Jönköping

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jönköping
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Province historique Småland
Comté Jönköping
Commune Jönköping
Statut de ville 1284
Démographie
Population 126 113 hab. (2009)
Densité 2 845 hab./km2
Géographie
Coordonnées 57° 47′ 00″ N 14° 12′ 00″ E / 57.783333, 14.257° 47′ 00″ Nord 14° 12′ 00″ Est / 57.783333, 14.2  
Superficie 4 433 ha = 44,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte administrative de Suède
City locator 14.svg
Jönköping

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte topographique de Suède
City locator 14.svg
Jönköping

Jönköping [ˈjœnçøːpiŋ] est la dixième plus grande ville de Suède et constitue un exemple de la « ville moyenne suédoise ».

Jönköping est une ville industrielle qui compte 84 423 habitants pour 123 000 dans la commune et 331 000 dans l'ensemble du comté.

Elle est située dans la partie méridionale de la Suède, à l'extrémité sud du lac Vättern, le second plus grand lac du pays (localisation : 57° 47′ N 14° 12′ E / 57.783, 14.2).

Géographie[modifier | modifier le code]

Jönköping est une ville et commune suédoise sur la rive sud du lac de Vättern, dans la province de Småland. Elle est la capitale du comté de Jönköping et le chef-lieu de la commune de Jönköping. 81 372 personnes vivent dans la ville, la commune abritant près de 123 000 habitants et le comté 331 000. C'est l'une des 10 plus grandes ville suédoise. Elle est située au centre de la Scandinavie entre Stockholm (330 km), Göteborg (140 km), Copenhague (290 km), et Oslo (315 km) à l'extrémité sud du lac Vättern, l'un des deux grands lacs suédois du sud (avec le lac Vänern).

Il existe de nombreuses liaisons pour rejoindre Jönköping, par rail (inter) mais surtout par route. La compagnie Swebus permet de rejoindre aisément les capitales proches : les lignes 777, 830 et 831 entre Stockholm et Göteborg et la ligne 832 dessert Copenhague.

Histoire[modifier | modifier le code]

Passé[modifier | modifier le code]

Le 18 mai 1284, Jönköping reçoit du roi Magnus III de Suède le droit d'intégrer les Villes de Suède.

Le nom de la ville, "Jönköping" vient de l'union de deux anciens termes de la langue. "Jön-" est un terme dérivée du nom de la crique de "Junebäcken", située aujourd'hui à l'ouest de la ville. Le terme "-köping" signifiait anciennement centre marchand ou cité commerciale. Cette seconde moitié de nom de la ville témoigne d'un long passé marchand.

Jönköping doit son développement à sa situation géographique avantageuse. Elle se situait au croisement de routes importantes reliant les provinces de l'Östergötland et du Västra Götaland. Le positionnement sur les rives sud du Vättern est en effet très stratégique puisque ce lac divise ces deux provinces. Jönköping était donc historiquement un lieu de rencontre pour ces provinces mais aussi pour permettre au paysans de vendre leurs produits à la ville. Cette position géographique est en contre-partie très sensible. Durant les nombreuses guerres qui opposèrent la Suède au Danemark notamment, la ville de Jönköping fut souvent la cible d'assauts.

Plus récemment la ville connut un grand essor commercial. C'est précisément à Jönköping que furent inventées les allumettes suédoises (ou de sûreté) par Gustaf Erik Pasch en 1844.

Présent[modifier | modifier le code]

De nos jours la ville demeure un centre logistique important de la Suède, encore une fois grâce à sa situation géographique. Près de 9800 entreprises[1] ont leur siège dans le comté. La plupart sont des PME mais on compte quelques firmes internationales telles que IKEA, Saab, Electrolux,Husqvarna et FlaktWoods.

Le Centre Elmia est situé à l'est de la ville (entre Jönköping et Huskvarna), il accueille régulièrement des salons économiques importants mais aussi divers événements culturels, sportifs notamment. C'est à Elmia que se jouent les matches de hockey sur glace du HV 71, club professionnel évoluant dans l'Elitserien.

La ville de Jönköping est très étudiante. Environ 7 175 étudiants (chiffres 2004) étaient inscrits à l'université de Jönköping en 2004. Environ 1/10 des étudiants sont étrangers. Au total, 60,9 % des étudiants sont des filles.

L'Université de Jönköping est composée de quatre divisions (chiffres 2004) :

  • Jönköping International Business School : 1 925 étudiants (46,5 % de filles)
  • The School of Educationand Communication : 2 207 étudiants (75,8 % de filles)
  • The School of Engineering : 1 446 étudiants (29,5 % de filles)
  • The School of Health Sciences : 1 597 étudiants(86,2 % de filles)


La ville compte également de nombreux bars et discothèques. La législation communale actuelle oblige les discothèques et clubs à fermer à deux heures du matin. Quelques discothèques : l'Akademien, le Bongo Bar, l'APT, le Karlsson (aussi appelé Club Caj), le Twin City, le Huset, le Centrum, l'Åtta Glas.

Monuments et lieux[modifier | modifier le code]

La ville de Jönköping ne compte pas beaucoup de monuments ou de lieux particulièrement intéressants. On peut toutefois citer :

  • Sofiakyrkan, l'église de Sophie.
  • Stadsparken, le parc de la ville.
  • Tändstickomrödet, le "lieu des allumettes".


Célébrités[modifier | modifier le code]

La ville a vu naître quelques célébrités, notamment :

Culture[modifier | modifier le code]

La ville de Jönköping propose quelques activités culturelles parmi lesquelles on compte un théâtre, le musée John Bauer. On peut toutefois souligner l'intéressant musée des allumettes suédoises situé dans le "tändstickområdet" (en français le lieu des allumettes) constitué par les anciens bâtiments industriels rénovés.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de Jönköping