Knut II de Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Knut II Holmgersson de Suède (suédois: Knut Långe) fut roi de Suède de 1229 à 1234.

Origine[modifier | modifier le code]

Knut Holmgersson Långe (i.e le Long) était vraisemblablement un petit-fils de Filip Eriksson, fils cadet d'Erik le Saint.

Règne[modifier | modifier le code]

Pièce à l'éffigie de Knut II

Membre du conseil du roi Erik XI, Knut Långe s'empare du trône après la bataille d'Olustrom le 28 novembre 1229. Il meurt en exercice en 1234 et Erik XI qui s'était retiré au Danemark reprend son trône. Son règne est bref mais il lègue cependant au pays les couleurs or et azur de ses armoiries familiales qui devinrent le symbole du royaume[1]

Union et Postérité[modifier | modifier le code]

Knut avait épousé Helene Pedersdotter, la fille d'un propriétaire terrien Peder Strange qui, après sa mort, se remaria avec le chevalier Filip Larsson de Rumby et mourut en 1255 dont deux fils :

  • Homlger l'aîné, tente de reprendre le pouvoir en 1247 mais il est vaincu à la bataille de Sparrsätra près d'Enköping en Uppland et exécuté en 1248[2]. Il fut inhumé comme son père au monastère cistercien de Skö fondé sur leurs terres familiales.
  • Filip le cadet est tué en 1251.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jiri Louda & Michael Maclagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, Paris 1981 (ISBN 2040128735) p. 60 .
  2. Annales Islandici: AD 1248, p. 121

Sources[modifier | modifier le code]

  • Lucien Musset, Les Peuples scandinaves au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France,‎ 1951, 342 p. (OCLC 3005644)