Étienne Fouilloux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fouilloux.

Étienne Fouilloux, né en 1941, est un historien français, professeur d'histoire contemporaine et spécialiste d'histoire du catholicisme français.


Biographie[modifier | modifier le code]

Étienne Fouilloux est élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (1961-1966) et agrégé d’histoire (1965). Il est assistant puis maître-assistant à l'université Paris X-Nanterre (1969-1981), puis après la soutenance de sa thèse de doctorat d'État intitulée Catholicisme et œcuménisme en Europe francophone au XXe siècle[1], dirigée par René Rémond en 1980 à Nanterre, il est nommé professeur d’histoire contemporaine à l’université de Caen (1981-1990), puis à l’université Lumière-Lyon-II (1990- 2001), où il a dirigé le Centre d'histoire religieuse André-Latreille[2].

Il publie sa thèse en 1982 sous l'intitulé Les catholiques et l'unité chrétienne du XIXe au XXe siècle, itinéraires européens d'expression française[3]. Ses recherches sont centrées sur l'histoire intellectuelle et spirituelle du christianisme essentiellement catholique, et également orthodoxe et protestant) à l'époque contemporaine. Il a particulièrement étudié l'histoire de l'œcuménisme et notamment le concile Vatican II.

Publications[modifier | modifier le code]

Comme auteur[modifier | modifier le code]

  • Les Catholiques et l'unité chrétienne du XIXe au XXe siècle, Itinéraires européens d’expression française, Paris, Le Centurion, 1982,
  • Au cœur du XXe siècle religieux, Paris, Éditions de l’atelier, 1993,
  • La Collection « Sources chrétiennes ». Éditer les Pères de l’Église au XXe siècle, Paris, Cerf, 1995 (deuxième édition, 2011).
  • Les Chrétiens français entre crise et Libération,1937-1947, Paris, Éditions du Seuil, 1997.
  • Une Église en quête de liberté : la pensée catholique française entre modernisme et Vatican II, Paris, Desclée de Brouwer, 1998, rééd. 2006.
  • François Varillon : Essai biographique, Paris, Desclée de Brouwer, 2007
  • Les Chrétiens français entre guerre d'Algérie et mai 1968, Paris, Parole et Silence, 2008.
  • Eugène, cardinal Tisserant, 1884-1972 : une biographie, Paris, Desclée de Brouwer, 2011 (prix Eugène-Colas de l'Académie française).
  • Christianisme et eschatologie. Dieu Vivant 1945-1955, Paris, CLD éditions, 2015.
  • Religion, culture et histoire. Lignes de vie et de recherche (avec Michel Fourcade), Paris, CLD éditions, 2015.
  • Les éditions dominicaines du Cerf, 1918-1965 (avec la collaboration de Tangi Cavalin et de Nathalie Viet-Depaule), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018.

Comme éditeur[modifier | modifier le code]

  • Histoire du concile Vatican II (1959-1965), cinq volumes, Paris, Cerf, 1997, 1998, 2000, 2003, 2005.
  • Yves Congar, Journal d’un théologien, 1946-1956, Paris, Cerf, 2000.
  • Angelo Giuseppe Roncalli - Giovanni XXIII, Journal de France, I, 1945-1948, Paris, Cerf, 2006 ; II, 1949-1953, Paris, Cerf, 2008).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse d'État, Université Paris X Nanterre, 1980, notice du Sudoc, [lire en ligne]
  2. « Fouilloux, Étienne (1941-....) », notice BnF no FRBNF11903224.
  3. [compte rendu] André Encrevé, « Étienne Fouilloux, Les catholiques et l'unité chrétienne du XIXe au XXe siècle, itinéraires européens d'expression française », Revue d’histoire moderne & contemporaine, vol. 31, no 3,‎ , p. 530-536 (lire en ligne, consulté le 17 août 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]