Ari Vatanen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vatanen.
Ari Vatanen
Ari Vatanen lors du festival automobile international 2013.
Ari Vatanen lors du festival automobile international 2013.
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Tuupovaara, Finlande
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlandais
Carrière professionnelle en rallye
Années d'activité 1974-1998, et 2003
Équipe Ford, Opel, Peugeot, BMW, Mitsubishi, Subaru
Copilote Drapeau du Royaume-Uni David Richards
Drapeau du Royaume-Uni Terry Harryman
Drapeau de la Suède Bruno Berglund
Drapeau de l'Italie Fabrizia Pons
Drapeau du Royaume-Uni Mike Calvin
Drapeau du Royaume-Uni Roger Freeman
Drapeau du Royaume-Uni Fred Gallagher
Statistiques
Dép. Vic. Pod. Scr.
WRC 101 10 27 543
Palmarès
1er 2e 3e
WRC 1 - -
CCRWC 1 - -

Ari Vatanen, né le à Tuupovaara (Finlande), est un pilote de rallye (et de rallye-raid) finlandais. Il a été député européen de Finlande (liste Kokoomus) puis de France (liste UMP) entre 1999 et 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans l'automobile[modifier | modifier le code]

Ari Vatanen sur Ford Escort RS1800 au rallye de Finlande en 1978.
La Peugeot 205 Turbo 16 Pilotée par Ari Vatanen lors du championnat du Monde des Rallyes 1985.

Ari Vatanen commence les rallyes professionnels en 1970 et se fait rapidement remarquer par son attaque à outrance qui lui vaut nombre de sorties de routes spectaculaires. Et malgré sa vitesse, et ses deux titres de champion d'Angleterre des rallyes, il lui faudra attendre 1981 et l'âge de 29 ans pour devenir enfin champion du monde de la spécialité, toujours au volant d'une Ford Escort RS 1800 de l'équipe Ford Motorsport et copiloté par David Richards. Après un petit intermède au sein du team Opel, avec à la clé une victoire au Safari Rally 1983, il est recruté par Jean Todt, le directeur sportif de Peugeot Talbot Sport, afin de faire débuter la nouvelle Peugeot 205 Turbo 16 en compétition, au printemps 1984. Et après avoir dû abandonner au Tour de Corse, sur sortie de route, alors qui menait la course devant les Audi Quattro et les Lancia 037, et au Rallye de l'Acropole, il remporte coup sur coup le Rallye des 1000 Lacs en Finlande, le Rallye San Remo en Italie et le Rallye RAC de Grande-Bretagne. En s'imposant trois fois en cinq courses, Ari Vatanen et la 205 Turbo 16 font figurent de favoris pour la saison 1985 qu'ils vont courir en intégralité. Et contre toute attente, le duo s'impose dès les premières manches du championnat 1985, au Rallye Monte-Carlo, où l'équipage fait une remontée après s'être vu infliger une pénalité de huit minutes pour avoir pointé en avance à un contrôle, puis en Suède. Mais la suite de sa saison ne sera pas aussi fructueuse car il est ensuite contraint à l'abandon au Portugal, sur bris de rotule à l'arrière-droit, puis au Safari Rally, au Tour de Corse, avec une nouvelle sortie de route sans gravité, puis au Rallye de l'Acropole où il casse sa direction dans la deuxième spéciale du rallye. Il signe enfin son retour avec une deuxième place au rallye de Nouvelle-Zélande derrière son coéquipier, Timo Salonen, qui mène le Championnat depuis le Rallye du Portugal. Espérant combler son retard au championnat, il prend alors d'énormes risques et est victime d'un très grave accident en Argentine, sa voiture effectuant de nombreux tonneaux par l'avant à très haute vitesse. Gravement blessé, tout comme son copilote Terry Harryman, il restera éloigné du championnat du monde, remporté par son équipier Salonen, et de ce fait il ne prendra pas part à la saison 1986, remporté par son "remplaçant" chez Peugeot, Juha Kankkunen, toujours sur une 205 Turbo 16.

Il reste cependant lié avec Peugeot PSA, du fait du très grand soutien de Jean Todt durant ces longs mois d'hospitalisation, qu'il ironise en ces termes, " J'accepterai même de conduire une brouette pour Peugeot, s'ils me le demandait ". Il accepte donc de s'orienter vers les courses de désert off-road avec la marque française, cette dernière étant "bannie" du championnat du monde des rallyes, pour cause d'interdiction des véhicules du Groupe B. Cette nouvelle carrière lui permet de remporter quatre fois le rallye Paris-Dakar (en 1987 avec la 205 Turbo 16 GR, en 1989 et 1990 sur la 405 Turbo 16 GR et enfin en 1991 sur une Citroën ZX).

Il remporte également la course de côte de Pikes Peak, aux USA, en 1988 au volant de la Peugeot 405 Turbo 16 après s'y être classé second en 1987 au volant de la 205, à sept secondes de l'Audi quattro Sport S1 Evolution du double champion du monde des rallyes, l'Allemand Walter Röhrl.

Son programme en rallye-raid lui laissant du temps, il fait alors de nombreuses apparition en rallye mondial, au volants des nouvelles générations de voitures du Groupe A, avant de revenir à temps complet à un programme mondial. Il pilotera, tour à tour, une Subaru RX Turbo, une Ford Sierra RS Cosworth, une BMW M3, une Mitsubishi Galant VR4, une Subaru Legacy RS puis Impreza et enfin une Ford Escort RS Cosworth.

Il renoue avec les rallyes-raids en 2003 en reprenant le départ du rallye Paris-Dakar sur une Nissan, puis en 2007 au volant d'un Volkswagen Race Touareg 2, copiloté par Fabrizia Pons, mais avec un abandon à la clé lors de la 7e étape.

En 28 ans de carrière sportive automobile (1970 - 2007), il a remporté en tout 65 succès, du Tott-Porrassalmi Ralli 1971 (championnat national finlandais) sur Opel Kadett Rally au UAE Desert Challenge 1997 (rallye-raid des Émirats Arabes Unis) sur Citroën ZX RR (voir palmarès complet en référence détaillée).

En rallye-raid il a ainsi gagné une vingtaine de courses en une dizaine d'années pour le groupe PSA, dont 9 avec Peugeot (1987-90) et 11 avec Citroën (1990-97).

Le , il annonce officiellement son intention de briguer la présidence de la Fédération internationale de l'automobile[1]. Le il est battu par Jean Todt, son ancien directeur sportif chez Peugeot, pour la présidence de ce poste[2].

En 2010 et 2011, en Belgique, l’ex champion du Monde des rallyes participe, avec son fils Max, à la version « VHC » du rallye spadois, les Legend Boucles de Spa. Mais plus question de compétition, puisque c'est en tant qu'équipage de la voiture ouvreuse que les Vatanen, père et fils, sont présents deux années consécutives.

Trente ans après sa victoire, son fils Max Vatanen (25 ans), prend le départ du Rallye Monte-Carlo. Quatrième du Fiesta Trophy l’an passé, Max prend son premier départ en Principauté avec une Ford Fiesta R2[3] .

En politique[modifier | modifier le code]

Ari Vatanen
Ari Vatanen au parlement Européen de Strasbourg
Ari Vatanen au parlement Européen de Strasbourg
Fonctions
Député européen
19992009
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Tuupovaara, (Finlande)
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Parti politique Kokoomus (Finlande)
UMP (France)
Profession Pilote automobile

Installé dans le sud de la France depuis 1990, où il acquiert une ferme et un vignoble, il s'intéresse désormais à la politique et est élu en 1999 au Parlement européen sur la liste du Kokoomus bien qu'il continue à vivre en France, à Rognes près d'Aix-en-Provence. Il travaille sur des thèmes tels que les taxes automobiles, la régulation du trafic, l'aide au développement ou les règles agraires. Il affirme son opposition à l'euthanasie et à l'avortement. Il est par ailleurs favorable à l'entrée de la Turquie, de l'Ukraine et de la Moldavie dans l'Union européenne une fois que ces pays satisferont aux critères d'entrée[4].

