Kurt Heinrich Sethe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kurt Heinrich Sethe
Égyptologue
Image illustrative de l'article Kurt Heinrich Sethe
Kurt Heinrich Sethe
Pays de naissance Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance
Berlin
Décès
Berlin

Kurt Heinrich Sethe (né le , mort le ) est un égyptologue et philologue allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sethe étudie avec Adolf Erman et reçoit son habilitation universitaire en 1895. Devenu professeur d'égyptologie à l'université de Göttingen en 1900, il succède en 1923 à son maître à Berlin. Au cours d'un séjour en Égypte en 1904 et 1905, il collecte de nombreux textes publiés les années suivantes. Après avoir étudié la théologie de Memphis transcrite sur la pierre de Chabaka et le Papyrus dramatique du Ramesseum, Sethe conclut à l'existence d'une sorte de théâtre proche des mystères du Moyen Âge.

Depuis 1919, Sethe est membre correspondant de l'Académie bavaroise des sciences. En 1932, il devient membre de l'Académie royale des sciences de Prusse. Il est membre extérieur de l'Académie des sciences de Göttingen, membre correspondant de l'Académie danoise des sciences, de l'Institut archéologique allemand et membre d'honneur de l'Académie orientale d’Amérique. Il est également conseiller aulique.

Sethe participe à l'élaboration du Wörterbuch der ägyptischen Sprache d'Erman et Hermann Grapow. En 1904-1905, il séjourne pendant plusieurs mois à Luxor et au Caire, et copie et collationne des textes pour le projet de dictionnaire. Le résultat sont 27 cahiers contenant des relevés d'inscriptions, qui constituent aujourd'hui document particulièrement précieux des archives textuelles du dictionnaire de l'égyptien ancien. De la collaboration de Sethe au dictionnaire provient également son édition des textes des pyramides, ainsi que son édition des inscriptions de l’ancienne Égypte.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Das Aegyptische Verbum im Altaegyptischen, Neuaegyptischen und Koptischen, Leipzig, J. C. Hinrichs, .
  • Urkunden des Alten Reichs, Leipzig, J. C. Hinrichs, (lire en ligne). Nouvelle édition en 1933.
  • Urkunden der 18. Dynastie, Leipzig, J. C. Hinrichs, 1906-1909 (lire en ligne).
  • Die Altaegyptischen Pyramidentexte, Leipzig, J. C. Hinrichs, 1908-1922. 4 volumes
  • « Dramatische Texte zu Altaegyptischen Mysterienspielen, 2 Teile, Das « Denkmal memphitischer Theologie », der Schabakostein des Britischen Museums », Untersuchungen zur Geschichte und Altertumskunde Aegyptens, vol. X, no 1,‎ (lire en ligne)
  • (avec W. Erichsen), Übersetzung und Kommentar zu den Altägyptischen Pyramtdentexten, 1935-1962. 6 volumes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adolf Erman et Hermann Grapow (éditeurs): Wörterbuch der ägyptischen Sprache. (7 volumes), Berlin, 1926-1931.
  • Adolf Erman et Hermann Grapow: Das Wörterbuch der ägyptischen Sprache. Zur Geschichte eines großen wissenschaftlichen Unternehmens der Akademie. Berlin 1953.

Liens externes[modifier | modifier le code]