Sten Sture le Vieil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sten Sture le vieil, (né en 1440 et mort à Jönköping le 14 décembre 1503), fut un homme d'État suédois, et vice-roi de la Suède (suédois : Riksföreståndare) à l'époque de l'union de Kalmar de 1470 à 1497 et de 1501 à sa mort le 14 décembre 1503.

Biographie[modifier | modifier le code]

Statue de Sten Sture le vieil

Fils de Gustave Anundsson Sture (mort en 1444) et de Birgitta Bjeke demi-sœur par sa mère du roi Charles VIII de Suède. Il appartenait à une importante famille de nobles suédois.

Il prit le pouvoir à la mort de Charles VIII de Suède. Il était soutenu par la paysannerie et une partie de la noblesse hostile au Danemark. En 1471, il vainquit lors de la bataille de Brunkeberg les armées suédoises et danoises de Christian Ier de Danemark. Il fut alors élevé au rang de sauveur de la nation. La sculpture de Saint Georges terrassant le Dragon due à l'allemand Bernt Notke et située à Storkyrkan à Stockholm est dédiée à la célébration de cette bataille.

Il est destitué pendant une brève période lorsque Jean Ier de Danemark réussit à s'imposer provisoirement en Suède en 1497. Mais il reprend le pouvoir à la suite d'une nouvelle révolte contre les Danois en 1501. Il lutte pour l'indépendance de la Suède jusqu'à sa mort, deux ans plus tard. Il est inhumé dans la cathédrale de Strängnäs.

Union[modifier | modifier le code]

Sten Sture avait épousé en 1467 Ingeburge Tott, fille d'Äke Axelsson Tott de Hjuleberg qui meurt en 1503 sans lui avoir donné d'enfant. Sten Sture avait par ailleurs une fille illégitime ; Birgitta religieuse à Wadstena en 1485 morte en 1536.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ingvar Andersson (trad. Marcel Bouvier, préf. André Chamson), Histoire de la Suède… des origines à nos jours, Roanne, Horvath,‎ 1973, 397 p.