Académie pontificale saint Thomas d'Aquin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Académie pontificale romaine de saint Thomas d'Aquin fut fondée à l'automne 1879 par le pape Léon XIII, trois mois après la publication de l'encyclique Æterni Patris, le 4 août 1879. L'académie est située au Vatican.

Cette encyclique plaçait saint Thomas d'Aquin (1225-1274), alias Doctor Angelicus, et son aurea sapientia au cœur de l'enseignement de l'Église, ceci en réaction aux courants cartésien (rationalisme) et kantien (subjectivisme autonome) qui, sur le plan philosophique, avaient affaibli la tradition scholastique depuis l'époque de la Réforme. Saint Thomas d'Aquin, lui, s'était attaché - en philosophe - à rénover, voire « christianiser » le système d'Aristote, dont il avait compris toute la valeur, pour l'adapter ensuite - en théologien - à une conception rationnelle du dogme. Du point de vue de l'Église de la fin du XIXe siècle, le néo-thomisme tirait toute sa légitimité des insuffisances de la philosophie et de la politique de l'époque.

L'Académie pontificale romaine de saint Thomas d'Aquin, fusionnée plus tard avec l'Académie de Religion catholique, devient le lieu où les spécialistes de la philosophie aristotélico-thomiste ou néo-thomiste, élus membres de cette institution, se réunissent pour étudier et développer encore la philosophie de l'Église catholique.

Jacques Maritain (1882-1973) et Étienne Gilson (1884-1978) furent d'éminents membres français de cette académie.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des secrétaires[modifier | modifier le code]

Marcelo Sánchez Sorondo (depuis )

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel