Håkan de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Håkan de Suède
Hovgarden runsten 2008a.JPG

Pierre runique de Hovgården mentionnant Håkan

Fonctions
Roi de Suède
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Levene socken (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès

Håkan ou Haakon le Rouge (Håkan Röde) était roi de Suède vers 1070-1080.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hakan le Rouge (Röde) était Jarl de Västergötland. Il fut élu roi vers 1067/1070.

Selon la Gesta Hammaburgensis ecclesiae pontificum de Adam de Brême, il aurait « épousé la mère du jeune Olaf[1] » peut-être après 1066 : Elisabeth de Kiev, veuve de Harald III Hardrade de Norvège et mère d'Olaf Kyrre[2]. Rien d'autre n'est connu du règne de ce roi.

Adam de Brême[modifier | modifier le code]

Une scholie de l'Histoire des archevêques de Hambourg-Brême d’Adam de Brême (composée vers 1070/1080) indique que Håkan a été élu roi après Halsten, le fils de Stenkil qui avait été déposé en faveur d’Anund Gårdske qui connut le même sort.

Västgötalagen[modifier | modifier le code]

Selon la liste annexée à la Västgötalagen, « Håkan Röde » (Håkan le Rouge) est le prédécesseur de Stenkil[3].

Sagas islandaises[modifier | modifier le code]

Dans l'Heimskringla de Snorri Sturluson, Haakon est donné comme le successeur de Stenkil (décédé en 1066) : « Steinkel, le roi de Suède, est mort à l’époque où sont tombés les deux Harald. Le roi qui vint après lui en Suède s'appelait Håkan. Ensuite, Inge, un fils de Steinkel, fut roi. » [4]

De même, dans la Saga de Hervor et du roi Heidrekr : « Steinkel avait un fils nommé Ingi, qui devint roi de Suède après Håkan[5]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adam de Brême Op.Cit: Livre III, chapitre 53, scholie 84
  2. Adam de Brême Histoire des archevêques de Hambourg traduit du latin et présenté par Jean-Baptiste Brunet-Jailly Gallimard Paris 1998 (ISBN 2070744647). Scholie 84
  3. (sv) Västgötalagen Texte original présenté par l'Université de Lund
  4. (en) Saga Magnus Barefoot: Chapitre XIII p. 264
  5. Régis Boyer, La saga de Hervor et du roi Heidrekr, Berg International, chapitre XVI

Lien externe[modifier | modifier le code]