Années 1150

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

XIe siècle | XIIe siècle | XIIIe siècle

Années 1130 | Années 1140 | Années 1150 | Années 1160 | Années 1170

1150 | 1151 | 1152 | 1153 | 1154 | 1155 | 1156 | 1157 | 1158 | 1159


Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Les États-cités yorubas commencent à fleurir au Nigeria[1].
    • Au milieu du XIIe siècle, un roi des Yorouba aurait envoyé son fils, le prince Evéka, chez les Edo, peuple très primitif vivant au sud d’Ifé. Evéka s’impose aux Edo et fonde la ville de Bénin.
    • La ville de Bénin est entourée d’énormes fortifications de terre, avec un dénivelé de 17 m entre le fond du fossé et le sommet du remblai.
  • Fin de la dynastie des Hammadides détrônée par les Almohades au Maghreb.

Amérique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

  • La conquête almohade pousse Juifs et Mozarabes andalous à se réfugier auprès des rois chrétiens qui les utilisent dans l’administration. Alphonse VII de Castille poste à Calatrava, sur sa frontière sur le Guadiana, son almojarife (intendant) Jeuda ben Erza, d’une grande famille juive de Cordoue réfugiée à Tolède[5]. De Calatrava, Jeuda accueille les Juifs persécutés par les Almohades, et les dirige vers les communautés septentrionales (Tolède, Ségovie, Burgos, Saragosse, Tudela…). Ils font vite souche en gardant leurs patronymes andalous (Ben Abbas, Al-Fasi, Al-Constantini, Ben Menir, Ben Shaprut, Ben Shuaib…).

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Culture et religion[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Science et techniques[modifier | modifier le code]


  • Diffusion de la fabrication du papier en Europe à partir du monde musulman. Le premier moulin à papier européen connu est celui de Játiva, en Espagne, en 1150.

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]


  • En Syrie, Nur ad-Din se pose en champion de l’islam contre ses ennemis intérieurs et extérieurs : défenseur de l’orthodoxie sunnite, il prend des mesures contre les chiites d’Alep, fonde des écoles (medersas) et favorise les fondations de communautés de sûfîs (hanaqah), tandis que prêcheurs et poètes dénoncent la collusion des hétérodoxes avec les Francs.
  • Les Almohades obligent les derniers chrétiens d’Afrique du Nord à se convertir à l’Islam. Ceux qui refusent sont mis à mort. Seules subsistent de rares communautés qui ont trouvé refuge dans les montagnes.
  • Introduction de la religion cathare. Elle se répand d’abord en Allemagne et dans le Nord de la France avant de s’implanter en Italie (Lombardie, Toscane, Marches), en Catalogne et en Languedoc (Albigeois). En Languedoc, les hérétiques reçoivent l’appui des seigneurs locaux et profitent de l’infériorité morale du clergé méridional. Ils s’imposent grâce à l’action des parfaits, vivant d’aumônes, qui répandent l’instruction et les soins médicaux, et grâce aussi à la tolérance du comte Raymond VI de Toulouse. Ils organisent dans le Lauragais (Fanjeaux, Montréal, Laurac) une véritable Église avec six évêchés soutenus par l’aristocratie locale et le peuple. La doctrine cathare se rattache au manichéisme oriental, opposant deux principes fondamentaux, le bien et le mal, et le monde de la matière à celui de l’esprit. La masse des adeptes n’est soumise à aucune obligation particulière ; les parfaits, en revanche, mènent une vie très austère, répandant la doctrine et réconciliant les pécheurs à leurs derniers instants par le consolamentum.

Art et culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Le Roman de Brut
  • Âge d’or de la littérature islandaise (fin XIIe siècle-début XIVe siècle). Les clercs, formés dans les écoles continentales (Westphalie, Paris), rapportent des livres de l’Occident et l’usage de l’écriture cursive, qu’ils adaptent à la langue norroise. Ils copient de nombreux manuscrits dans les couvents, et le goût de la lecture se répand dans les élites. Ils consignent sur parchemin les textes poétiques païens (grands poèmes de l’Edda, poèmes scaldiques), des écrits historiques (lois, généalogies, chronologies), des œuvres littéraires s’appuyant sur la tradition orale (sagas).

Architecture[modifier | modifier le code]

Cathédrale de Vladimir
  • 1155-1160 : construction de la cathédrale de la Dormition à Vladimir[17].

Économie et société[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Salmon, Nouvelle introduction à l'histoire de l'Afrique, L'Harmattan (ISBN 9782296032651, lire en ligne)
  2. (en) Aedeen Cremin, Archaeologica: The World's Most Significant Sites and Cultural Treasures, Frances Lincoln, (ISBN 9780711228221, lire en ligne)
  3. (en) Hiroshi Takayama, The Administration of the Norman Kingdom of Sicily, BRILL, (ISBN 978-90-04-09865-7, présentation en ligne)
  4. Tuomas M. S. Lehtonen, Les élites nordiques et l'Europe occidentale : (XIIe-XVe siècle) : actes de la rencontre franco-nordique organisée à Paris, 9-10 juin 2005, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859445775, présentation en ligne)
  5. Béatrice Leroy, L'aventure séfarade, Flammarion, (ISBN 9782080812537, lire en ligne)
  6. Jean-Marie Martin, Castrum 7 : Zones côtières littorales dans le monde méditerranéen au Moyen Âge, Casa de Velázquez, (ISBN 9788495555229, présentation en ligne)
  7. Paule et Arthur David, Carnet d'une route de la soie, Artisans-Voyageurs, (ISBN 9782951991057, présentation en ligne)
  8. George Kish, La carte : image des civilisations, Seuil, (ISBN 978-2-02-005588-8, présentation en ligne)
  9. Roger Teyssou, La médecine à la Renaissance, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296299320, présentation en ligne)
  10. (en) Daniel H. Shubin, A History of Russian Christianity : From the Earliest Years through Tsar Ivan IV, vol. 1, Algora Publishing, (ISBN 9780875862897, présentation en ligne)
  11. Johannes Baptist Alzog, Histoire universelle de l'Église, vol. 2, V. A. Waille, (présentation en ligne)
  12. (en) Matthew Gumpert, Grafting Helen : The Abduction of the Classical Past, Univ of Wisconsin, (ISBN 9780299171247, présentation en ligne)
  13. (en) R. B. Cribb, Audrey Kahin, Historical Dictionary of Indonesia, Scarecrow Press, (ISBN 9780810849358, présentation en ligne)
  14. Marie-Laure de Saint-Rémy, Cambodge : Angkor, Éditions Marcus, (ISBN 9782713102172, présentation en ligne)
  15. (en) Facts about Pakistan, Directorate of Films & Publications, Ministry of Information & Broadcasting, Government of Pakistan, (présentation en ligne)
  16. Daniel Ramée, Histoire générale de l'architecture, vol. 2, Amyot,, (présentation en ligne)
  17. (en) William Craft Brumfield, Landmarks of Russian Architecture, Psychology Press, (ISBN 9789056995379, présentation en ligne)
  18. Jules Zeller, Abrége de l'histoire d'Italie depuis la chute de l'empire romain jusqu'en 1864, Paris, L. Hachette, (présentation en ligne)
  19. Le Moyen Âge en Orient, Hachette Éducation, (ISBN 9782011400956, présentation en ligne)
  20. Alain Ducellier, Michel Kaplan, Bernadette Martin et Françoise Micheau, Le Moyen Age en Orient: Byzance et l'Islam : des Barbares aux Ottomans, Paris, Hachette, coll. « Histoire université », , 320 p. (ISBN 2010160126 et 9782010160127, OCLC 24514134, lire en ligne), p. 240
  21. (en) Christopher Harper-Bill, Nicholas Vincent, Henry II : New Interpretations, Boydell Press, (ISBN 9781843833406, présentation en ligne)