Académie bavaroise des sciences

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Académie bavaroise des sciences
Maximilian III founding the Bayerische Akademie der Wissenschaft.jpg
Maxililien III de Bavière fondateur de
l'Académie bavaroise des sciences

Tendit ad aequum

Situation
Sigle
BAdWVoir et modifier les données sur Wikidata
Fondation
Type
Forme juridique
Körperschaft des öffentlichen RechtsVoir et modifier les données sur Wikidata
Domaine d'activité
Objectif
Siège social
Pays
Coordonnées
Langue
Organisation
Fondateur
Président
Affiliation
Site web
L'Académie bavaroise des sciences à Munich.

L'Académie bavaroise des sciences (Bayerische Akademie der Wissenschaften) est une société savante dont le siège est à Munich. Ses membres sont des chercheurs et des universitaires qui se rencontrent pour améliorer les connaissances dans leurs domaines respectifs. L'objectif général de l'académie est de favoriser les rencontres entre les représentants des diverses disciplines et de promouvoir leur coopération.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Académie bavaroise des sciences a été fondée par Maximilien III Joseph de Bavière en 1759.

En 2009, elle a fêté ses 250 ans[1].

À l'origine, l'Académie bavaroise des sciences était scindée en deux sections, l'une réservée à l'histoire et à la philosophie, l'autre aux mathématiques et à la physique.

Depuis 1783 elle a son siège dans les bâtiments de l'ancienne académie de Munich, où se tenait à l'origine le collège des Jésuites.

Sven Hedin en janvier 1943 a reçu la médaille d'or de l'Académie bavaroise des sciences.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les locaux de l'Académie bavaroise des sciences furent bombardés et détruits.

Depuis le 1er janvier 2011, son président est le mathématicien Karl-Heinz Hoffmann.

Commissions[modifier | modifier le code]

Commissions des mathématiques et des sciences naturelles[modifier | modifier le code]

  • Commission pour la publication des œuvres de Johannes Kepler
  • Commission pour l'informatique au Leibniz Rechenzentrum
  • Commission sur la physique à basse température de l'Institut Walther Meissner (WMI)
  • Commission sur l'écologie
  • Commission de glaciologie
  • Commission sur la géomorphologie
  • Commission pour la recherche haute pression géo-scientifique
  • Commission bavaroise pour la géodésie Internationale
  • Commission allemande de géodésie
  • Commission Neuroscience sensorielle et motrice chez les humains et les machines

Commissions de la philosophie et de l'histoire[modifier | modifier le code]

  • Commission historique à l'Académie bavaroise des sciences
  • Commission sur l'histoire bavaroise avec l'Institut du folklore
  • Commission pour la publication du Thesaurus Linguae Latinae
  • Commission pour la publication d'un dictionnaire de latin médiéval
  • Commission pour le Projet de recherche dialectale avec le dictionnaire bavarois et le dictionnaire de Francie orientale
  • Commission des études d'Asie centrale et extrême-orientale
  • Commission de l'histoire de la musique
  • Commission pour le Corpus vasorum antiquorum (Eduard Woelfflin)

Commissions scientifiques[modifier | modifier le code]

  • Commission pour la recherche sur la montagne
  • Commission pour l'Histoire des Sciences
  • Forum de la Commission de la technologie

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Membres connus[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geist und Gestalt. Biographische Beiträge zur Geschichte der Bayerischen Akademie der Wissenschaften vornehmlich im zweiten Jahrhundert ihres Bestehens, 3 Bände, München: C.H. Beck 1959
  • Ludwig Hammermayer: Geschichte der Bayerischen Akademie der Wissenschaften 1759-1806. 2 Bände, München 1983.
  • Andreas Kraus: Aus der Frühzeit der Bayerischen Akademie der Wissenschaften. Lorenz Westenrieders Geschichte von Baiern für die Jugend und das Volk (1785). C. H. Beck Verlag, München 1993, (ISBN 978-3-7696-1568-5)
  • Max Spindler (Hg.), Electoralis Academiae scientiarum Boicae primordia. Briefe aus der Gründungszeit der Bayerischen Akademie der Wissenschaften, München: C.H. Beck 1959.
  • Richard Schumak (Hrsg.): Neubeginn nach dem Dritten Reich - Die Wiederaufnahme wissenschaftlichen Arbeitens an der Ludwig-Maximilians-Universität und der Bayerischen Akademie der Wissenschaften. *Tagebuchaufzeichnungen des Altphilologen Albert Rehm 1945 bis 1946. Verlag Dr. Kovac, Hamburg 2009, (ISBN 978-3-8300-4469-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :