Élections sénatoriales de 2014 dans les Deux-Sèvres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les élections sénatoriales de 2014 dans les Deux-Sèvres ont lieu le dimanche [1]. Elles ont pour but d'élire les deux sénateurs représentant le département au Sénat pour un mandat de six années.

Contexte départemental[modifier | modifier le code]

Le département des Deux-Sèvres fait partie des départements appartenant, avant la réforme de l'élection des sénateurs, à la série C. La moitié de cette série, dont les sénateurs ont été renouvelés pour la dernière fois en 2004, a été intégrée à la nouvelle série 1 renouvelée en 2011, l'autre moitié, dont les Deux-Sèvres, rejoint la Série 2 renouvelable en 2014. Les sénateurs sortants ont donc effectué un mandat de 9 ans, prolongé d'un an par le décalage des élections municipales et sénatoriales de 2007.

Lors des Élections sénatoriales de 2004 dans les Deux-Sèvres, deux sénateurs ont été élus au scrutin majoritaire : Michel Bécot et André Dulait, tous deux membres de l'UMP. L'un comme l'autre ont annoncé qu'ils n'étaient pas candidats à un nouveau mandat en 2014.

Depuis 2004, le collège électoral, constitué des grands électeurs que sont les sénateurs sortants, les députés, les conseillers régionaux, les conseillers généraux et les délégués des conseils municipaux, a été entièrement renouvelé.

Le corps électoral appelé à élire les nouveaux sénateurs résulte des élections législatives de 2012 qui ont donné les trois députés du département au PS, les élections régionales de 2010 qui ont conforté la majorité de gauche au conseil régional de Poitou-Charentes, les élections cantonales de 2008 qui ont fait basculer à gauche le département et de 2011 qui ont laissé inchangé le rapport de force au sein de l'assemblée départementale, et surtout les élections municipales de 2014 qui ont vu un net recul de la gauche qui, pour ce qui est des communes de plus de 5000 habitants, a perdu des points d'ancrage forts à commencer par Niort conquise par une équipe trans-partisane, mais également Aiffres et La Crèche.

Rappel des résultats de 2004[modifier | modifier le code]

Résultats des élections de 2004
Candidat et parti politique Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Michel Bécot UMP 492 46,64 607 57,37
André Dulait UMP 480 45,50 606 57,28
Jean-Luc Drapeau PS 349 33,08 449 42,44
Françoise Bély PS 298 28,25 426 40,26
Jean-Romée Charbonneau FN 5 0,47 0 0,00
Jacques Brossard UDF 133 12,61
Simone Gendreau-Donnefort UDF 109 10,33
Norbert Béalu Les Verts 42 3,98
Nicolle Gravat Les Verts 34 3,22
Jeanine Zeekaff PCF 24 2,27
Inscrits 1 072 100,00 1 072 100,00
Abstentions 9 0,84 5 0,47
Votants 1 063 99,16 1 067 99,53
Blancs et nuls 8 0,75 9 0,84
Exprimés 1 055 99,25 1 058 99,16

Sénateurs sortants[modifier | modifier le code]

Sénateurs sortants
Sénateur Parti Autre fonction
Michel Bécot UMP
André Dulait UMP

Collège électoral[modifier | modifier le code]

En application des règles applicables pour les élections sénatoriales françaises, le collège électoral appelé à élire les sénateurs des Deux-Sèvres en 2014 se compose de la manière suivante[2],[3],[4],[5],[6]:

Composition du collège électoral
Délégués des communes
Conseillers municipaux Délégués / commune Communes concernées Délégués % collège électoral
Délégués des communes de moins de 9 000 habitants[N 1]
- communes de < 100 habitants 7 1 9 9 0,84%
- communes de < 500 habitants 11 1 122 122 11,33%
- communes de < 1500 habitants 15 3 109 327 30,36%
- communes de < 2 500 habitants 19 5 34 170 15,78%
- communes de < 3 500 habitants 23 7 7 49 4,55%
- communes de < 5 000 habitants 27 15 2 30 2,79%
- communes de < 9 000 habitants 29 15 5 75 6,96%
Délégués des communes de 9 000 à 29 999 habitants[N 2]
- communes de < 10 000 habitants 29 29 1 29 2,69%
- communes de < 20 000 habitants 33 33 2 66 6,13%
- communes de < 30 000 habitants 35 35 0 0 0,00%
Délégués des communes de 30 000 habitants et plus[N 3]
- Niort (57 813 hab.) 45 79 1 79 7,34%
Délégués des communes bénéficiant des dispositions particulières pour les communes fusionnées[N 4]
Mauléon, Celles-sur-Belle, Airvault, Mauzé-Thouarsais, Champdeniers-Saint-Denis, Argenton-l'Église, Cersay, Chizé, Assais-les-Jumeaux, Gournay-Loizé, Fontenille-Saint-Martin-d'Entraigues 11 71 6,59%
Délégués des communes 1 027 95,45%
Conseillers généraux 33 3,06%
Conseillers régionaux 12 1,11%
Députés 3 0,28%
Sénateurs 2 0,19%
Total 1077 100.00%
  1. Dans les communes de moins de 9 000 le conseil municipal élit en son sein des délégués dont le nombre dépend de la taille de la commune.
  2. Dans les communes de 9 000 à 29 999 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués. Il n'y a pas de délégués supplémentaires
  3. Dans les communes de plus de 30 000 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués et, en complément, le conseil municipal désigne des délégués supplémentaires à raison d'un par tranche de 800 habitants au-delà de 30 000 habitants
  4. « Dans le cas où le conseil municipal est constitué par application des articles L. 2113-6 et L. 2113-7 du code général des collectivités territoriales relatif aux fusions de communes dans leur rédaction antérieure à la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales, le nombre de délégués est égal à celui auquel les anciennes communes auraient eu droit avant la fusion. » (Code électoral, article L284)

Présentation des candidats[modifier | modifier le code]

Les nouveaux représentants sont élus pour une législature de 6 ans au suffrage universel indirect par les grands électeurs du département. Dans les Deux-Sèvres, les deux sénateurs sont élus au scrutin majoritaire à deux tours. Ils sont 10 candidats dans le département, chacun avec un suppléant[7].

Candidats titulaires (T) et suppléants (S)[8]
Candidats Parti Principales fonctions
T01 Léopold Moreau UMP Maire de Saint-Maixent-l'École
S01 Marie Jarry UMP
T02 Nathalie Lanzi PS Conseillère régionale
S02 Pascal Bironneau PS Conseiller général
T03 Annie Tabourier DVD
S03 Paul Guillaume DVD
T04 Philippe Mouiller UMP Maire de Moncoutant et conseiller régional
S04 Marie-Pierre Missioux UMP
T05 André Béville PS Maire de Saint-Jean-de-Thouars
S05 Muriel Sabourin-Benelhadji PS
T06 Xavier Argenton UDI Maire de Parthenay, conseiller régional
S06 Sylvie Magnain UDI 1re adjointe au maire de Chef-Boutonne
T07 Cyril Giraud FN
S07 Élizabeth Michel FN
T08 Jean-Marie Morisset UMP Conseiller général
S08 Estelle Gerbaud UMP
T09 Virginie Leonard EELV
S09 Cyril Pouclet EELV
T10 Vincent Furstoss EELV
S10 Claire-Lise Calladine EELV

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections de 2014[9]
Candidat et parti politique Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Philippe Mouiller UMP 508 48,47 716 68,19
Nathalie Lanzi PS 384 36,64 500 47,62
Jean-Marie Morisset UMP 247 23,57 528 50,29
André Béville PS 242 23,09
Léopold Moreau UMP 225 21,47
Xavier Argenton UDI 187 17,84
Virginie Leonard EELV 56 5,34
Vincent Furstoss EELV 30 2,86
Annie Tabourier DVD 24 2,29
Cyril Giraud FN 19 1,81 21 2,00
Inscrits 1 077 100,00 1 077 100,00
Abstentions 12 1,11 6 0,56
Votants 1 065 98,89 1 071 99,44
Blancs 6 0,56 12 1,12
Nuls 11 1,03 9 0,84
Exprimés 1 048 98,40 1 050 98,04

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2014-532 du 26 mai 2014 portant convocation des collèges électoraux pour l'élection des sénateurs sur le site Légifrance.
  2. Arrêté préfectoral du 11 juin 2014 sur le site de la préfecture des Deux-Sèvres
  3. Arrêté préfectoral modificatif du 11 juin 2014 sur le site de la préfecture des Deux-Sèvres
  4. Tableaux des électeurs sénatoriaux - conseillers généraux sur le site de la préfecture des Deux-Sèvres
  5. Tableaux des électeurs sénatoriaux - conseillers régionaux sur le site de la préfecture des Deux-Sèvres
  6. Tableaux des électeurs sénatoriaux - députés et sénateurs sur le site de la préfecture des Deux-Sèvres
  7. Liste des candidatures sur le site du Sénat.
  8. Candidatures officielles sur le site du ministère de l'Intérieur.
  9. Résultats officiels sur le site du ministère de l'Intérieur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]