Aigremont (Yvelines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aigremont.

Aigremont
Aigremont (Yvelines)
L'hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Saint-Germain-en-Laye
Canton Saint-Germain-en-Laye
Intercommunalité Communauté d'agglomération Saint-Germain Boucles de Seine
Maire
Mandat
Samuel Benoudiz (LR)
2014-2020
Code postal 78240
Code commune 78007
Démographie
Population
municipale
1 122 hab. (2014)
Densité 281 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ 13″ nord, 2° 01′ 12″ est
Altitude Min. 69 m
Max. 168 m
Superficie 4,00 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte administrative des Yvelines
City locator 14.svg
Aigremont

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte topographique des Yvelines
City locator 14.svg
Aigremont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aigremont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aigremont

Aigremont est une commune française située dans le département des Yvelines en région Île-de-France.

Les habitants sont appelés les Aigremontois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Position d'Aigremont dans les Yvelines.
Locator Dot.png

Les communes limitrophes en sont Chambourcy de l'est au sud et Poissy de l'ouest au nord.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Archimons en 767, Actricus mons en 768 [1],[2], Acremons au Xe siècle, Acer mons au XIIIe siècle[2], puis Acrimons[2] ou Acrimonte en 1254, Egremont en 1757[3].

C'est une mélecture par Benjamin Guérard de Actrico-monte pour Aetrico-monte. Elle avait été bien lu par l'abbé Lebeuf[4] qui correspond à l'ancien nom de Montlhéry.

Ce toponyme signifie « colline escarpée », « Mont pointu », du latin acer, acris (« pointu ») et Montem (« mont »)[5].

C'est un toponyme assez répandu. Quatre communes françaises et de nombreux hameaux portent ce nom; Aigremont dans le Gard, Aigremont dans la Haute-Marne, Aigremont dans l'Yonne, Aigremont dans les Yvelines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, le domaine d’Aigremont appartient à la fille du seigneur de Poissy.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Mandat Identité Parti
2014- en cours Samuel Benoudiz LR
1995-2014 Gilbert Dijon UMP
     
1929-1971 René Meslé  
Les données antérieures ne sont pas encore connues.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2015, la commune comptait 1 106 habitants[Note 1], en augmentation de 0,64 % par rapport à 2010 (Yvelines : +1,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
148137148158162154156166167
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
177191175179176184202194200
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
200185186155165189187186217
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
2802624068649148731 0631 1051 106
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,1 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52,3 % contre 48,4 % au niveau national et 48,8 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52,3 % d’hommes (0 à 14 ans = 25,2 %, 15 à 29 ans = 14,7 %, 30 à 44 ans = 18,3 %, 45 à 59 ans = 23 %, plus de 60 ans = 18,7 %) ;
  • 47,7 % de femmes (0 à 14 ans = 21,1 %, 15 à 29 ans = 12,4 %, 30 à 44 ans = 22,7 %, 45 à 59 ans = 22,1 %, plus de 60 ans = 21,7 %).
Pyramide des âges à Aigremont en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,4 
3,2 
75 à 89 ans
4,1 
15,5 
60 à 74 ans
17,2 
23,0 
45 à 59 ans
22,1 
18,3 
30 à 44 ans
22,7 
14,7 
15 à 29 ans
12,4 
25,2 
0 à 14 ans
21,1 
Pyramide des âges du département des Yvelines en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,6 
11,2 
60 à 74 ans
11,6 
20,3 
45 à 59 ans
20,7 
22,1 
30 à 44 ans
21,5 
19,9 
15 à 29 ans
18,9 
21,9 
0 à 14 ans
19,8 

Économie[modifier | modifier le code]

Le château vu du village.

Le village, précédemment à vocation agricole et surtout fruitière à l'instar des communes alentour participait, entre autres, à l'élaboration du Noyau de Poissy et est devenu aujourd'hui une commune résidentielle pavillonnaire. Au recensement agricole de 2000, l'agriculture dans la commune d'Aigremont ne comptait plus que trois exploitations agricoles professionnelles contre huit en 1988[12].

Culture[modifier | modifier le code]

La cloche Marie Louise date de 1894.

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

  • Le château d'Aigremont, construit au XVIIIe siècle, est une demeure privée. Il est environné par un vaste parc.
  • L'église Saint-Eloi du XVIIe siècle a subi un incendie en 1947 et s'est écroulée l'année suivante. Il n'en reste que la cloche Marie Louise exposée sur un petit terre-plein devant la mairie et le coq-girouette à l'abri dans la maison communale.
  • Le lavoir.
  • Une fontaine semi-circulaire en pierre est adossée à un mur sur lequel sont accrochés deux bas reliefs.

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par un groupe scolaire dont une école maternelle et une primaire (jusqu'au CM2).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes d'Aigremont

Les armes d'Aigremont se blasonnent ainsi :

de sinople aux trois chevrons d'or, à la pomme de même en pointe.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Benjamin Guérard-Essai sur le système des divisions de la Gaule, (1832), p. 142.
  2. a, b et c Hippolyte Cocheris, Conservateur de la Bibliothèque Mazarine, Conseiller général du département de Seine-et-Oise, DICTIONNAIRE DES ANCIENS NOMS DES COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE SEINE-ET-OISE, 1874
  3. Sur la carte de Cassini
  4. LEBEUF (Abbé Jean) Histoire de la ville et de tout le diocese de Paris (1758), t.10, p. 155.
  5. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France., t. 1 : Formations préceltiques, celtiques, romanes, Genève, Droz, (OCLC 929233713), p. 318.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Aigremont en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 4 mai 2011)
  11. « Résultats du recensement de la population des Yvelines en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 4 mai 2011)
  12. Recensement agricole de 2000 - Agreste