En 2004, il est réélu député européen, cette fois-ci en France, sur la liste de l'UMP. Non reconduit par l'UMP pour les élections européennes de 2009, il se présente en Finlande sur la liste du Parti de la Coalition nationale mais n'est pas réélu.

Divers[modifier | modifier le code]

  • [réf. nécessaire]
  • Il apparaît en guest star jouant son propre rôle d'ancien pilote de rallye dans le film Camping.
  • Il a deux sœurs et un frère.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Saison Titre Voiture
1976 Champion d'Angleterre des rallyes Ford Escort RS1800
1980 Champion d'Angleterre des rallyes Ford Escort RS1800
1981 Champion du monde des rallyes Ford Escort RS1800
1997 Coupe du monde des rallyes tout-terrain Citroën

(nb: il termine également troisième du championnat d'Europe des rallyes, en 1977 (4e en 1980))

Victoires en championnat du monde des rallyes[modifier | modifier le code]

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1 1980 27e Rallye de l'Acropole Drapeau de la Grèce Grèce Drapeau du Royaume-Uni David Richards Ford Escort RS1800
2 1981 28e Rallye de l'Acropole Drapeau de la Grèce Grèce Drapeau du Royaume-Uni David Richards Ford Escort RS1800
3 1981 3e Rallye du Brésil Drapeau du Brésil Brésil Drapeau du Royaume-Uni David Richards Ford Escort RS1800
4 1981 31e Rallye des 1000 lacs Drapeau de la Finlande Finlande Drapeau du Royaume-Uni David Richards Ford Escort RS1800
5 1983 31e Rallye Safari Drapeau du Kenya Kenya Drapeau du Royaume-Uni Terry Harryman Opel Ascona 400
6 1984 34e Rallye des 1000 lacs Drapeau de la Finlande Finlande Drapeau du Royaume-Uni Terry Harryman Peugeot 205 Turbo 16
7 1984 26e Rallye Sanremo Drapeau de l'Italie Italie Drapeau du Royaume-Uni Terry Harryman Peugeot 205 Turbo 16
8 1984 40e Rallye de Grande-Bretagne Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau du Royaume-Uni Terry Harryman Peugeot 205 Turbo 16
9 1985 53e Rallye Monte-Carlo Drapeau de Monaco Monaco Drapeau du Royaume-Uni Terry Harryman Peugeot 205 Turbo 16
10 1985 35e Rallye de Suède Drapeau de la Suède Suède Drapeau du Royaume-Uni Terry Harryman Peugeot 205 Turbo 16

Autres podiums en championnat du monde des rallyes (17)[modifier | modifier le code]

  • 2e du Rallye de Nouvelle-Zélande 1977 (Rallye du Pacifique Sud) - Ford Escort RS 1800 et 1985 - Peugeot 205 T16
  • 2e du Rallye des 1000 Lacs 1979 et 1980 - Ford Escort RS 1800, 1987 - Ford Sierra Cosworth RS, 1990 - Mitsubishi Galant VR4 et 1993 - Subaru Impreza 555
  • 2e du Rallye San Remo 1980 - Ford Escort RS 1800
  • 2e du Rallye de Suède 1981 et 1982 - Ford Escort RS 1800
  • 2e du RAC Rallye de Grande-Bretagne 1981 - Ford Escort RS 1800 et 1992 - Subaru Legacy RS
  • 2e du rallye d'Australie 1993 - Subaru Legacy RS
  • 3e du rallye de Nouvelle-Zélande1979 - Ford Escort RS 1800
  • 3e du Critérium du Québec 1979 - Ford Escort RS 1800
  • 3e du rallye d'Argentine 1994 - Ford Escort RS Cosworth
  • 3e du Safari Rally 1998 - Ford Escort RS Cosworth WRC

