pilote suédois Mattias Ekström, fondateur de l'équipe EKS, devient champion du monde de rallycross FIA en 2016 au volant de cette voiture.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :