Karl Knutsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karl Knutsson
(sv) Karl Knutsson (Bonde)
(no) Karl I av Noreg
Karl (VIII) de Suède
Karl (VIII) de Suède
Titre
Roi de Suède
20 juin 144824 février 1457
&&&&&&&&&&&031718 ans, 8 mois et 4 jours
Couronnement 29 juin 1448 en la cathédrale d'Uppsala
Prédécesseur Bengt Jönsson Oxenstierna et Erik Axelsson Tott
Successeur Jöns Bengtsson Oxenstierna et Erik Axelsson Tott
Roi de Norvège
25 octobre 144913 mai 1450
&&&&&&&&&&&&02006 mois et 18 jours
Couronnement 20 novembre 1449 en la Cathédrale de Nidaros
Prédécesseur Sigurd Jonsson
Successeur Christian Ier de Danemark
Roi de Suède
9 août 146430 janvier 1465
&&&&&&&&&&&&01745 mois et 21 jours
Prédécesseur Christian Ier de Danemark
Successeur Kettil Karlsson Vasa (Régent)
Roi de Suède
12 novembre 146715 mai 1470
&&&&&&&&&&&&09152 ans, 6 mois et 3 jours
Prédécesseur Erik Axelsson Tott
Successeur Sten Sture le Vieil
Biographie
Dynastie Bonde
Nom de naissance Karl Knutsson Bonde
Date de naissance 5 octobre 1408
Lieu de naissance Château d'Ekholmen
Date de décès 15 mai 1470 (à 61 ans)
Lieu de décès Stockholm
Sépulture Église de Riddarholmen
Père Knut Tordsson Bonde
Mère Margareta Karlsdotter
Conjoint Brigitte Bielke
Catherine de Bjurum
Christine Abrahamsdotter
Enfant(s) Christine
Madeleine
Anna
Richissa
Brigitte
Marguerite
Catherine
Religion Catholique

Karl Knutsson Karl Knutsson
Monarque de Suède et de Norvège

Karl Knutsson est un noble suédois né le 5 octobre 1408 ou 1409 et mort le 15 mai 1470. Il occupe à trois reprises le trône de Suède : une première fois de 1448 à 1457, puis de 1464 à 1465 et enfin de 1467 à sa mort. Il est également brièvement roi de Norvège en 1449-1450, en opposition à Christian Ier de Danemark. Il figure parfois sous le nom de Charles VIII dans les listes de rois de Suède, mais cette numérotation est sans fondement historique : au XVIe siècle, le roi Charles IX adopte son numéro à partir d'une liste de rois incluant six Charles fictifs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Statue à l'effigie de Karl Knutsson (fin du XVe siècle).

Fils de Knut Tordsson Bonde (mort en 1413) et de Margareta Sparre (morte en 1428), fille de Karl Sparre[1], Karl prétend descendre du roi Éric IX de Suède, dit le Saint. L'union des royaumes de Danemark, de Suède et de Norvège, proclamée à Kalmar en 1397 par Marguerite Ire de Danemark, n'ayant été pour le royaume de Suède qu'une source de calamités, elle est rapidement remise en question.

Karl Knutsson, qui avait été nommé en 1435 « marsk », sénateur et membre du conseil par le roi Éric de Poméranie, est élu à l'automne de 1438 Riksförestandare par ces mêmes États de Suède, révoltés contre le roi[2]. En 1440, Karl Knutsson accepte de reconnaitre l'autorité du nouveau roi Christophe III de Danemark qui lui donne la Finlande en fief[3].

Après la mort prématurée du roi Christophe III, Karl est élu roi de Suède le 20 juin 1448. Le 20 octobre de l'année suivante, il est également élu roi de Norvège et couronné à Trondheim le 20 novembre 1449. Le nouveau souverain est rapidement abandonné par les Norvégiens, qui reconnaissent l'autorité de Christian Ier de Danemark dès 1450[4]. Karl doit également abandonner le trône de Suède en 1457, sous la pression de l'opposition menée par l'archevêque d'Uppsala Jöns Bengtsson Oxenstierna et le clergé. Il se réfugie à Dantzig[5].

Charles réussit à se rétablir en 1464, mais il perd de nouveau le trône en 1465 et devient Duc de Finlande, Jöns Bengtsson Oxenstierna reprend la régence. Remis une troisième fois en possession de sa couronne en 1467, grâce à son gendre Ivar Axelsson Tott et au frère de ce dernier Erik Axelsson Tott, il conserve le titre royal jusqu'à sa mort à Stockholm le 15 mai 1470 sans réussir à pacifier le royaume[5].

Il lègue sinon son royaume du moins sa position de chef du « parti national » à son neveu, le régent Sten Sture le Vieil qui lui succède[6].

Unions et postérité[modifier | modifier le code]

Karl Knutsson épouse en premières noces Brigitte Bielke (morte en 1437), fille de Thure Stensson de Fogelwick. Veuf, il se remarie en 1438 avec Catherine de Bjurum (morte le 7 septembre 1450), fille de Karl Ormsson. Sur son lit de mort, il régularise son union avec Christine Abrahamsdotter, qui était sa compagne depuis de nombreuses années. De ces trois mariages, il a six fils, tous morts en bas âge, et sept filles :

  • Christine (1432-1477), épouse de Erik Eriksson Gyllenstierna ;
  • Madeleine, épouse de Ivar Axelsson Tott, « Administrateur du Royaume » ;
  • Anna, épouse de Hakon Svensson Bölja ;
  • Richissa et Brigite, religieuses ;
  • Marguerite et Catherine, mortes jeunes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jiri Louda & Michael Mavlagan, Les dynasties d'Europe, Bordas, Paris, 1984 (ISBN 2040128735), tableau 28
  2. Lucien Musset, Les peuples scandinaves au Moyen Âge, Presses Universitaires de France, Paris, 1951, p. 307
  3. Musset, p. 308
  4. Musset, p. 309
  5. a et b Musset, p. 310
  6. Ragnar Svanström & Carl Frédéric Palmstierna, Histoire de Suède, Stock, Paris, 1944, p. 53

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ingvar Andersson (trad. Marcel Bouvier, préf. André Chamson), Histoire de la Suède… des origines à nos jours, Roanne, Horvath,‎ 1973, 397 p.
  • Lucien Musset Les peuples scandinaves au Moyen Age P.U.F Paris (1951).
  • Ragnar Svanström & Carl Frédéric Palmstierna Histoire de Suède, Stock Paris (1944)