Audi Rosemeyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Audi Rosemeyer
Audi Rosemeyer

Marque Audi
Années de production 2000
Classe Concept Car
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence W16
Cylindrée 8 004 cm3
Puissance maximale 710 ch (520 kW)
Couple maximal 760 Nm
Transmission Quattro intégrale
Poids et performances
Vitesse maximale 385 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes
Dimensions
Longueur 4 539 mm
Largeur 1 920 mm
Empattement 2 911 mm
Chronologie des modèles

L'Audi Rosemeyer [1] est un concept car développé en 2000 par le constructeur allemand Audi. Elle tire son nom du pilote allemand Bernd Rosemeyer et ses lignes sont censées évoquer celles des Auto-Union des Grands Prix des années 1930. Le véhicule futconçu pour évoquer l'émotion et attirer l'attention en combinant des éléments de design moderne avec un style ressemblant fortement aux anciennes voitures de Grand Prix " Silver Arrows " d'Auto Unions, notamment la Types C à 16 cylindres pilotée par Bernd Rosemeyer dont la voiture reprend le nom. Le concept de Rosemeyer rappelle également l'étude «Type 52» publiée par le Dr Ferdinand Porsche et le Dr Erwin Komenda dans les années 1930 pour une éventuelle version routière des flèches d'argent mais qui n'entra jamais en production [2].

Conception[modifier | modifier le code]

Propulsé par un moteur W16 de 8 litres développant 710 chevaux (520 kW) ce concept met en vedette le système Quattro à quatre roues motrices permanent d'Audi. Le véhicule promettait des performances élevées en rapport avec son apparence. Malgré l’intérêt certain du public et d'acheteurs potentiels il n'entra jamais en production, à la fois en raison de coûts de production extrêmement élevés et de la réticence d'Audi à créer une compétition interne avec Lamborghini. Marque qu'Audi avait acheté au cours des années 1990. D'une certaine façon, l'Audi R8 basée sur Gallardo peut-être considéré dans une certaine mesure comme le successeur de la Rosemeyer.

Images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cartype : Audi Rosemeyer Silver Arrow », (consulté le 19 septembre 2017)
  2. (en) Mike Spinelli, « The forgotten Audi supercar that was never built », Jalopnik,‎ (lire en ligne)