Élections sénatoriales de 2014 dans l'Allier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les élections sénatorialesde 2014 dans l'Allier ont lieu le dimanche [1]. Elles ont pour but d'élire les deux sénateurs représentant le département au Sénat pour un mandat de six années.

Contexte départemental[modifier | modifier le code]

Lors des élections sénatoriales du 21 septembre 2008 dans l'Allier, deux sénateurs ont été élus au scrutin majoritaire : Gérard Dériot qui siège au groupe UMP et Mireille Schurch qui elle siège parmi les sénateurs communistes.

Depuis 2008, le collège électoral, constitué des grands électeurs que sont les sénateurs sortants, les députés du département, les conseillers régionaux, les conseillers généraux et les délégués des conseils municipaux, a été largement renouvelé par des élections législatives de 2012 à l'issue desquelles la gauche conserve toutes les circonscriptions du département; les élections régionales de 2010 qui ont confirmé la majorité de gauche au conseil régional d'Auvergne, les élections cantonales de 2011 qui n'ont pas modifié le rapport de forces serré au conseil général et surtout les élections municipales de 2014 qui ont vu un net recul des communistes qui perdent Cusset, Varennes-sur-Allier, Bourbon-l'Archambault et Cosne-d'Allier et des socialistes qui perdent pour leur part Bellerive-sur-Allier, Gannat au profit de candidats divers droite ou UMP.

Rappel des résultats de 2008[modifier | modifier le code]

Sénateurs sortants[modifier | modifier le code]

Sénateurs sortants
Sénateur Parti Autre fonction
Gérard Dériot UMP Conseiller général
Mireille Schurch PCF Maire de Lignerolles

Collège électoral[modifier | modifier le code]

En application des règles applicables pour les élections sénatoriales françaises, le collège électoral appelé à élire les sénateurs des Ardennes en 2014 se compose de la manière suivante[2] :

Composition du collège électoral
Délégués des communes
Conseillers municipaux Délégués / commune Communes concernées Délégués % collège électoral
Délégués des communes de moins de 9 000 habitants[N 1]
- communes de < 100 habitants 7 1 6 6 0,61%
- communes de < 500 habitants 11 1 181 181 18,30%
- communes de < 1500 habitants 15 3 96 288 29,12%
- communes de < 2 500 habitants 19 5 15 75 7,58%
- communes de < 3 500 habitants 23 7 8 56 5,66%
- communes de < 5 000 habitants 27 15 5 75 7,56%
- communes de < 9 000 habitants 29 15 3 45 4,55%
Délégués des communes de 9 000 à 29 999 habitants[N 2]
- communes de < 10 000 habitants 29 29 1 29 2,93%
- communes de < 20 000 habitants 33 33 3 99 10,01%
- communes de < 30 000 habitants 35 35 1 35 3,54%
Délégués des communes de 30 000 habitants et plus[N 3]
- Montluçon (38 166 hab.) 39 49 1 49 4,95%
Délégués des communes 938 94,84%
Conseillers généraux 35 3,54%
Conseillers régionaux 11 1,11%
Députés 3 0,30%
Sénateurs 2 0,20%
Total 989 100,00%
  1. Dans les communes de moins de 9 000 le conseil municipal élit en son sein des délégués dont le nombre dépend de la taille de la commune.
  2. Dans les communes de 9 000 à 29 999 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués. Il n'y a pas de délégués supplémentaires
  3. Dans les communes de plus de 30 000 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués et, en complément, le conseil municipal désigne des délégués supplémentaires à raison d'un par tranche de 800 habitants au-delà de 30 000 habitants

Présentation des candidats[modifier | modifier le code]

Les nouveaux représentants sont élus pour une législature de 6 ans au suffrage universel indirect par les grands électeurs du département. Dans l'Allier, les deux sénateurs sont élus au scrutin majoritaire à deux tours. Ils sont 12 candidats dans le département, chacun avec un suppléant[3].

Candidats titulaires (T) et suppléants (S)[4]
Candidats Parti Principales fonctions
T01 Gérard Dériot UMP Sénateur sortant
S01 Élisabeth Albert-Cuisset UMP Maire de Saint-Germain-des-Fossés, conseillère générale
T02 Claude Malhuret UMP Maire de Vichy, conseiller régional
S02 Mauricette Lespiaucq UMP Adjointe au maire de Saint-Victor
T03 Pierre-André Périssol UMP-diss. Maire de Moulins
S03 Joëlle Gérinier DVD Conseillère municipale de Teillet-Argenty
T04 Élisabeth Blanchet PCF Maire de Chappes
S04 Jacques Cabanne PCF Conseiller municipal à Yzeure
T05 Claudine Lopez FN Conseillère municipale de Vichy
S05 Christophe Bouillet FN
T06 Dominique Bidet PCF Maire de Bellenaves
S06 Magali Dubreuil EELV Conseillère générale
T07 Isabelle Réchard PRG Conseillère municipale de Vichy
S07 Serge Aubugeau PRG Adjoint au maire de Cognat-Lyonne
T08 Marie-Claude Léguillon PRG Conseillère régionale
S08 Robert Pinfort PRG Maire de Saint-Germain-de-Salles
T09 Bernard Coulon UDI Maire de Saint-Pourçain-sur-Sioule, conseiller général
S09 Marie-France Augier UDI
T10 Christian Pouviot DVD
S10 Martine Aurambout-Soulier DVD
T11 Alain Denizot PS Maire d'Avermes, conseiller général
S11 Isabelle Désurier-Lafleuriel PS
T12 Serge Boulade PS Maire de Audes
S12 Nathalie Teixeira PS

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections de 2014[5]
Candidat et parti politique Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Gérard Dériot UMP 401 41,43 509 52,64
Claude Malhuret UMP 244 25,21 428 44,26
Bernard Coulon UDI 224 23,14 235 24,30
Alain Denizot PS 187 19,32 266 27,51
Pierre-André Périssol UMP 184 19,01
Élisabeth Blanchet PCF 155 16,01 235 24,30
Dominique Bidet PCF 145 14,98
Serge Boulade PS 103 10,64
Marie-Claude Léguillon PRG 39 4,03
Christian Pouviot DVD 34 3,51
Claudine Lopez FN 28 2,89 26 2,69
Isabelle Réchard PRG 21 2,17
Inscrits 989 100,00 989 100,00
Abstentions 3 0,30 4 0,40
Votants 986 99,70 985 99,60
Blancs 10 1,01 4 0,41
Nuls 8 0,81 14 1,42
Exprimés 968 98,17 967 98,17

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-532 du 26 mai 2014 portant convocation des collèges électoraux pour l'élection des sénateurs sur le site Légifrance.
  2. Tableau des électeurs sénatoriaux pour le département de l'Allier, sur le site de la préfecture de l'Allier
  3. Liste des candidatures sur le site du Sénat.
  4. Candidatures officielles sur le site du ministère de l'Intérieur.
  5. Résultats officiels sur le site du ministère de l'Intérieur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]