Résultats complets en championnat du monde des rallyes[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Départs Victoires Podiums Abandons Points Classement final
1974 Privé 1 0 0 1 - Pas de championnat
1975 Privé, Ford Irlande 2 0 0 2 - Pas de championnat
1976 Privé, Ford Irlande 2 0 0 2 - Pas de championnat
1977 Privé, Ford 8 0 1 7 - Pas de championnat
1978 Privé, Ford 4 0 0 3 - Pas de championnat
1979 Privé, Ford 7 0 3 2 50 5e
1980 Ford Motorsport 6 1 3 3 50 4e
1981 Ford Motorsport 10 3 5 3 96 Champion
1982 Privé, Opel 3 0 1 2 15 13e
1983 Opel Rothmans 7 1 1 3 44 6e
1984 Peugeot Talbot Sport 5 3 3 2 60 4e
1985 Peugeot Talbot Sport 8 2 3 5 55 4e
1987 Subaru, Ford Motorsport 2 0 1 0 16 19e
1988 BMW, Mitsubishi 2 0 0 2 0 -
1989 Mitsubishi 4 0 0 2 8 34e
1990 Mitsubishi 5 0 1 4 15 16e
1991 Privé, Subaru 2 0 0 0 12 22e
1992 Subaru 6 0 1 4 25 11e
1993 Subaru 5 0 2 2 38 7e
1994 Ford 5 0 1 2 28 9e
1996 Ford 1 0 0 1 0 -
1997 Ford 1 0 0 0 0 -
1998 Ford, Privé, Subaru 4 0 1 2 6 11e
2003 Privé 1 0 0 0 0 -
Total 101 10 27 54 518 1 titre

Autres victoires (britanniques)[modifier | modifier le code]

Victoires au Rallye Dakar[modifier | modifier le code]

(la première avec Bernard Giroux, les trois dernières avec Bruno Berglund)

  • Vainqueur du 10e Rallye Dakar 1987 - Peugeot 205 T16 Grand-Raid
  • Vainqueur du 12e Rallye Dakar 1989 - Peugeot 405 Turbo 16 Grand-Raid
  • Vainqueur du 13e Rallye Dakar 1990 - Peugeot 405 Turbo 16 Grand-Raid
  • Vainqueur du 14e Rallye Dakar 1991 - Citroën ZX Rallye-Raid

Autres victoires en rallyes-raids (dont Coupe du Monde des rallyes-raids)[modifier | modifier le code]

Avec Bruno Berglund (hors CM, non encore créée) :

Avec Fabrizia Pons (hors CM) :

Avec Gilles Picard :

  • Baja España-Aragón 1996 - Citroën ZX RR (hors CM)
  • Master Rallye Paris-Oulan-Bator 1996 - Citroën ZX RR

Avec Fred Gallagher (CM) :

  • Rallye de l'Atlas 1997 - Citroën ZX RR
  • Baja Portugal 1000 1997 - Citroën ZX RR Evolution IV (hors CM)
  • Master Rallye Paris - Samarkand - Moscou 1997 - Citroën ZX RR Evolution IV
  • Abu Dhabi Desert Challenge 1997 - Citroën ZX RR Evolution IV

Victoire au Pikes Peak[modifier | modifier le code]

La Peugeot 405 T-16 GR de Vatanen.
  • Vainqueur en 1988 du Pikes Peak International Hill Climb, sur une Peugeot 405 T16, Ari Vatanen réussira à battre le temps de Röhrl, mais de justesse avec un temps de 10 min 47,22 s, soit 63 centièmes de mieux seulement.
  • Ari Vatanen est le personnage principal d'un court métrage sur l’ascension de Pikes Peak intitulé « Climb Dance », réalisé pour Peugeot par Jean-Louis Mourey. Le film obtiendra plusieurs prix : Grand Prix du film au festival de Chamonix 1990, Gold Award, à l’International Film Festival de Houston (Texas, USA), Silver Screen, à l’US Industrial Film & Video Festival de Chicago (Illinois, USA), Prix spécial du Jury, au Festival International du Film d’aventure de Val d’Isère 1990[6].

Victoire divers[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Autosport's International Rally Driver Annual Award 1984
  • Autosport Gregor Grant Award 2008

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

DVDthèque[modifier | modifier le code]

  • La Peugeot 205 T 16, Le Bon Numéro…, Fabrice Maze, coll. "La voiture de leur vie", 20 octobre 2002;
  • The Vatanen Touch, 24 novembre 2003 (Anglais).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]