Dragan Stojković

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stojković.
Dragan Stojković
Dragan Stojkovic Piksi.jpg
Dragan Stojković
Situation actuelle
Équipe Drapeau du Japon Nagoya Grampus Eight
Biographie
Nom Dragan Stojković
Nationalité Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Yougoslavie (anciennement)
Serbie Serbie (auj.)
Naissance
Lieu Niš (Serbie)
Taille 1,75 m
Poste Milieu offensif, entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1981-1986 Drapeau : Yougoslavie Radnički Niš 70 (8)
1986-1990 Drapeau : Yougoslavie FK Étoile rouge de Belgrade 118 (54)
1990-1991 Drapeau de la France Olympique de Marseille 13 (0)
1991-1993 Drapeau de l'Italie Hellas Vérone 43 (10)
1993-1994 Drapeau de la France Olympique de Marseille 18 (5)
1994-2001 Drapeau du Japon Nagoya Grampus Eight 184 (57)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1983-2001 Drapeau : République fédérale de Yougoslavie RF Yougoslavie 84 (15)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2008-2013 Drapeau du Japon Nagoya Grampus Eight
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Dragan Stojković (en cyrillique serbe : Драган Стојковић), né le 3 mars 1965 à Niš (Yougoslavie, Serbie), est un ancien joueur de football yougoslave. L'un des meilleurs footballeurs yougoslaves de sa génération, il incarne pour certains le symbole du riche football de son pays du début des années 1990.

Sa carrière est malheureusement entachée par des blessures récurrentes au genou, ainsi que par les problèmes politiques en ex-Yougoslavie qui l’empêchent notamment de participer à plusieurs grandes compétitions internationales.

Il est surnommé Piksi ou Pixy.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Milieu de terrain de 1,75 m pour un poids de 73 kg, Stojković débute sa carrière professionnelle au Radnicki Niš, une équipe de première division Yougoslave, en 1981-1982, où il fait sa première apparition avec cette équipe. Les quatre saisons suivantes, Stojković dispute 70 matchs pour le Radnicki Nis où il marque 8 buts. Il est transféré à l'Étoile rouge Belgrade pour les cinq saisons suivantes où il joue 118 matchs et marque 54 buts.

Stojković est ensuite transféré à l'Olympique de Marseille pour 49 millions de francs, record de l'époque, où il se blesse dès le second match de championnat en août 1990 à Metz. À peine rétabli, il rentre en cours de match lors de la finale de la coupe des clubs champions le et perd contre son ancien club, l'Étoile rouge Belgrade (0-0, 5-3 aux t.a.b). Il est ensuite prêté une saison au club de Vérone avant de revenir une dernière saison à Marseille, où son talent est une fois de plus gêné par des blessures.

Durant le printemps 1994, Stojković signe au Nagoya Grampus Eight, un club de J-League Japonaise (D1 Japonaise), club entraîné par Arsène Wenger à partir de 1995. Il y joue sept saisons, disputant 184 matchs et marquant 57 buts. Il prend sa retraite de joueur en 2001.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Stojković reçoit 84 sélections avec la Yougoslavie et marque 15 buts en faveur de cette équipe. Il participe à l'Euro 84 et à la Coupe du Monde 1990 avec l'ancienne Yougoslavie et à la Coupe du Monde 1998 et l'Euro 2000 avec la Serbie-Monténégro.

Dragan Stojković est sélectionné pour la 1re fois le 10 février 1983 lors d'un match contre la Suède. Il est retenu pour participer à l'Euro 1984 en France, où la Yougoslavie effectue un parcours catastrophique, avec 0 points engrangés.

Son équipe revient 6 années plus tard en Coupe du monde en Italie. Il finit 2e de son groupe derrière l'Allemagne, mais sera éliminé en quarts de finale par le tenant du titre, l'Argentine. C'est la dernière compétition de la génération 1980.

En effet, une nouvelle équipe plus jeune arrive et se qualifie pour l'Euro 92, mais suite à la guerre qui débute en ex-Yougoslavie, la sélection est remplacée par le Danemark, qui remporte à la surprise générale la compétition.

La République fédérale de Yougoslavie est absente de la Coupe du monde 1994 et de l'Euro 96. On retrouve Stojković lors de la Coupe du monde 1998 en France. L'équipe de Yougoslavie se voit éliminée en huitièmes de finale par les Pays-Bas (2-1).

L'Euro 2000 est la dernière grande compétition disputée par Stojković. La Yougoslavie se fait sortir au stade des quarts de finale par les Pays-Bas (encore !), sur un score sans appel (6-1).

Reconversion[modifier | modifier le code]

Juste après s'être retiré de sa carrière de footballeur, il prend le poste de Président de l'association de football de Serbie. De 2005 à 2008, il est président de l'Étoile rouge Belgrade (Crvena Zvezda).

En 2008, il commence une carrière d'entraîneur au Nagoya Grampus Eight, son ancien club japonais. En novembre 2010, suite à une victoire 1-0 contre Shonan, Nagoya remporte son premier titre de champion et Stojkoviċ, lui, son premier titre comme entraîneur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques en championnat[modifier | modifier le code]

Année Équipe Championnat Matchs Buts
1981-1982 FK Radnički Niš Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 1 0
1982-1983 FK Radnički Niš Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 17 1
1983-1984 FK Radnički Niš Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 27 3
1984-1985 FK Radnički Niš Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 0 0
1985-1986 FK Radnički Niš Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 25 4
1986-1987 Étoile Rouge Belgrade Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 32 17
1987-1988 Étoile Rouge Belgrade Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 28 15
1988-1989 Étoile Rouge Belgrade Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 29 12
1989-1990 Étoile Rouge Belgrade Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Division 1 31 10
1990-1991 Olympique de Marseille Drapeau : France Division 1 11 0
1991-1992 Hellas Vérone Drapeau : Italie Serie A 19 1
1992-1993 Hellas Vérone Drapeau : Italie Serie A - -
1993-1994 Olympique de Marseille Drapeau : France Division 1 18 5
1994 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 14 3
1995 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 40 15
1996 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 19 11
1997 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 18 2
1998 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 28 7
1999 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 24 11
2000 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 26 5
2001 Nagoya Grampus Eight Drapeau du Japon J. League 15 3

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec l'Étoile Rouge de Belgrade[modifier | modifier le code]

Avec l'Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Avec Nagoya Grampus Eight[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]