Yuriy Sedykh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yuriy Sedykh Portail athlétisme
Informations
Disciplines Lancer du marteau
Nationalité Drapeau : Ukraine Ukrainien
Naissance 11 juin 1955 (59 ans)
Lieu Novotcherkassk, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Taille 1,85 m
Poids 110 kg
Entraîneur Vladimir Ivanovich Volovik
Records
Détenteur du record du monde du lancer du marteau depuis 1986 (86,74 m)
Distinctions
Élu au Temple de la renommée de l'IAAF en 2013
Palmarès
Jeux olympiques 2 1 -
Championnats du monde 1 1 -
Championnats d'Europe 3 - -

Yuriy Heorhiyovych Syedykh ou Sedykh (en ukrainien : Юрій Георгійович Сєдих), né le 11 juin 1955 à Novotcherkassk est un athlète ukrainien représentant l'URSS, pratiquant le lancer du marteau, entraîné pendant sa période active par Vladimir Ivanovich Volovik. Sa seconde femme, Natalya Lisovskaya détient le record de monde du lancer de poids et sa fille Alexia remporte l'or aux Jeux olympiques de la jeunesse d'été en 2010. Il mesure 1,85 m pour un poids de 110 kg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Youri Sedykh, né le 11 juin 1955 en Ukraine à Novotcherkassk, épouse au milieu des années 1980 Lyudmila Kondratyeva, médaille d'or aux Jeux olympiques de 1980 sur l'épreuve du 100 m mais divorce peu de temps après[1],[2]. Oksana Kondratyeva, également lanceuse de marteau, est leur fille.

Article détaillé : Natalya Lisovskaya.

Il est marié pour la deuxième fois avec Natalya Lisovskaya, lanceuse de poids de l'ex-URSS qui remporte l'or à Rome lors des Championnats du monde d'athlétisme 1987[3] et aux jeux olympiques de Séoul en 1988 ; elle détient toujours le record du monde de la discipline avec 22,63 m. Ils vivent tous les deux à Paris, en France, où Yuriy Sedykh enseigne comme professeur de sport au Pôle universitaire Léonard-de-Vinci (PULV) à La Défense.

Article détaillé : Alexia Sedykh.

Leur fille, Alexia Sedykh, née en 1993, est la no 1 européenne junior en lancer de marteau avec un record de 62,17 m et remporte la médaille d'or lors des premiers Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) à Singapour en août 2010 sous les couleurs de la France, avec un jet à 59,02 m. Son père lui remet lui-même sa médaille[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1976, en devenant champion olympique, il prend le relais de son maître Anatoliy Bondarchuk qui obtient la médaille de bronze. Sa grande rapidité dans le cercle lui permet d'utiliser une technique à trois rotations au contraire de celui qui sera son grand rival, Sergey Litvinov, adepte de quatre rotations.

Il est à nouveau champion olympique à Moscou en 1980. Le boycott des jeux olympiques de Los Angelès le prive de ceux de 1984 et il n'obtient que l'argent aux suivants. Il gagne également trois titres européens et une médaille d'or aux Championnats du monde d'athlétisme 1991 de Tokyo pour terminer sa carrière.

Avec son rival Sergey Litvinov, ils battent successivement plusieurs records du monde jusqu'aux Championnats d'Europe d'athlétisme 1986 de Stuttgart où Yuriy Sedykh bat le record du monde en qualifications avec 86,74 m, terminant le concours avec la moyenne de 85,78 m sur six lancers. Ce record du monde est toujours invaincu en 2014.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Performance
1976 Jeux olympiques Montréal 1er 77 m 52
1978 Championnats d'europe Prague 1er 77 m 28
1980 Jeux olympiques Moscou 1er 81 m 80 (R.M.)
1982 Championnats d'europe Athènes 1er 81 m 66
1983 Championnats du monde Helsinki 2e 80 m 94
1986 Championnats d'europe Stuttgart 1er 86 m 74 (R.M.)
Goodwill Games Moscou 1er 84 m 72
1988 Jeux olympiques Seoul 2e 83 m 76
1991 Championnats du monde Tokyo 1er 81 m 70

Sept records du monde battus :

  • records du monde avec 80,38 m, 80,64 m et 81,80 m en 1980 ;
  • record du monde avec 86,34 m en 1984 ;
  • record du monde avec 86,74 m le 30 août 1986 à Stuttgart.

Le précédent record établi en 1978 avec 80,32 m appartenait à Karl-Hans Riehm.

En 2005 le biélorusse Ivan Tsikhan approche son record d’un centimètre. Mais l’IAAF annule pour dopage le 27 avril 2014 tous ses résultats compris entre le 22 août 2004 et le 21 août 2006. Avec Sergey Litvinov (86,04 m en 1986) Yuriy Sedykh reste le seul lanceur à avoir franchi la barre des 86 m (1984, 1986).

Notoriété[modifier | modifier le code]

En 2013, Yuriy Sedykh et son épouse sont élus en même temps au Panthéon de l'athlétisme de l'IAAF[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]