Jim Valentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jim Valentino

Jim Valentino est un auteur de comics américain né le dans le Bronx à New York.

Il commence sa carrière à la fin des années 1970 avec des comics à petite diffusion, auto-produits, comme Christmas Comics, Kid Stuf’ et d'autres. Son travail est rapidement remarqué par Dave Sim et Deni Loubert qui produisent sa première série en couleurs, Normalman, en 1984. Loubert le fait publier en 1985 par sa maison d'édition Renegade Press, ainsi que sa série suivante éponyme, Valentino.

Il travaille ensuite sur des storyboards pour des films d'animation, avant de rejoindre Marvel Comics à la fin des années 1980s, pour travailler notamment sur les séries What If ? et Guardians of the Galaxy.

Revendiquant plus de contrôle sur leur travail, lui et six autres artistes (les autres étant Marc Silvestri, Rob Liefeld, Jim Lee, Erik Larsen, Todd McFarlane et Whilce Portacio) quittent Marvel pour former Image Comics en 1992.

Il y lance une série sur un super-héros hyper-violent et sidéen de sa création : ShadowHawk. Il publie aussi chez Image des recueils de ses premiers travaux autobiographiques intitulés Vignettes, et le comics acclamé par la critique A Touch of Silver.

Éditeur d'Image Comics entre 1999 et 2004, Valentino amène à la société des auteurs renommés comme Brian Michael Bendis, Warren Ellis, James Robinson, John Romita Jr ou Joseph Michael Linsner.

Il vit actuellement dans le sud de la Californie avec ses fils Aaron et Joel.

En 2005, il a relancé Shadowhawk avec d'autres titres chez Image sous la bannière Shadowline.

Lien externe[modifier | modifier le code]