Éric X de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erik Knutsson
Sceau d'Erik Knutsson.
Sceau d'Erik Knutsson.
Titre
Roi de Suède
12081216
Prédécesseur Sverker le Jeune
Successeur Johan Sverkersson
Biographie
Dynastie Maison d'Erik
Date de naissance vers 1180
Date de décès
Lieu de décès au château de Näs
Sépulture Abbaye de Varnhem
Père Knut Eriksson
Mère Cecilia Johansdotter
Conjoint Richardis de Danemark
Enfant(s) Sofia
Ingeborg
Erik
Marianne (?)
Liste des monarques de Suède

Erik Knutsson, né vers 1180 et mort le , est roi de Suède de 1208 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre tombale d'Erik Knutsson (XVIe siècle).

Seul survivant des quatre fils de Knut Ier Eriksson, Erik Knutsson se réfugie en Norvège après le meurtre de ses frères en novembre 1205 à Älgarås. De retour dans son pays après trois ans d'exil, il bat avec ses partisans, le à Kungslena dans le Västergötland, une armée danoise qui soutenait son compétiteur Sverker le Jeune et qui était conduite par les fils de Sune.

Sverker se réfugie au Danemark avec l'archevêque Valerius d'Upsal et les évêques de Skara et de Linköping qui font appel au Pape Innocent III. Malgré l'excommunication fulminée contre lui Érik refuse de s'incliner.

Une tentative de médiation avec partage du royaume menée par Ingegerd Birgersdotter de Bjelbo, l'épouse de Sverker exilé au Danemark, échoue et l'ancien roi trouve la mort le à Gestilren dans le Västergötland lors d’une nouvelle tentative pour recouvrer son trône. Le Jarl Folke Bigersson est lui aussi tué dans le camp d'Erik.

Victorieux, Erik Knutsson se réconcilie avec l'église et il sera ainsi le premier roi de Suède à être couronné par en novembre 1210 par l’archevêque d’Uppsala Valerius. Erik Knutsson fait également la paix avec le Danemark. Il épouse en 1210 Richiza, une fille du roi Valdemar Ier de Danemark.

Erik poursuit la colonisation de la Finlande mais meurt à Visingsö le 10 avril 1216 et il est inhumé dans l'abbaye de Varnhem. La reine Richiza disparaît à son tour en 1220 âgée seulement de trente ans. Elle sera inhumée dans l’église de St Bengts à Ringsted. Johann Sverkersson, le fils âgé de 15 ans de son prédécesseur de la maison de Sverker est désigné, comme nouveau roi par l'Église et l'aristocratie.

Postérité[modifier | modifier le code]

De son union avec Richiza, il laisse trois enfants[1]

Selon l'Europäische Stammtafeln le couple aurait une autre fille:

Enfin la « Karlskrönikan » du XVe siècle afin de rattacher fictivement des famille nobles postérieures à la maison d'Erik lui attribue une dernière fille:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) King Erik Knutsson sur Site Medieval Land:
  2. l'identification des parents de Marianna est incertaine Cf. Barnim Ier le Bon
  3. (de) Europäische Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh Frankfurt am Main, 2004 (ISBN 3-465-03292-6), Die Könige von Schweden II, 1060-1250 aus dem Stenkil'schen, dem Erik'schen und dem Sverker'schen Geschlechte. Volume III Tafel 115:.
  4. Nils Sixtensson Sparre af Tofta sur geni.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ingvar Andersson, Histoire de la Suède… des origines à nos jours, Éditions Horvath, Roanne, 1973
  • (en) Philip Line, Kingship and state formation in Sweden, 1130-1290, Library of Congres, 2007 (ISBN 9789004155787)
  • Lucien Musset, Les Peuples scandinaves au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France,‎ , 342 p. (OCLC 3005644)
  • Ragnar Svanström et Carl Fredrik Palmstierna, Histoire de Suède, Stock, Paris, 1944